#PortraitDeStartuper – Inwibe – Fiamma Ferrero & Damien Heiss @FiammaFe @DamienHeiss @Inwiber #Startup #Entreprenariat

#PortraitDeStartuper – Inwibe – Fiamma Ferrero & Damien Heiss

Ce portrait rentre dans une mini série réalisée en partenariat avec Paris Pionnières, la première plateforme d’innovation des femmes entrepreneures qui propose un accompagnement adapté et un hébergement pour les startups. Un grand merci à Caroline Ramade Managing Director de Paris Pionnières de m’avoir mis en relations avec les startupers que vous découvrirez dans cette galerie.

Comment décririez-vous votre entreprise ?
Fiamma : Nous voulons unir les écosystèmes d’innovation. Inwibe est une plateforme de mise en relation et de services entre entreprises et start-ups.

Damien : Notre défi, c’est de faire du « slow dating » entre ces deux écosystèmes, pour que chaque rencontre autour de l’innovation et de la croissance donne naissance à un projet ou une nouvelle offre mise sur le marché.

Pourquoi ce choix de produit / service ?
Fiamma : Ce choix est avant tout issu de notre propre expérience au sein de grandes entreprises (environ 20 années pour nous deux). Malgré les moyens colossaux déployés par les grandes entreprises pour travailler avec des start-ups, nous avons fini par comprendre que les deux écosystèmes ont encore et toujours beaucoup de mal à se rencontrer, à se comprendre, et à concrétiser des collaborations. Nous avons créé Inwibe pour résoudre ce problème.

Pendant toute la durée de nos aventures respectives dans des grandes entreprises, en tant que directeurs stratégie et innovation, nous nous sommes retrouvés face à ces différences culturelles. Et maintenant que nous sommes passés du côté start-up, nous le comprenons d’autant plus. Priorité à la rapidité et à l’itération du côté start-up, face à la maîtrise des coûts et à la prise de risques minimales pour les entreprises. Nous avons donc voulu créer un lieu de rencontre, de compréhension et de concrétisation pour ces deux écosystèmes.

Quels sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
Fiamma : Inwibe veut tout simplement établir une référence de collaboration saine, où chacun est à son avantage : pour les entrepreneurs à la recherche de leurs premiers clients, pour les entreprises qui veulent croître et se transformer grâce au digital et à l’innovation. Nous pensons aussi bien aux PME, aux entreprises de tailles intermédiaires, qu’aux grands groupes.

__________________________________
Sponsors du blog
Paris&Co      julie desk
__________________________________

Comment vous décririez-vous en tant qu’entrepreneur ?
Damien : être tenace, rester positif et toujours à l’écoute de nos clients et partenaires.

Fiamma : Une bonne dose de courage et de bienveillance pour maintenir la cohésion entre les parties prenantes !

Damien : Etre entrepreneur, pour nous, c’est avant tout construire une vision et des convictions profondes autour du problème que nous avons à cœur de résoudre. Ces convictions représentent les fondamentaux, le socle de tout projet. Si ces fondamentaux sont solides, ils permettent de surmonter bon nombre de difficultés. Et de rester tenace.

Quelle est votre formation initiale ?
Fiamma : Nous avons eu la chance de couvrir des fonctions diverses : Chef de Projet Innovation, Manager de comptes stratégiques, Directeur de Marché et de Ligne de Business, Directeur de la stratégie et de l’open innovation. Nous sommes tous deux issus d’une filière technique complétée par des expériences et formations orientées sur la vente et le marketing. Et nous sommes tous les deux résolument Europhiles !

Qu’est-ce qui vous passionne ?
Damien : Les rencontres humaines sont notre passion. Nous sommes toujours émerveillés par l’énergie et le partage du « vibe » créé par Inwibe, et que les belles rencontres peuvent dégager. Les rencontres avec l’écosystèmes, clients, entrepreneurs, incubateurs, partenaires, collaborateurs, investisseurs sont toujours riches d’enseignement. Elles renforcent jour après jour notre conviction que nous sommes sur le bon chemin.

Fiamma : Dans nos vies personnelles, Damien trouve aussi le « vibe » lors d’une régate à la barre d’un 40 pieds et Fiamma dans la danse.

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ? Depuis quand êtes-vous entrepreneur ?
Damien : Depuis deux ans. Nous sommes issus d’une carrière corporate et chacun de nous deux a toujours rêvé de créer une entreprise « out of the box ». Avec Fiamma, nos chemins se sont croisés à maintes reprises lors de cette carrière, et lorsque l’occasion s’est présentée, nous avons décidé de nous lancer ensemble dans l’aventure.

Quelles difficultés avez-vous rencontrées dans cette aventure ?
Damien : Nous avons dû faire un « reset » de nos réflexes de corporate et très vite apprendre la différence entre être manager ou directeur et être entrepreneur. Apprendre à vivre dans un milieu où l’adaptabilité est indispensable, où la courbe d’apprentissage ne stagne jamais est à la fois très riche et déstabilisant.

D’après vous, quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans entrepreneuriat ?
Damien : Bien s’entourer, être à l’écoute et savoir exécuter rapidement. La bonne idée ne suffit pas, le diable est dans les détails ! Savoir également lâcher prise lors de séances de sophrologie, ou en profitant de la bonne humeur de l’équipe, ou en quittant la veste (oui, certains réflexes restent !) pour revêtir un ciré (rouge) ou des chaussons de danse.

Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?
Fiamma : Nous avons fait le choix de nous autofinancer et de structurer notre première phase de croissance grâce à nos clients qui nous ont fait confiance depuis le début. Nous avons commencé par une activité d’accompagnement et de services, pour investir nos fonds dans la réalisation du prototype de notre plateforme, notre MVP. Nous abordons actuellement une nouvelle étape avec le soutien de partenaires financiers.

S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure start-up ?
Fiamma : L’envie et la capacité de se remettre quotidiennement et profondément en discussion. L’aventure start-up, surtout vécue après une longue période en entreprise « traditionnelle » bouscule tous les codes et tous les repères : le rapport au temps, au risque, à l’échec, à l’autre, à soi-même.  Sans mise à jour régulière, on retombe vite dans les anciens réflexes.

Et au-delà de la séparation avec notre ancien comportement corporate, je pense que tout entrepreneur ne peut faire grandir sa startup sans croitre lui-même. Lire, rencontrer des talents complètements différents, discuter, participer à des formations, faire itérer son services/produit. Tous les moyens sont bons.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre start-up ?
Damien : Le premier conseil serait de trouver le problème que l’on veut résoudre et rapidement trouver son premier client payant. Car si l’activité que l’on développe ne génère pas de revenu, cela reste un loisir !

Ensuite, adopter une approche Lean Start-up le plus tôt possible et dans le plus de domaines possibles. Par définition, une start-up n’a pas le temps et n’a pas d’argent. Une approche itérative Build – Test – Learn permet de limiter les risques et de pivoter rapidement si nécessaire.

Avant la création d’Inwibe, nous avons réalisé notre propre Learning Expedition dans la Silicon Valley. Nous voulions la vivre comme un test, une mise à l’épreuve, une sorte de benchmark. En rencontrant des entrepreneurs, des investisseurs, des accélérateurs de start-ups, nous avons exposé très tôt notre idée pour la tester et recueillir du feedback. Certaines rencontres restent encore aujourd’hui des références dans notre développement.

Site internet
https://www.inwibe.com

Linkedin
http://www.linkedin.com/in/fiammaferrero
http://www.linkedin.com/in/damienheiss

Twitter
https://twitter.com/FiammaFe
https://twitter.com/DamienHeiss

___________________________________

Découvrez le livre : Portraits de startupers – édition 2017
___________________________________
portraits de startupers
Vous pouvez vous procurer ce livre sur ces plateformes

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #61 – Inwibe – Fiamma Ferrero & Damien Heiss par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Rappel des précédents portraits :

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #57 – Alan – Jean-Charles Samulian par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #58 – Baludik – Nicolas Vanderlynden par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #59 – CityMeo – David Keribin par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #60 – OLY Be – Gaëlle Frizon de Lamotte par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Laisser un commentaire