#PortraitDeStartuper – Hipip IN – Liliya Reshetnyak @hipip_in #Startup #Entreprenariat

#PortraitDeStartuper – Hipip IN – Liliya Reshetnyak

Comment décririez-vous votre entreprise ?
Hipip IN est une jeune startup dans la sphère RH digitale, dont la principale vocation est de faciliter l’intégration des personnes au profil “atypique” (hypersensibles, hauts potentiels intellectuels, autistes de haut niveau, Asperger, TDA/H, dys…) dans le monde du travail. Nous faisons cela via

  • une plateforme web qui proposera différents outils et services de compréhension et de développement de soi à ces personnes
  • des conférences de sensibilisation
  • de l’accompagnement et de l’aide à l’intégration
  • de l’aide au recrutement
  • de la formation et des ateliers
  • des ateliers d’intelligence collective
  • des mises en relation
  • un réseau et une communauté en ligne.

Pourquoi ce choix de produit / service ?
Notre vision est un mode où le regard sur les différences a changé. Tout le monde est différent, et c’est la chose la plus naturelle du monde. Alors chaque personne est, et se sent, “à sa place”, peut exploiter ses talents et en faire profiter tous les autres, et est épanouie.

Les personnes au profil “atypique” sont des précurseurs, car leur différence est plus perceptible et vécue plus intensément. Alors on commence avec eux.

Quels sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
Nous aimerions que Hipip IN devienne une référence, aussi bien pour les particuliers “atypiques”, que pour les entreprises. Tout simplement parce que nous souhaitons travailler en réseau avec tous les autres professionnels du milieu, en centralisant le tout sur la plateforme.

__________________________________
Sponsors du blog
Paris&Co      julie desk
__________________________________

Comment vous décririez-vous en tant qu’entrepreneur ?
Disons que je représente bien les personnes avec qui je travaille, en tant qu’autiste Asperger 🙂 On dit de nous que nous avons des intérêts obsessionnels, le mien est ma vision de la différence, et l’accomplissement de cette vision. Et dans l’entreprise, je suis reconnaissante d’avoir une équipe en or, car je dois me concentrer sur ce que j’aime.

Quelle est votre formation initiale ?
Un Master en Ressources Humaines et une formation de coach.

Qu’est-ce qui vous passionne ?
L’exploration de la conscience humaine. Je trouve cela fascinant, de voir ce qui nous fait avancer, et comment cela se passe, individuellement et collectivement. Et notamment, comment les “atypiques” d’aujourd’hui, et même plus spécifiquement les autistes de haut niveau, nous éclairent sur les axes de progression qui sont primordiaux pour tout le monde. Comment les plus grandes difficultés contiennent les plus énormes des cadeaux, comment changer notre façon de voir les choses. (Arrêtez-moi, je pourrais continuer pendant longtemps).

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ?
J’ai créé ma première entreprise fin 2012 suite à une démission sur un coup de tête d’un travail qui ne me comblait pas et que je faisais mal. L’idée était d’accompagner la transition professionnelle de ceux qui n’en pouvaient plus. Rapidement je me suis rendue compte que “ceux qui n’en pouvaient plus” étaient tous hypersensibles et brillants, alors je me suis spécialisée. Et début 2016 j’ai décidé de m’adresser plus aux entreprises, car le potentiel d’impact est plus énorme, et donc la vision a plus d’espace pour s’accomplir…

Depuis quand êtes-vous entrepreneur ?
Je suis entrepreneuse depuis décembre 2012.

Quelles difficultés avez-vous rencontré dans cette aventure ?
La principale difficulté a été de prendre conscience de mes faiblesses, et de là où j’avais besoin d’aide, d’une équipe. J’avais envie de tout faire moi-même, mais je ratais beaucoup de choses du coup. On a tous des zones de génie et des points d’ombre. Prendre conscience des deux a été un vrai apprentissage pour moi.

D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entrepreneuriat ?
Avoir une vision, un vrai “pourquoi” ; être conscient de ses vrais talents ; être conscient de ce qu’on ne sait pas faire ; savoir trouver les bonnes personnes pour combler cela ; savoir composer avec la société actuelle et ses contraintes, ou avoir quelqu’un dans l’équipe qui sache le faire ; toujours se remémorer pourquoi on fait ce qu’on fait ; être responsable, fiable et intègre ; faire un travail constant sur soi-même.

Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?
Partenariats et investisseurs qui adhèrent aux valeurs et à la vision de Hipip IN.

S’il n’y en avait qu’un, quels serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ?
Savoir pourquoi on fait ce qu’on fait.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ?
Cf. points précédents 🙂 Et aussi, cultiver son réseau. Voir grand, non pas par ego, mais parce que notre “pourquoi” a besoin d’espace pour vivre.

Site internet
http://hipipin.com

Linkedin
http://www.linkedin.com/in/liliyareshetnyak

Twitter
https://twitter.com/hipip_in

___________________________________

Découvrez le livre : Portraits de startupers – édition 2017
___________________________________
portraits de startupers
Vous pouvez vous procurer ce livre sur ces plateformes

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #75 – Hipip IN – Liliya Reshetnyak par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Rappel des précédents portraits :

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #71 – Mobiliwork – Jérôme Gonon par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #72 – We Sport You – Marjory Malbert par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #73 – SETL – Pierre Davoust par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #74 – Djob.io – Céline Heming par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Laisser un commentaire