#PortraitDeStartuper – edotplus – Christophe Blondeau @warchrist1972 @edotplus #Startup #Entreprenariat

#PortraitDeStartuper – edotplus – Christophe Blondeau

Ce portrait rentre dans une série réalisée en partenariat avec le Lab RH, association 1901, qui promeut l’innovation RH sous toutes ses formes, grâce à ses 420 membres. Un grand merci à Jérémy Lamri (un des tout premiers startupers à avoir accepté de participer à #PortraitDeStartuper) et à Alexandre Delmas de m’avoir facilité les contacts avec les startupers que vous découvrirez dans cette série.

Comment décririez-vous votre entreprise ?
Créée fin 2015, edotplus est le premier optimiseur commercial européen de formations continues. Nous sommes basés à Nîmes.

L’achat de formation continue est un processus compliqué. edotplus est le chainon manquant permettant d’optimiser la rencontre entre les besoins et l’offre de formation, en apportant une réponse personnalisée, simple et optimale en termes de proximité, qualité et prix.

Avec l’école des Mines et l’Ecole Centrale, notre approche est fondée sur la recherche : sur 2016 et 2017, nous investissons 60% de notre CA en R&D.

Pourquoi ce choix de produit / service ?
13 millions de Salariés ne sont pas formés en France alors qu’ils pourraient totalement ou en partie se faire financer. C’est face au temps passé pour trouver une formation pour une salariée, savoir qui et pour quel montant elle pouvait être financée que nous avons compris pourquoi. Ce constat est à la base de notre vision : permettre à chacun de se former plus souvent, aux meilleures conditions, sans perdre en qualité.

Quelles sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
Nous avons trois ambitions principales :

  • Inventer et mettre en œuvre des outils toujours plus innovants pour répondre de façon pertinente et personnalisée à un besoin de formation.
  • Simplifier le processus de commercialisation des formations, pour le rendre plus proche, plus simple, plus transparent.
  • Optimiser l’achat de formations en termes de qualité et de prix.

__________________________________
Sponsors du blog
Paris&Co      julie desk
__________________________________

Comment vous décririez-vous en tant qu’entrepreneur ?
J’aime la croissance, la variété des challenges et l’apport de valeur que nous procurons aux acteurs de la formation, à la société et en créant des emplois !

Quelle est votre formation initiale ?
Qu’on m’explique pourquoi mes lycées se voient dans les films : Celui des héritiers (Blum à Créteil), qui se passe pour partie dans ma salle d’espagnol, et celui de la boom (Henri IV à Paris). Plus sérieusement, je suis diplômé de l’ESSEC et j’ai fait de la recherche en Econométrie neuronale durant un DEA à l’université Paris X Nanterre, mais ma carrière a été dans la finance internationale. Un chercheur Banquier, ce n’est pas une formation classique pour devenir entrepreneur !

Qu’est-ce qui vous passionne ?
On me dit bâtisseur, le constructeur d’une réponse à quelque chose de vital, de solide et résistant, qui va des fondations aux finitions. Ce qu’est une maison, une école, une cathédrale. Ça me convient, car c’est ce que nous mettons actuellement en œuvre.

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ? Depuis quand êtes-vous entrepreneur ?
Lorsqu’on vient d’une cité HLM de banlieue parisienne et qu’on entre à Henri IV puis à l’ESSEC, on se dit que les choses sont possibles. Bien sûr, rien ne me prédestinait à être entrepreneur : ni ma famille, ni mes amis, ni ma carrière. Mais j’aime le renouveau. Il y a dix ans j’étais parti faire le tour du monde durant 2 ans, parce que je parlais plusieurs langues et avait beaucoup travaillé à travers le monde. En 2015, je crois que j’ai souhaité être entrepreneur car j’avais acquis suffisamment d’expérience pour tenter de l’appliquer avec plus d’agilité et de réactivité que ce que me proposait les grands groupes, dans une optique plus en harmonie avec mes valeurs. 

Quelles difficultés avez-vous rencontrées dans cette aventure ?
Probablement un dixième de mes difficultés futures, mais la frilosité et l’auto-bashing à la française sont pénalisantes. Je reste convaincu que nous sommes capables d’apporter au monde entier notre innovation, notre savoir-faire et notre savoir-être. Un peu plus d’optimisme et une volonté de croitre mutuellement, c’est peut-être ce que j’aimerais rencontrer plus souvent. 

D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entreprenariat ?

  • Accepter l’imprévu ! Les choses se passent rarement comme prévu, et il faut intégrer constamment cet élément.
  • Etre entouré(e) pour partager ! Seule l’anticipation peut permettre de mieux vivre l’imprévu, le partage d’expérience et la diversité des rencontres permettent de grandir.
  • Garder l’équilibre ! Sans lui, beaucoup trop d’erreurs altèrent le développement de la société. L’entrepreneur doit en être à la source et le diffuser.

Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?
Nous avons eu la chance d’être soutenu dès le début par un réseau d’amis, qui, en plus de financements, nous ont apporté beaucoup de soutien et d’écoute.

Bien évidemment, pour un banquier de carrière, l’introduction en bourse et l’international sont des objectifs d’avenir.

S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ?
Préserver l’équilibre : de soi, des autres, de la trésorerie, de l’ambiance de travail,…! Il est intéressant de voir que le monde bascule vers l’Asie, prête à regrouper les premières économies mondiales, des cultures ou l’équilibre et la juste mesure sont des valeurs clé. 

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ?
Bien se connaitre ! Ce n’est jamais tout seul que l’on réussit, mais c’est en connaissant ses forces et en s’entourant d’experts sur ses faiblesses que l’on peut transformer l’essai.

Site internet
https://www.edotplus.fr

Linkedin
http://www.linkedin.com/in/christopheblondeau

Twitter
https://twitter.com/warchrist1972

___________________________________

Découvrez le livre : Portraits de startupers – édition 2017
___________________________________
portraits de startupers
Vous pouvez vous procurer ce livre sur ces plateformes

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #26 – edotplus – Christophe Blondeau – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Rappel des précédents portraits :

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #23 – ImmoJeune – Manuel Ravier – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #24 – Moniwan – Christophe Descohand – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #25 – soyezBCBG – Thomas Arnaudo – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Website Comments

Laisser un commentaire