#MaddyKeynote : Une journée avec Hervé-Matthieu Ricour au cœur des innovations chez ENGIE France BtoC pour la transition Zéro carbone

#MaddyKeynote : Une journée avec Hervé-Matthieu Ricour au cœur des innovations chez ENGIE France BtoC pour la transition Zéro carbone

Lors de la 5ème édition de la MaddyKeynote, ENGIE France BtoC, l’unité d’ENGIE qui adresse le marché des particuliers et des professionnels, présentait au public plusieurs innovations développées pour permettre à ses clients d’agir pour la transition énergétique.

Hervé-Matthieu Ricour, Directeur Général de ENGIE France BtoC, ouvrait le bal lors du débat « Power to Change » avec un constat alarmant sur nos émissions de CO2 : 450 millions de tonnes de CO2 émises chaque année en France dont 60 millions de tonnes en provenance des particuliers. Parallèlement, 60% des français souhaitent des offres leur permettant de contribuer à la transition énergétique.

Chez ENGIE, la production actuelle d’électricité est de 500 tWh par an. Il y a moins de 10 ans, seulement 25tWh étaient produits grâces aux énergies vertes, aujourd’hui cette production a doublé. ENGIE veut développer leur usage dans les 10 années à venir afin de réduire de 10 millions de tonnes les émissions de CO2 des particuliers.

Pour répondre à cet objectif, ENGIE construit un modèle de « dé-consommation » en 3 étapes :

  • Permettre aux clients de se fournir en énergies vertes :

ENGIE compte aujourd’hui 3 millions de clients en France ayant souscrit à un contrat d’énergies vertes. En effet, un ensemble d’offres permet de devenir acteur de la transition énergétique. Afin d’impliquer tous les budgets, l’électricité verte est d’ailleurs subventionnée : ENGIE supporte les coûts et ne fait pas surpayer les clients.

  • Localiser la production d’énergie 

Avec l’offre MyPower, ENGIE accompagne ses clients pour l’installation de leur panneau solaire. L’autoconsommation n’est pas un phénomène de mode mais correspond bien à une attente des Français que l’on observe sur le terrain car des dizaines de clients de l’offre d’autoconsommation photovoltaïque ont accepté de devenir ambassadeurs de MyPower et d’être contactés pour parler de leur expérience aux personnes intéressées. 90% des prospects les ayant contactés ont franchi le cap à leur tour.

Mais cette autoproduction peut aussi être partagée, à l’image de cette volonté ENGIE France BtoC développe d’autres solutions autour de l’autoconsommation collective, avec notamment un projet qui sera prochainement annoncé sur une ile en France.

  • Proposer des solutions pour réduire sa consommation d’énergie :

Parce que ce ne sont pas de grands changements dont notre société a besoin mais de milliers de petits changements pour faire avancer la transition énergétique, le métier d’ENGIE a changé. Avant ENGIE vendait de l’énergie, aujourd’hui l’entreprise vend des moyens de réduire sa consommation d’énergie.

Hervé-Matthieu Ricour a présenté plusieurs solutions durant la MaddyKeynote comme notamment :

  • L’effacement : grâce à un procédé technologique développé par la startup Tiko, le client a désormais la possibilité de réduire sa consommation d’énergie pendant les pics de consommation (principale source des émissions de CO2 des particuliers) en s’effaçant du réseau électrique pendant quelques minutes.

Comment ça marche ? Un équipement physique et électronique installé sur le tableau du client lié au système de chauffage, remonte en permanence la consommation et l’abaisse en fonction des instructions du réseau en temps réel afin d’éteindre le chauffage pendant quelques minutes. Les clients peuvent indiquer s’ils ne souhaitent pas que leur consommation soit abaissée. La technologie leur permet donc d’être acteur de la transition énergétique sans besoin de la piloter.

  • Accompagner les clients professionnels avec un programme dédié et soutenu par le Ministère de la Transition Ecologique : ECO ENERGIE, un programme personnalisé pour chaque professionnel qui offre un bilan gratuit, des conseils concrets et les gains associés : https://pro.engie.fr/programmeecoen

  • Accompagner les clients particuliers vers le choix d’équipements moins énergivores parce que remplacer une chaudière ou des radiateurs par exemple permet de faire des économies d’énergie et donc des économies sur sa facture.

Et enfin, développer de nouveaux modèles de consommation passe par une étroite collaboration avec des startups d’ailleurs présentes lors de la MaddyKeynote sur le thème de la mobilité électrique : La Belle Batterie, premier service de certification d’état de santé des batteries des voitures électriques, Antilope, une application qui délivre la meilleure prédiction de consommation d’énergie électrique pour un trajet donné et Greenmove, plateforme qui déverrouille le marché du véhicule électrique d’occasion pour rendre le prix des véhicules accessible.

Une collaboration avec l’écosystème des startups qui se poursuivait sur la MaddyKeynote puisque ENGIE organisait en partenariat avec le startup studio WeFound et avec l’aide de Navi Radjou, conférencier et auteur du Guide de l’innovation frugale, un concours sur le thème de l’énergie en communauté.

La startup victorieuse du concours, et qui poursuivra sa collaboration avec ENGIE, est ENOGRID, spécialisée dans les conseils et solutions logicielles pour faciliter le développement de l’autoconsommation collective et des communautés d’énergie renouvelable.

Hervé-Matthieu Ricour conclue cette MaddyKeynote avec la conviction que ces jeunes entrepreneurs sont déjà concernés par les enjeux de notre société et capables de chercher des ressources pour y remédier.

J’agis avec ENGIE, slogan porté par ENGIE France BtoC, est à l’image des moyens mis en place par l’entreprise pour permettre à chacun d’être impliqué dans la transition zéro carbone. ENGIE collabore avec ce fin maillage de toutes les parties prenantes et cette  édition consacrée à comprendre comment l’humanité doit évoluer pour s’adapter aux mutations technologiques, environnementales et sociétales de notre époque aura permis à ENGIE de présenter cette stratégie.