#PortraitDeStartuper – Whoomies – Alexandre Assal & Laurent Dannay @LaurenDannay @Whoomies #Startup #Entreprenariat

#PortraitDeStartuper – Whoomies – Alexandre Assal & Laurent Dannay

Ce portrait rentre dans une mini série réalisée en partenariat avec D-Incubator l’incubateur de la Fondation Paris-Dauphine qui a pour mission d’accompagner les projets de startups innovantes portés par des diplômés de Dauphine et PSL. Un grand merci à Estelle Basquin Responsable du programme d’incubation D-Incubator de m’avoir mis en relations avec avec les startupers que vous découvrirez dans cette galerie.

Comment décririez-vous votre entreprise ?
Whoomies est une start-up innovante dont l’idée force est de placer les affinités entre individus au cœur de la recherche de colocation.

Le constat principal est que la colocation est un mode de vie à part entière qui ne se limite pas au simple choix d’un lieu d’hébergement. Les individus qui le partagent doivent avoir des personnalités compatibles, c’est-à-dire partager les mêmes valeurs, règles de vie ou centres d’intérêt : c’est là que Whoomies intervient ! Nous souhaitons proposer une approche nouvelle et pertinente alliant l’utile – les contraintes budgétaires liées au logement – à l’agréable, à savoir l’expérience sociale de la vie en communauté.

Pourquoi ce choix de produit / service ?
La colocation est un marché en plein essor (rythme d’augmentation de plus de 30% par an) dans le monde, les loyers dans les grandes métropoles étant bien souvent inabordables pour nombre de jeunes actifs et d’étudiants.

Que cela soit par choix volontaire afin de faire de nouvelles rencontres (départ à l’étranger, études ou job dans une ville différente de sa ville natale) ou contraint (budget), la colocation comprend toujours une double problématique : celle du logement bien entendu, mais surtout, celle de trouver la personne avec qui le partager !

Cependant, les moyens de recherche existants ne répondent bien souvent qu’à une seule de ces problématiques en proposant avant tout de choisir des appartements, le profil des occupants arrivant en position secondaire… Trouver une bonne coloc est donc souvent long et totalement aléatoire, aucun acteur n’apporte aujourd’hui une réponse simple, complète et satisfaisante. La technologie que nous développons limitera ainsi l’aspect « loterie » de la sélection et les mauvaises surprises.

__________________________________
Sponsors du blog
Paris&Co      julie desk
__________________________________

Quels sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
A court terme, nous allons tester notre application en France et nous attaquer dans la foulée au marché Britannique, notre cœur de cible pour le lancement. Le Royaume-Uni représente à lui seul près de 50% du marché de la coloc en Europe…

L’idée est de structurer notre application de manière à créer une récurrence dans son utilisation : en plus de trouver une bonne coloc, Whoomies permettra de gérer tous les services qui s’y rapportent et son fonctionnement.

A plus long terme, notre vision serait de créer une véritable communauté d’individus souhaitant partager une expérience encore plus large que celle de la coloc. Au-delà de son aspect « utile », nous concevons Whoomies un peu comme un « réseau social » des nomades ou expatriés !

Comment vous décririez-vous en tant qu’entrepreneur ?
Alexandre Assal CEO
Fonceur, électron libre, boîte à idées !

Lauren Dannay COO
Réfléchie, acharnée du boulot et grande passionnée.

Quelle est votre formation initiale ?
Lauren (COO) est diplômée d’une Licence de Droit d’Assas et d’un Master en Finance & Gestion de Patrimoine à Dauphine. En poste de Banquier depuis deux ans dans la banque privée française de Natixis, elle a récemment démissionné de son poste pour se consacrer pleinement à notre projet. Elle est désormais en charge de la gestion administrative, juridique et financière de Whoomies, mais aussi de la communication.

Alex (CEO) est diplômé d’un Master en Management (spécialisation Marketing) et d’un certificat d’entrepreneuriat de l’IESEG. Après de nombreuses expériences à New York, Singapour et plus récemment à Paris chez Criteo, il est également full-time dans l’aventure. Il est en charge du business développement et de la stratégie marketing.

Qu’est-ce qui vous passionne ?
Il faut avouer que Whoomies laisse peu de place au reste ! Ce qui nous fait vibrer : Créer, innover, nous challenger.

Et pour être 100% honnêtes, un peu (beaucoup) de foot, biathlon et de sport en général pour Alex, l’équitation pour Lauren, cavalière depuis toujours.

Pour le reste, nous adorons voyager et le faisons dès que l’occasion se présente.

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ?
Alex a un vrai tempérament créatif et évoluait déjà dans le milieu « tech » et start-ups. L’idée de Whoomies est d’ailleurs apparue en discutant ensemble, alors qu’il s’apprêtait à chercher une coloc à Londres pour se lancer dans un nouveau job au sein d’une start-up sur place…

A l’époque, Lauren vivait quant à elle en coloc « de fait » à Paris en hébergeant une de ses amies mais se plaignait de son attitude et mode de vie difficilement conciliables avec le sien. D’un autre côté, elle évoluait dans un monde d’entrepreneurs à succès et souhaitait s’orienter vers une carrière plus axée sur le private equity. Finalement, le grand saut de l’autre côté de la barrière s’est fait assez naturellement !

Depuis quand êtes-vous entrepreneur ?
Un peu depuis toujours, de différentes manières ! Mais de manière aussi concrète sur ce projet depuis novembre 2016. Alexandre a déjà été président de deux associations caritatives et a donc dû monter de gros projets.

Nous sommes tous les deux d’accords pour dire qu’avoir la fibre aventurière ne s’invente pas… Même si nous sommes encore très jeunes et qu’il s’agit de notre première startup.

Quelles difficultés avez-vous rencontrées dans cette aventure ?
Vaste question ! Nous en rencontrons tous les jours… Tout est allé très vite pour nous, nous travaillons sur le projet depuis 4 mois à peine, et depuis très peu à plein temps.

La première aura été l’arbitrage déterminant à faire concernant le développement technique de l’app. Sinon, on ne se rend pas compte de la montagne de choses à faire lorsque l’on part d’un simple concept, chaque thème abordé présente son lot de difficultés à surmonter. Le plus difficile reste l’exécution. Il faut essayer d’avancer pas à pas et de manière structurée, mais ne pas avoir peur de se tromper. La route est encore longue et sinueuse avant d’arriver au résultat escompté, qui évolue lui-même de jour en jour !

D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entreprenariat ?
Persévérance, remise en question permanente, savoir écouter tous les conseils et avis positifs comme négatifs, bien savoir s’entourer.

Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?
Nous avons eu la chance de croiser la route d’un Business Angel passionné par notre projet, ce qui a été déterminant pour nous et l’évolution de Whoomies. Nous avons ainsi pu finaliser en février dernier notre première levée de fonds en Seed à hauteur de 300K€. Notre incubateur, celui de Paris-Dauphine, étant labellisé PIA nous permettra également d’accéder aux subventions de la BPI ainsi qu’à d’autres leviers de financement d’amorçage.

S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ?
Lauren : Ne pas oublier de dormir ! Ou bien surveiller ses stocks de cafés/Redbull…

Alex : Ne pas oublier d’avoir une vie en dehors 😉

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ?
Croire dans son idée mais bien en délimiter les enjeux, se demander si elle répond vraiment à un véritable problème ou besoin, identifier les acteurs existants sur le marché… Et enfin, ne pas avoir peur de se lancer et de réaliser son rêve !

Site internet
www.whoomies.co

Linkedin
http://www.linkedin.com/in/alexandreassal
http://www.linkedin.com/in/lauren-dannay-bb18a974

Twitter
https://twitter.com/LaurenDannay

___________________________________

Découvrez le livre : Portraits de startupers – édition 2017
___________________________________
portraits de startupers
Vous pouvez vous procurer ce livre sur ces plateformes

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #55 – Whoomies – Alexandre Assal & Lauren Dannay par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Rappel des précédents portraits :

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #50 – Kibitoh – Anthony Cochonneau – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #51 – LaDevanture – Pierre-Luc Passy & David Sainteff & Raphaël Tocquet – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #52 – RepairTeam – Thomas Bassereau & Sibylle de Laboulaye & Guillaume Boutin-Lefeuvre – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #53 – ShorTouch – Antonella Benhamou & Allan Benguigui – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Laisser un commentaire