[100 #PortraitDeStartuper] Extrait – Ben Marrel – Breega Capital

100 #PortraitDeStartuper – Extrait – Ben Marrel – Breega Capital

Aujourd’hui plus que jamais, quelle chance incroyable d’entreprendre dans le secteur de la tech ! Les promesses de la fin du siècle précédent ont pris le temps de la maturation mais sont enfin réalité. Dans une logique égalitaire, presque républicaine, soutenue par le progrès technologique, Internet et smartphone permettent à tout être humain de changer le monde depuis n’importe quel coin de la planète (charge à nous tous, acteurs du digital, qu’il n’y ait pas de laissés pour compte). Salvador Dali ironisait en son temps sur le géocentrisme de la gare de Perpignan ; cet incroyable visionnaire avait finalement raison.

Le numérique transforme tout. De l’économie « traditionnelle » à la politique, le succès des Davids sur les Goliaths semble de plus en plus facile. En moins d’une décennie, Airbnb a construit une offre hôtelière mondiale plus importante que des chaînes centenaires comme Marriott ou Hilton. Tandis que Donald Trump abuse de Twitter, notre nouveau Président a conquis le pouvoir telle une startup fait chavirer un corporate poussiéreux et veut faire de notre pays une référence en matière d’innovation !

Le titre de dirigeant de PME n’a jamais fait vibrer aucun jeune diplômé des plus prestigieuses formations de notre pays, préférant alors les carrières toutes tracées au sein de sociétés pensionnaires indélogeables du CAC40. Tous se battent désormais pour être fondateur de leur propre (a)venture. On voit fleurir ainsi espaces de coworking, levées de fonds en première page des journaux et salons dédiés à la tech.

Mais ne nous y trompons pas : entreprendre et atteindre le succès (définition qui pourrait faire l’objet d’un autre long débat) n’est en rien et n’a jamais été une sinécure.  Qui plus est dans l’économie numérique où encore plus qu’ailleurs, rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme : ce que le digital simplifie, il le complique instantanément. Internet fait de la planète un marché unique, ce qui est vrai pour les clients mais l’est tout autant pour les concurrents. Ainsi comme le picon bière de Pagnol, le startuper doit tel un surhomme faire preuve d’un tiers de vision, d’un tiers d’agilité, d’un troisième d’ambition et d’un dernier de résilience. On ne change pas la face du monde et le quotidien des gens sans énormément de travail, une incroyable équipe et un peu d’argent !

Le travail acharné, car sans lui l’entrepreneur n’a aucune chance de réussir. Dans le sport et les arts, le talent brut ne vaut rien sans abnégation (« plus je m’entraine, plus j’ai de la chance » – Arnold Palmer, «The King » of golf). Idem dans l’entrepreneuriat où les 1% d’idée ne valent rien sans les 99% d’exécution.

Les ressources humaines, qui participent à parfaire ces réalisations. L’entrepreneur doit redoubler d’efforts pour attirer les meilleur(e)s, la guerre des talents faisant rage à l’échelle mondiale. Et c’est uniquement en formant une équipe hors du commun qu’ils arriveront tous ensemble à transformer notre quotidien.

Enfin le financement, qui selon les business models peut provenir aussi bien du revenu que du capital. Là encore ne succombons pas aux effets de mode : les clients doivent tant que possible rester la solution privilégiée, permettant d’éviter la dilution et de mieux comprendre son marché donc sa croissance future. Mais il est parfois nécessaire de préfinancer certains développements et l’ouverture de son capital s’impose alors, le système bancaire n’étant pas structuré pour soutenir des projets aussi risqués. Cet investissement vient néanmoins avec certaines contraintes qu’il faut bien mesurer et n’est pas une fin en soi. Telle l’atteinte d’un camp de base de l’Everest, tout ce qui vient ensuite est encore plus dur que ce qui précède, les investisseurs attendant des retours conséquents synonymes d’objectifs ambitieux.

Vous l’aurez compris entreprendre n’est en rien un long fleuve tranquille mais apporte ce quelque chose d’indéfinissable. Chapeau donc à toutes celles et ceux qui, conscients des difficultés que cela comporte, sont assez fous pour vouloir changer le statu quo en faisant grandir la tribu des entrepreneurs. Qu’ils gardent à l’esprit que l’exercice n’est jamais garanti de succès et rajoutons donc un dernier tiers au picon : l’humilité.

Ps : la langue française ayant son charme incomparable mâtiné de légers travers, vous pourrez évidemment lire entrepreneuse à chacune des lignes ci-dessus.

__________________________________
Sponsors du blog
Paris&Co      julie desk      
__________________________________

Ben a débuté sa carrière à Paris au sein du département de marketing stratégique d’Orange en charge du business planning pour les nouveaux produits et services broadband en Europe ainsi que pour les partenariats startups. Il rejoint ensuite l’équipe de fusion-acquisition de Macquarie Bank à Londres puis Sydney où il intervient sur des transactions cross-border de plus de 100M Eur dans l’industrie Tech/Media/Telecom. De retour en France, il fonde sa propre société de conseil haut-de-bilan spécialisée dans la levée de fonds pour jeunes sociétés innovantes des secteurs Digital, Cleantech et Sport. Dans ce cadre, il co-fonde deux startups dont il est toujours actionnaire et administrateur : FiftyFor, toute première plateforme de notation financière et extra-financière pour les TPEs en Afrique et Rugby Division, marque innovante et décalée dans l’univers du Rugby.

Il est aujourd’hui l’un des associés fondateur et Managing Partner de Breega Capital, fonds de capital risque doté de 150M Eur et spécialisé dans l’investissement Seed/Series A à destination de startups innovantes recherchant des tours de financement jusqu’à 10M Eur. Fondé et soutenu par des entrepreneurs du Digital, Breega accompagne les fondateurs français et européens, tant au sujet du financement qu’au niveau opérationnel, avec une équipe des spécialistes recrutement et business développement dédiée, assurant la croissance des pépites digitales de demain.

Ben est diplômé de l’ESSEC et Ingénieur Télécom.

Site : http://www.breega.com
Twitter : https://twitter.com/BenMarrel
LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/benmarrel/

_____________________________________________________________________________
Vous pouvez retrouver ce livre blanc en téléchargement gratuit sur l’ensemble des plateformes ci-dessous :
logo-slideshare logo-calaméo logo-scribdlogo-youscribe logo-wobook 
_____________________________________________________________________________

Laisser un commentaire