[#TransfoNum] #RGPD et #GrowthHacking ne font pas bon ménage ! via @AlainMevellec @bymaddyness

RGPD et Growth Hacking ne font pas bon ménage !

La RGPD ou règlementation européenne sur la protection des données, est comme son nom l’indique une réglementation qui doit entrer en vigueur dès le mois de mai 2018 et qui impose aux entreprises qui manipulent des données personnelles de nouvelles règles d’hygiène sur la collecte et la gestion de ces données. Le growth hacking de son côté est une nouvelle pratique marketing, utilisée principalement par les startups, pour collecter des informations de contact (des leads) sur des personnes qui pourraient demain être des acheteurs potentiel du produit ou service développé par l’entreprise. Hors, cette pratique est assez sauvage et repose sur des astuces (ou hacks) pour inciter l’utilisateur à laisser son adresse mail ou le « truander » pour qu’il la laisse sans même le savoir. Tout cela repose très largement que l’utilisation des réseaux sociaux, et d’API ou d’outils complémentaires qui permettent de compléter les informations disponibles sur les plateformes comme LinkedIn ou Facebook.

Et donc, avec l’arrivée de la RGPD, plus question de faire cela n’importe comment, l’utilisateur doit avoir donné un consentement explicit, non forcé (comme l’opt-in par exemple) et doit pouvoir à tout moment résilier son consentement sur tout ou partie de ses données personnelles stockées chez vous. Et là c’est le drame ! En effet, toutes les techniques utilisés jusqu’à présent pour collecter en mode far west les données personnelles de clients potentielles vont devenir obsolètes, pire les données déjà collectées par ces pratiques peu scrupuleuses vont devoir être confirmées par les clients, autrement dit un consentement va devoir leur être demandé pour continuer de les solliciter, sacré chantier. Bref RGPD et growth hacking ne font vraiment pas ménage !

__________________________________
Sponsors du blog
Paris&Co      julie desk
__________________________________

Le growth hacking a fait fureur ces derniers mois et le growth hacker s’est imposé dans les startups comme une ressource-clé en matière de prospection commerciale comme de marketing. Mais en mai prochain, l’application du RGPD pourrait tout changer. Alain Mevellec , cofondateur de Sellsy, alerte sur la légèreté de certains entrepreneurs autour de cette question.

https://goo.gl/nSWSG9

_____________________________________________________________________________
Vous pouvez retrouver ce livre blanc en téléchargement gratuit sur l’ensemble des plateformes ci-dessous :
logo-slideshare logo-calaméo logo-scribdlogo-youscribe logo-wobook 
_____________________________________________________________________________

___________________________________
Rappel support utilisé lors de la conférence Cloud Expo Europe : ICO comme nouveau modèle de levée de fonds grâce à la #Blockchain
___________________________________
___________________________________
Rappel mon article sur Siècle Digital : « Hush, la néobanque européenne crypto compatible« 
___________________________________
___________________________________
Rappel mon interview sur XXE – L’E-MAG : « #FuturOfWork / #PortraitDeStartuper / #TransfoNum« 
___________________________________

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire