#PortraitDeStartuper – Helenor Communication – Carine Nagot #Startup #FrenchTech

#PortraitDeStartuper – Helenor Communication – Carine Nagot

Comment décririez-vous votre entreprise ?
HELENOR Communication, l’entreprise que j’ai fondée en octobre 2018, est une structure dédiée aux formations à la prise de parole en public et en interview. Ces formations permettent, en seulement deux fois 3 h30, d’être efficace à l’oral et s’appuient sur une méthode que j’ai créée et protégée à l’INPI : Le carré HELENOR. Elles d’adressent aux dirigeants, managers et plus largement à toutes les personnes amenées à s’exprimer à l’oral !

Pourquoi ce choix de produit / service ?
Je suis moi-même une ancienne « glossophobe », c’est-à-dire une phobique de la prise de parole en public, et j’ai eu envie de créer les outils que j’aurais aimé trouver à cette époque cauchemardesque ! Par ailleurs, lorsque j’ai réalisé une étude de marché en amont, j’ai trouvé des études qui montraient que plus de 7 personnes sur 10 avaient peur de s’exprimer à l’oral. Cela peut aller de la simple anxiété à la véritable phobie…Enfin, très vite, en testant la méthode du Carré HELENOR, j’ai constaté qu’elle fonctionnait à 100% : tous les retours étaient enthousiastes et les utilisateurs me disaient sans exception, à quel point le changement était radical et leurs prises de parole, un succès !

Quels sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
Permettre à tous ceux que la perspective d’intervenir devant plus de 3 personnes sont angoissées, telle est ma première ambition. La deuxième est de donner les outils à ceux qui sont déjà à l’aise… d’y exceller ! Toutes les formations que je propose s’appuient sur la même méthode qui en est le socle, et en même temps je cisèle des modules sur-mesure pour que les outils sont immédiatement opérationnels et les compétences acquises répondent aux problématiques quotidiennes spécifiques de chacun !

Comment vous décririez-vous en tant qu’entrepreneur ?
Créative et acharnée ! Je me sens en effet libre non seulement de travailler en cohérence avec mes valeurs, mais aussi de façonner mon offre de services selon mes idées et mon instinct. Adieu les circuits de validation interminables ! C’est un vrai luxe. …Acharnée, car les difficultés ne m’arrêtent pas. Bien sûr la vie d’entrepreneur est une succession de montagnes russes. Il faut impérativement s’y préparer et s’entourer de personnes bienveillantes qui croient en vous.

Quelle est votre formation initiale ?
J’ai une maîtrise en sciences économiques et un DESS en communication d’entreprise du Celsa Paris Sorbonne où j’ai enseigné pendant 11 ans avec bonheur. J’ai en outre suivi des formations en coaching avec Chine Lanzmann qui continue à me superviser, et j’ai suivi un programme certifiant CESA (Certificat d’Enseignement Supérieur des Affaires) à HEC.

Qu’est-ce qui vous passionne ?
L’écriture…

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ?
Je suis d’abord passée par l’étape « portage salarial » car les clients sont venus à moi avant même d’avoir créé ma structure. Ceci, dès lors que j’ai informé mon réseau de mon projet. Cela m’a confortée dans l’idée que c’était un projet porteur ! Et cela m’a permis de plonger dans le grand bain, en limitant les risques et en prenant la mesure des difficultés.

Depuis quand êtes-vous entrepreneur ?
Depuis 1 an et 5 mois exactement…

Quelles difficultés avez-vous rencontré dans cette aventure ?
Ce sont davantage mes propres peurs qui m’ont freinée que des facteurs objectifs !

D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entreprenariat ?
S’appuyer sur ses forces, trouver de réels facteurs de différenciation…et être un fervent utilisateur (trice) de ses propres services !

Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?
Personnel.

S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ?
Savoir s’entourer d’experts ouverts…et généreux tout en fuyant les « Cassandre » qui souvent projettent leurs propres angoisses sur vous.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ?
Le premier est de rejoindre un incubateur sans attendre. Willa est sans doute l’un des plus dynamiques ! Le deuxième : Se fixer des objectifs réalistes. Pour ma part, j’ai eu tendance à surévaluer mon chiffre d’affaires sur les premiers mois, ce qui m’a mis une pression inutile. Le troisième : se garder un peu de temps pour soi et l’inscrire dans son agenda. La tentation de vivre 24 heures sur 24 avec sa casquette « entrepreneur » est grande, et c’est un mauvais calcul. Savoir souffler et se « nourrir » d’autres choses est essentiel si l’on veut tenir dans la durée…et Dieu sait si le chemin est long !

Linkedin
https://www.linkedin.com/in/carine-nagot-3a3a713/

Sites
https://helenor.fr/

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #45 – Helenor Communication – Carine Nagot par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________


_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #44 – Betterway – Denis Saada par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________


_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #43 – Sublim – Charles-Noel van den Broek par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________


_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #42 – Squirle – Philippe Jouanno par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________


_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #41 – Ryturn – Dimitrir Sekimi par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________