[#Startup] Se faire recruter à tout prix ? via @2lr @MediumFrance

Se faire recruter à tout prix par une startup ?

Voilà un article que j’ai vu pas mal tourner récemment de l’excellent Jean de La Rocheborchard de Kima Ventures. Et du coup sa lecture et les commentaires que j’ai pu voir circuler sur Medium et sur Facebook me laissent perplexe ! En effet, le point de vue est tout à fait partisan mais en synthèse l’idée est que toute rockstar que vous soyez dans votre domaine, si vous venez travailler en startup vous devez accepter de faire une croix sur un salaire et une position pour vous consacrer au développement d’un projet et vous défoncer pour que le projet fonctionne. Le principe est simple, sur le long terme si vous avez démontré ce qu’il fallait vous en serez récompensé.

Sauf que … dans la vraie vie, et ce quel que soit la personne qui cherche à se faire embaucher, tout le monde veut pouvoir vivre correctement, au sens se loger, s’habiller, se nourrir et profiter de la vie tout comme de pouvoir élever ses enfants. Tout motivé que l’on puisse être par le projet d’une startup, il n’y a aucune raison de se sous-vendre sous prétexte d’une hype sur ce qu’elle fait, qu’elle ait levé ou non d’ailleurs. Mon point ici n’est pas de dire qu’il faut arriver avec des prétentions surdimensionnées. J’ai ainsi vu cette année des startupers m’expliquer qu’ils cherchaient un CTO et qu’ils étaient prêt à le payer 90k€ / an avec un logement tout frais payer parce que sinon ils n’arrivaient pas à recruter. Dans ce cas de figure c’est de l’abus et d’ailleurs dans une entreprise normale, les fameux grands groupes, ces profils ne pourraient jamais prétendre à ce type de salaire, ils se feraient bouler direct.

Il y a une demande forte sur le marché de la part des startups sur certaines compétences qui sont assez rares « dans le monde des startups » parce que réellement pour certaines elles sont pléthoriques dans les cabinets de conseil ou chez les grands comptes. La différence se fait donc forcément ailleurs que sur la culture de la boîte, le baby et les boissons gratuites ou encore le flex office en mode GAFA, elle se fait sur le salaire. « If you pay peanuts you get monkeys » disent les anglo-saxons ! Alors startups sachez adapter vos packages salariaux au marché pour être compétitifs, surtout que la vérité c’est que vous allez faire cravacher vos salariés soir et week-end dans les périodes de développement et que indépendamment des compétences cela se paye. Et jeunes, ou moins jeunes, professionnels qui voulaient vous faire embaucher dans une startup, soyez réalistes et pragmatiques sur vos prétentions, rappelez-vous que vous avez à faire à une entreprise de petite taille et en plein boom. Bref, ne vous sur / sous-vendez pas soyez juste dans vos prétentions !

__________________________________
Sponsors du blog

Paris&Co      julie desk
__________________________________

Chercher à négocier quelques kilos euros ou tirer la corde sur le plan de participations/bspce/stock-option d’une boite que vous voulez rejoindre, c’est un manque de clairvoyance sur vos aspirations et le chemin que vous prenez.

En début de carrière, votre enjeu c’est de trouver une mission qui vous ressemble, qui met à profit vos forces pour exceller. La mission que vous acceptez, c’est une expérience qui vous fait avancer, pas une finalité.

https://goo.gl/qijTjJ

_____________________________________________________________________________
Vous pouvez retrouver ce livre blanc en téléchargement gratuit sur l’ensemble des plateformes ci-dessous :
logo-slideshare logo-calaméo logo-scribdlogo-youscribe logo-wobook 
_____________________________________________________________________________

___________________________________
Rappel mon article sur Siècle Digital : « Hush, la néobanque européenne crypto compatible« 
___________________________________
___________________________________
Rappel mon interview sur XXE – L’E-MAG : « #FuturOfWork / #PortraitDeStartuper / #TransfoNum« 
___________________________________
___________________________________
Rappel mon Article sur Le blog Julie Desk : L’engagement des collaborateurs, un enjeu stratégique
___________________________________

Laisser un commentaire