#PortraitDeStartuper – Altagile – Marion Pageot @MarionPageot @Softy_Altagile #Startup #Entreprenariat

#PortraitDeStartuper – Altagile – Marion Pageot

Ce portrait rentre dans une série réalisée en partenariat avec le Lab RH, association 1901, qui promeut l’innovation RH sous toutes ses formes, grâce à ses 420 membres. Un grand merci à Jérémy Lamri (un des tout premiers startupers à avoir accepté de participer à #PortraitDeStartuper) et à Alexandre Delmas de m’avoir facilité les contacts avec les startupers que vous découvrirez dans cette série.

Comment décrieriez-vous votre entreprise ?
C’est une entreprise en mouvement, adaptable, réactive avec des circuits de décision très courts.

Comme de nombreuses startups nous avons développé plusieurs produits pour toucher au mieux le marché mais toujours en gardant la philosophie qui nous anime, apporter la meilleure technologie au recruteur pour faciliter la sélection de candidats. Nous sommes une entreprise jeune, dynamique dans laquelle de nouvelles idées naissent régulièrement.

Pourquoi ce choix de produits et de services ?
Le choix de produits et services vient de deux sources :
La première est que j’ai été consultante RH pendant 8 ans et j’ai constaté qu’un virage sur le digital RH était en train de se faire. Je me suis interrogée sur la façon d’accompagner les entreprises dans cette révolution numérique et notamment les RH car c’est mon cœur de métier.

Passionnée par la communication et les nouvelles technologies j’ai souhaité me centrer sur un cœur d’activité numérique.

Nos outils RH en ligne permettent de réaliser un assessement complet du candidat et proposent une sélection avec une vision 360 pour un recrutement plus fiable et objectif.

Quelles sont vos ambitions et objectifs pour votre entreprise ?
Ma seule ambition est de faire que l’entreprise réussisse, tout d’abord pour les collaborateurs qui la compose mais aussi pour les clients qui nous font confiance.

C’est un challenge quotidien haletant.

__________________________________
Sponsors du blog
Paris&Co      julie desk
__________________________________

Comment vous décrieriez vous en tant qu’entrepreneur ?
Spontanée !

Parce qu’il n’y a pas de grande différence entre les traits de caractère d’un entrepreneur et d’une personne.  Je suis de nature spontanée et je travaille beaucoup à l’instinct mais toujours avec écoute et analyse du marché. Il faut aussi se faire confiance, croire en soi et ne pas avoir peur de prendre des risques.

Quelle est votre formation initiale ?
J’ai fait une Licence RH et une école de communication, en somme un parcours plutôt classique mais je dirais qu’il est complété chaque jour dans l’entrepreneuriat. Je suis convaincue aujourd’hui que la meilleure école est celle de l’entreprise et du terrain.

Qu’est-ce qui vous passionne ?
Je suis passionnée par la transformation d’une idée en produits puis qu’elle trouve un sens dans les organisations. Les périodes de création, de développement, de lancement sont toutes importantes, on met de la passion dans notre métier et ça se ressent.

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ?
Je suis partie d’une idée qui s’est transformé. Je suis ensuite allée vendre ce projet pour obtenir des financements et le voir se réaliser. Aujourd’hui et après 18 mois, il y a 5 personnes qui viennent tous les jours travailler, c’est pour moi une belle réussite.

Depuis quand êtes-vous entrepreneur ?
L’aventure ALTAGILE a débuté il y a maintenant 18 mois.

Quelles difficultés avez-vous rencontrées dans cette aventure ?
Beaucoup et finalement aucune n’a été insurmontable.

Les difficultés ont plusieurs niveaux. En France nous disons souvent que la création d’entreprise est compliquée, je dirais oui et non.

La difficulté est d’abord administrative et financière cependant il y a beaucoup d’aides et nous avons de la chance d’avoir des cellules d’accompagnement et des organismes de soutient. Notre modèle a les avantages de ses inconvénients en complexités et en aides.

En revanche ce qui m’exaspère chaque jour, comme beaucoup de chefs d’entreprise, c’est le temps de la gestion administrative, gestion comptable, gestion du suivi du quotidien de l’entreprise qui parfois me prend des demie journées. J’estime que ce n’est pas mon métier et j’aimerai faire autre chose, mais c’est tout de même mon rôle de dirigeante et ma responsabilité de remplir ces fonctions-là.

D’après vous quels sont les facteurs clés du succès pour réussir dans l’entrepreunariat ?
Les facteurs clefs sont de bien comprendre le marché sur lequel nous sommes, de bien anticiper et que l’accueil de nos produits soit compris par le public que l’on vise.

Quels modes de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?
Je partais de zéro lorsque je me suis lancée dans ce projet j’ai donc eu besoin de trouver différents financements. Pour créer ALTAGILE j’ai eu recours à :

  • Des subventions publiques
  • Des prêts d’honneurs
  • Des prêts bancaires
  • Des levées de fonds avec des investisseurs

S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure start-up ?
Sans hésiter je dirais la trésorerie. C’est le nerf de la guerre. On aura beau développer les plus beaux produits, si on manque de moyens financiers on fonce droit dans le mur même si le produit est extra novateur.

Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre start-up ?
De bien analyser, étudier le marché et son projet et de ne pas trop se poser de question. Il ne faut pas hésiter à foncer si on croit en son produit et que l’on a confiance en soi.

Site internet
http://www.altagile.fr

Linkedin
http://www.linkedin.com/in/marion-pageot-36736490

Twitter
https://twitter.com/MarionPageot

___________________________________

Découvrez le livre : Portraits de startupers – édition 2017
___________________________________
portraits de startupers
Vous pouvez vous procurer ce livre sur ces plateformes

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #29 – Altagile – Marion Pageot – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Rappel des précédents portraits :

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #26 – edotplus – Christophe Blondeau – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #27 – eLamp – Olivier Rohou – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #28 – Viemonjob – Celina Rocquet – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Website Comments

Laisser un commentaire