#PortraitDeStartuper – Ürbik – Nathan Martin @urbik_io #Startup #Entreprenariat

#PortraitDeStartuper – Ürbik – Nathan Martin

Ce portrait rentre dans une mini série réalisée en partenariat avec French Tech Culture qui veut créer la première Métropole Culturelle et numérique européenne. Un grand merci à Cécile Bulle Project Manager chez The Bridge Accelerator – French Tech Culture de m’avoir mis en relations avec les startupers que vous découvrirez dans cette galerie.

Comment décririez-vous votre entreprise ?  
Nous proposons du mobilier urbain connecté et des objets connectés pour accueillir, informer et orienter le public. L’utilisateur reçoit instantanément et sans téléchargement du contenu qu’il peut conserver ! (images, vidéos, redirection vers des sites internet, open data…).  L’utilisation est très simple, il suffit de se connecter au Wi-fi émis par nos appareils et l’information arrive en quelques secondes !

Pourquoi ce choix de produit / service ?
Nous avons constaté que l’utilisateur ayant besoin d’information se dirige généralement vers les applications mobiles. Le problème, c’est qu’il y a trop de choix en termes d’applications. De plus, il a besoin d’un accès internet, de savoir quoi télécharger, d’une mémoire suffisante sur son appareil… Toutes ces contraintes nous amènent à constater que les applications mobiles sont peu téléchargées. Nous avons donc choisi de proposer une alternative simple et rapide à cela.

Quels sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
Nous avons réalisé deux ventes et nous comptons nous développer rapidement ! Notre solution suscite beaucoup d’intérêt, notamment dans un contexte touristique. Nous comptons donc être présents sur les grands évènements à venir (Centenaire de la fin de la première guerre mondiale, JO 2024…) ainsi que sur les villes touristiques, les festivals, les salons ou encore les forums.

__________________________________
Sponsors du blog
Paris&Co      julie desk
__________________________________

Comment vous décririez-vous en tant qu’entrepreneur ?
Je suis toujours à la recherche de nouvelles choses, entreprendre, c’est prendre des risques, observer, apprendre, surmonter. C’est une remise en cause continuelle et c’est très enrichissant !

Quelle est votre formation initiale ?
Je suis diplômé de Polytech Lille en tant qu’ingénieur Informatique, Microélectronique, Automatique.

Qu’est-ce qui vous passionne ?
Je suis passionné par tout ce que nous permet de réaliser aujourd’hui la science et le progrès. Les possibilités sont énormes et nous pouvons faire beaucoup pour simplifier la vie des gens. Je suis également sapeur-pompier volontaire et accro au sport !

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ?
J’ai répondu à une annonce de stage alors que j’étais déjà en poste. Un hors sujet en somme ! Sauf qu’à la fin de cette annonce, il était écrit : “ Si vous désirez vivre une aventure entrepreneuriale, vous savez ce qu’il vous reste à faire”. J’ai donc pris mon clavier et demandé un entretien. C’est comme ça que j’ai rencontré mon associé avec qui j’ai créé Ürbik. J’ai ensuite travaillé soirs et week-ends le temps de finir ma mission pour mon employeur de l’époque. Ça m’a aussi permis de faire mûrir ma collaboration avec mon associé et prendre part aux premiers projets.

Depuis quand êtes-vous entrepreneur ?
Je suis entrepreneur depuis l’année dernière.

Quelles difficultés avez-vous rencontré dans cette aventure ?
Le plus difficile a été de faire deux jobs à la fois et de continuer également mon activité de sapeur-pompier.

D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entrepreneuriat ?
Il est impératif de persévérer ! Maîtriser sa solution (forces et faiblesses) et ce que l’on veut en faire ainsi que bien connaître ses concurrents.

Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?
Nous avons contracté un prêt et fait entrer des investisseurs au capital.

S’il n’y en avait qu’un, quels serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ?
La trésorerie, on peut avoir un énorme carnet de commandes mais mettre la clef sous la porte si les finances ne suivent pas.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ?
Je vais citer Xavier Dolan car ce qu’il a dit au festival de Canne en 2014 est plein de sens ici : « Je pense que tout est possible à qui rêve, ose, travaille et n’abandonne jamais. » Xavier Dolan.

Site internet
http://www.urbik.fr

Linkedin
http://www.linkedin.com/in/martinnathan

Twitter
https://twitter.com/urbik_io

___________________________________

Découvrez le livre : Portraits de startupers – édition 2017
___________________________________
portraits de startupers
Vous pouvez vous procurer ce livre sur ces plateformes

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #67 – Ürbik – Nathan Martin par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Rappel des précédents portraits :

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #63 – ManoMano – Philippe de Chanville & Chistian Raisson par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #64 – Merci Public – Mehdi D. Rabah par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #65 – Passage Events – Lucile Degli Esposti par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #66 – Safelight – Sami Gallas par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Website Comments

Laisser un commentaire