#PortraitDeStartuper – WeTask – Benjamin Schafier #Startup #Entreprenariat @getWeTask

#PortraitDeStartuper – WeTask – Benjamin Schafier

Comment décririez-vous votre entreprise ?
WeTask est une plateforme qui permet aux étudiants de se forger des expériences professionnelles par le biais de missions ponctuelles en entreprise.

C’est grossièrement parlant un uber de la junior entreprise.

Pourquoi ce choix de produit / service ?
L’accès à l’emploi est de plus en plus en difficile pour les jeunes diplômés, il est donc nécessaire d’accumuler les expériences valorisantes pour pouvoir s’en sortir.
Parallèlement à cela, pour les entreprises, sous-traiter à des étudiants à plusieurs avantages. Bénéficier d’une bonne image de marque auprès des étudiants, dénicher les futurs talents et pouvoir accomplir les nombreux projets plus rapidement et pour un coût inférieur.

Quelles sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
Aujourd’hui, nous nous sommes concentrés d’abord sur le marché des startups et entreprise en croissance. Nous souhaitons désormais accroître notre présence sur le marché des PME et travailler de plus en plus avec de grandes entreprises.

Comment vous décririez-vous en tant qu’entrepreneur ?
Je me décourage très rarement, et suis plutôt quelqu’un de persévérant lorsque j’entreprends.

Quelle est votre formation initiale ?
Jeune diplômé d’un Master en Project Management, j’ai surtout le profil Sales et business development. Je suis en charge de trouver nos clients, les fidéliser et trouver de nouveaux partenariats.

Qu’est-ce qui vous passionne ?
Chaque rencontre avec les gens qui gravitent autour de nous est unique et très spécial. Je suis passionné par les relations humaines. C’est pour ça que j’accorde une importance toute particulière aux relations avec mes clients, qu’avec les étudiants et bien sûr avec mon équipe.

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ? Depuis quand êtes-vous entrepreneur ?
J’ai tout d’abord pendant mes études, travaillé comme négociant avec le statut auto-entrepreneur.  Du vin bio aux T-shirt, j’ai toujours souhaité accumulé mes expériences et monter en compétence. Pendant ma dernière année d’études, j’ai co-fondé l’application AppiJob et je travaille désormais sur le projet WeTask.

Bien que je pense que l’on ne naît pas entrepreneur, on peut tout du moins y être prédestiné.  Mes premières ventes remontent au collège lorsque j’achetais des figurines Warhammer, que je faisais peindre par une amie et revendais beaucoup plus cher.

Quelles difficultés avez-vous rencontré dans cette aventure ?
Se lancer dans l’entrepreneuriat contient pour chaque aventure son lot de difficultés. Pour ma part ce sont principalement les difficultés financières liées à une activité non pécuniaire au démarrage et qui me poussent à travailler en parallèle dans l’alimentaire. Pour être entrepreneur, il ne faut pas avoir peur de compter ses heures, voire il vaut mieux ne pas les compter du tout !

D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entrepreneuriat ?
Selon moi, un bon entrepreneur est quelqu’un qui doit avoir une personnalité, notamment en ce qui concerne la relation avec ses clients. Ensuite, les qualificatifs que l’on retrouve souvent mais qui selon moi sont bien réels : persévérant, opportuniste et bien sûr un peu de chance !

Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?
Pour démarrer notre activité, nous avons eu recours à du love money. Juste ce qu’il fallait pour démarrer. Le reste repose sur de la recherche sur internet concernant toutes les techniques qui permettent de démarrer une activité sans sous.

S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ?
Je pense qu’avec le recul, je dirais qu’il est important de parler le plus tôt possible de son idée. J’entends encore beaucoup trop souvent des jeunes entrepreneurs en devenir, ayant peur de se faire voler leur idée du siècle. Le problème est qu’il est essentiel de ne pas être trop étroit d’esprit, savoir pivoter, changer d’idée en cours de route peuvent souvent être la solution du succès.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ?
Le conseil que je donnerais à toute personne qui souhaite se lancer est simplement de s’entourer. Je remarque de plus en plus dans mon travail que le réseau est primordial et essentiel. Un entrepreneur doit savoir fédérer, et rassembler des gens autour de son projet.

Site internet :
http://www.wetask.co

LinkedIn :
https://fr.linkedin.com/in/benjamin-schafier-54a54864/en

Twitter :
https://twitter.com/getWeTask

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #55 – WeTask – Benjamin Schafier – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Rappel des précédents portraits :
_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #54 – Collock – Clément Serio – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #53 – Barefoot Studio – Augustin van Rijckevorsel  – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #52 – Wibulle – Charlotte Lasou – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

___________________________________

Rappel Livre Blanc : 80 #PortraitDeStartuper
___________________________________

_____________________________________________________________________________
Vous pouvez retrouver ce livre blanc en téléchargement gratuit sur l’ensemble des plateformes ci-dessous :
logo-slideshare logo-calaméo logo-scribd logo-les-livres-blancs logo-youscribe logo-monbestseller logo-wobook logo-microsoft-docs
_____________________________________________________________________________