[100 #PortraitDeStartuper] Extrait – Matthieu Somekh – École Polytechnique

100 #PortraitDeStartuper – Extrait – Matthieu Somekh – École Polytechnique

L’économie traditionnelle se trouve actuellement complètement révolutionnée par l’automatisation, la décentralisation ainsi que la vitesse de circulation de l’information. L’organisation traditionnelle telle que nous la connaissions s’en trouve profondément modifiée : de nouveaux métiers éclosent, des besoins liés à des usages nouveaux voient le jour. Une organisation du travail très décentralisée se met en place ; elle révolutionne les modes de création, de production et de distribution. Tout ceci se révèle source d’opportunités entrepreneuriales fantastiques pour ceux qui savent et sauront les saisir et les petits groupes se trouvent en situation très privilégiée pour les appréhender avec agilité et audace.

De plus, le contexte social et économique accentue le besoin en entrepreneurs et renforce leur statut dans la société. L’économie nouvelle reposant en bonne part sur la technologie, l’entrepreneuriat technologique revêt une importance toute particulière.

La tendance est au soutien marqué à la création d’entreprises en particulier dans les premières phases de leur développement, à travers les moyens mis en œuvre – de manière assez unique à l’échelle internationale – par l’état et les collectivités territoriales, et l’éclosion d’incubateurs et accélérateurs privés.

Le développement de l’entrepreneuriat technologique se trouve grandement facilité par le haut niveau des ingénieurs, scientifiques et techniciens formés en France. Souvent débauchés par la concurrence internationale, ces profils trouvent dans les startups qui voient le jour en France des opportunités et challenges à très forts potentiels. C’est un support très important à l’internationalisation des équipes et des cultures.

Dans le contexte de la mondialisation et de l’augmentation de la complexité des projets et donc des moyens à mettre en œuvre, le besoin est vital pour une très grande majorité des startups d’adresser un marché mondial. Les efforts de la FrenchTech et autres structures françaises de soutien à l’international contribuent fortement à répondre à ce besoin ; preuve en est le très haut niveau de participation des startups françaises au CES Las Vegas depuis quelques années.

La dynamique entrepreneuriale est très dépendante du cadre de développement offert aux projets et startups. A titre d’illustration, l’écosystème de Paris-Saclay au cœur duquel se trouve l’Ecole polytechnique réunit sur un petit territoire un ensemble d’universités et de grandes écoles – donc d’étudiants –, de laboratoires – donc de chercheurs et d’experts – et d’entreprises – donc de problématiques marché et ressources business –. Ces populations trouvent l’occasion de se rencontrer et d’interagir au sein de lieux dédiés, animés et regroupant des ressources mutualisées de prototypage indispensables à la concrétisation des projets high-tech – hardware et/ou software – qui naissent de cette effervescence. C’est ainsi que nous avons réuni en un même bâtiment, La Fibre Entrepreneur – Drahi-X Novation Center, un accélérateur de startup early-stage X-UP, un incubateur X-Tech, un espace de prototypage high-tech et des espaces d’enseignement, de rencontre, d’évènements et de co-working. Chaque année ce sont plusieurs dizaines de projets et startups qui en émergent et y sont accompagnés ; ils seront sources de création de valeur et d’emplois.

Les projets toujours plus complexes se font à l’interface de sciences et technologies très diverses ; ils nécessitent la coopération d’équipes pluridisciplinaires tant du point de vue technique et design que management et approche du marché. Ces entrepreneurs – de plus en plus jeunes – se montrent capables de constituer ces équipes avec lesquelles ils partagent leur vision et leur volonté de construire l’avenir à travers l‘impact sociétal et économique généralement fort de leur projet : ce sont les inventeurs de l’économie de demain fondée sur la technologie comme base de nouveaux usages. Ils démontrent l’efficacité de la collaboration entre des acteurs de plus en plus décentralisés et générateurs d’idées nouvelles, permettant de raccourcir les cycles d’innovation.

Pour accompagner ces entrepreneurs, outre la poursuite du développement de l’écosystème de soutien, il est indispensable de penser à leur formation amont. L’entrepreneur étant amené à embrasser les problèmes dans leur totalité – technique, économique, marché, financement, aspect sociétal – il faut envisager de lui donner très tôt les bases sur chacun de ces aspects, idéalement dès l’école primaire, que ce soit dans le cadre d’activités scolaires ou extra-scolaires.

Le caractère protéiforme de l’entrepreneur moderne trouve des illustrations variées et remarquables dans les #PortraitDeStartuper de Sébastien Bourguignon.

__________________________________
Sponsors du blog
Paris&Co      julie desk      
__________________________________

Après avoir lancé et développé la Business Unit « Laser à Fibre » (R&D et management produits) d’une start-up, Matthieu est en charge du développement de l’entrepreneuriat et de l’innovation à l’Ecole Polytechnique. En tant que Directeur de l’Entrepreneuriat et de l’Innovation, il est en charge de la définition, de la proposition et de la mise en œuvre du programme de l’Ecole Polytechnique dans ce domaine. Il s’agit tout d’abord de sensibiliser les étudiants, les chercheurs et les jeunes diplômés à l’entrepreneuriat et de stimuler les initiatives entrepreneuriales ; il s’agit également de créer des outils : d’une part pour favoriser la circulation des idées et l’attraction des projets comme des entrepreneurs doués, et d’autre part pour guider et soutenir les entrepreneurs. C’est à ce titre que Matthieu a créé, lancé et dirige désormais l’accélérateur de startups X-UP et l’incubateur X-Tech de l’Ecole Polytechnique ; il est également Président de X-Creation, filiale de l’Ecole Polytechnique destinée à porter les participations de cette dernière dans des startups. Dynamique et autonome, Matthieu est engagé dans le développement d’activités très innovantes, mettant à profit sa formation scientifique, technique et entrepreneuriale ainsi que ses expériences de la recherche et du management de l’innovation.

Site internet : www.polytechnique.edu
LinkedIn : https://fr.linkedin.com/in/msomekh
Twitter :https://twitter.com/m_somekh

_____________________________________________________________________________
Vous pouvez retrouver ce livre blanc en téléchargement gratuit sur l’ensemble des plateformes ci-dessous :
logo-slideshare logo-calaméo logo-scribdlogo-youscribe logo-wobook 
_____________________________________________________________________________

Laisser un commentaire