#PortraitDeStartuper – Betterway – Denis Saada via @LeSwave #Startup #FrenchTech

#PortraitDeStartuper – Betterway – Denis Saada

Ce portrait rentre dans une série réalisée en partenariat avec le Swave dont l’objectif principal est de favoriser la mise en place d’expérimentations de nouveaux produits et services et d’accélérer le développement des jeunes entreprises qui tentent de trouver des nouveaux modèles au service du secteur financier et de ses usagers (B2B et B2C). Un grand merci à Farida Poulain de m’avoir facilité les contacts avec les startupers que vous découvrirez dans les prochaines semaines.

Comment décririez-vous votre entreprise ?
Betterway est la première carte bancaire à destination de la mobilité des salariés des entreprises. Nous leur permettons de profiter de tous les nouveaux moyens de transport – trottinettes, vélo, autopartage, covoiturage, transports en commun. Notre objectif est de contribuer à réduire l’emprise de la voiture dans les trajets quotidiens des employés.

Pourquoi ce choix de produit / service ?
D’abord parce qu’il y a un besoin et que nous nous sentons utiles : 49% des employés trouvent pénible leur trajet domicile-travail. Ensuite, parce qu’il existe de nombreux nouveaux moyens de transport et que nous croyons à la révolution des usages. Enfin, l’État a mis en place le Forfait Mobilité Durable : la possibilité pour les entreprises de distribuer jusqu’à 400€ par salarié pour des mobilités durables, 100% défiscalisés. Un nouvel avantage salarié auquel toutes les entreprises peuvent souscrire !

Quels sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
Demain, la carte Betterway sera le must have en termes de bénéfice salarié, un élément qui sera inscrit par exemple dans les offres d’emploi pour attirer les futurs candidats. Nous souhaitons également accompagner la transition écologique des entreprises, qui commence à notre sens par une prise de conscience mobilité. Aujourd’hui, les trajets domicile-travail représentent 30% du bilan carbone des entreprises de service.

Comment vous décririez-vous en tant qu’entrepreneur ?
J’espère être empathique et être reconnu pour prendre les bonnes décisions. J’essaie d’être le plus à l’écoute possible et d’obtenir le consensus à chaque fois que c’est possible.

Quelle est votre formation initiale ?
J’ai fait Sciences-po mais ma formation a surtout été mes années de travail chez Arthur D. Little en tant que consultant, puis chez Clear Channel en tant que Directeur de l’Innovation puis chez Uber en tant que Head of Cities. Ce sont ces années-là qui comptent bien plus que le diplôme qui date un peu 🙂

Qu’est-ce qui vous passionne ?
Mes 3 enfants qui occupent la majeure partie de ma vie.

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ?
En fait il est plutôt court (cela fait moins d’un an que j’ai créé Betterway). Néanmoins, je me rends compte que certains postes passés ressemblaient beaucoup à ce que je fais aujourd’hui, avec moins de liberté et de responsabilité.

Depuis quand êtes-vous entrepreneur ?
Je suis entrepreneur depuis 2019.

Quelles difficultés avez-vous rencontré dans cette aventure ?
La principale difficulté réside à se lancer à l’eau. Ensuite on se dit « en fait, elle est pas si froide cette piscine… Mais il faut nager pour avancer ! »

D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entreprenariat ?
Je pense que cela demande pas mal d’humilité (être capable de se dire qu’il y a bien plus fort que soi sur certains domaines et savoir s’entourer rapidement). Ensuite, il faut savoir décider. Enfin, je pense qu’il faut une dose d’audace et aimer ce mélange de liberté et de responsabilité : pas de filet, tout ce que je fais c’est pour mon entreprise, tout ce que je ne fais pas ne sera pas fait…

Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?
Pôle Emploi principalement, probablement le premier financeur des start-ups en France et un facteur clé de succès de la French Tech. Ensuite, nous allons probablement faire entrer des investisseurs de façon à accélérer le développement.

S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ?
Il faut faire attention à l’effet accordéon : on a tendance quelquefois à se dire qu’il n’y a pas de limite, d’ouvrir plein de portes, d’élargir le champ des possibles. Puis on se rend compte qu’il faut finalement se concentrer sur son objectif et les refermer aussitôt. Et puis on recommence.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ?
Je pense qu’il n’y a pas un seul entrepreneur et que vous créerez forcément une entreprise qui vous ressemble. C’est comme pour les enfants, il y a bien sûr des règles à respecter, mais on peut être parent de manière très différente, apporter ses propres valeurs, son caractère, ses goûts, sa vision…

Linkedin
https://www.linkedin.com/in/denis-saada-5560596/

Sites
https://www.gobetterway.fr/

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #44 – Betterway – Denis Saada par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________


_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #43 – Sublim – Charles-Noel van den Broek par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________


_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #42 – Squirle – Philippe Jouanno par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________


_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #41 – Ryturn – Dimitrir Sekimi par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________


_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #40 – Coqonut – Patrick Bucquet par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________