[#Management] Qui a dit que les #Managers français étaient mauvais ? via @AnnieKahn2 @lemondefr

Qui a dit que les managers français étaient mauvais ?

Une étude réalisée par BPI et BVA sur les managers français et publiée en 2007, relève qu’un salarié sur 2 estime que son supérieur hiérarchique n’a aucun talent. À l’heure des pratiques de management 3.0, de ce qu’on met dans le fourre-tout « empowerment » des collaborateurs, de l’entreprise libérée ou de l’holacratie, cette étude tombe à point. Je trouve les résultats très intéressants, et encore complètement raccord 10 ans après, en vrac  je retiens que les salariés ont besoin d’objectifs annuels précis, d’un manager qui représente une forme d’autorité (à ne pas confondre avec l’autoritarisme) et de l’appuie de leur manager lorsqu’ils veulent être augmentés ou progresser dans leur carrière. Bref, rien de neuf sous le soleil ! Il s’agit là des bases du management tel qu’il existe depuis des décennies et qui n’est toujours pas appliqué comme il le devrait, et qui n’est d’ailleurs toujours pas enseigné.

__________________________________
Sponsor du blog
Paris&Co
__________________________________

Mous et incompétents. Telle est, en substance, l’opinion que les Français se font de leurs supérieurs hiérarchiques. Tous certes ne sont pas visés. Mais globalement, les dirigeants français se révèlent plus mauvais qu’ailleurs, selon une étude réalisée par le cabinet de conseil en gestion des ressources humaines BPI et l’institut BVA auprès de 5 500 salariés dans dix pays, publiée jeudi 6 décembre.

« Nous entendons les critiques sur le terrain. Mais nous pensions que les difficultés étaient similaires ailleurs. Nous ne nous attendions pas à un tel écart », constate Brice Maillé, directeur de la branche management de BPI.

Seul un sondé français sur deux trouve un quelconque talent à son supérieur, et un sur trois l’estime très compétent, soit les taux les plus bas des dix pays considérés. Signe d’inefficacité : la moitié des hiérarques ne fixeraient pas d’objectifs annuels précis à leurs collaborateurs, disent ces derniers. Ce qui est ressenti de façon négative.

https://goo.gl/fdCOiJ

___________________________________

Découvrez le livre : Portraits de startupers – édition 2017
___________________________________
portraits de startupers
Vous pouvez vous procurer ce livre sur ces plateformes
___________________________________
Rappel mon Article sur Siècle Digital : Blockchain Ethereum, de quoi parle t-on ?
___________________________________
___________________________________
Rappel mon Article sur Le Cercle Les Echos : La curation, facteur clé de succès professionnel
___________________________________
___________________________________
Rappel intervention sur le thème : Tout ce qu’il faut savoir sur la blockchain
___________________________________