#PortraitDeStartuper – GoMore – Mathieu Boulay @gomoreFR #Startup #Entreprenariat

#PortraitDeStartuper – GoMore – Mathieu Boulay

Comment décririez-vous votre entreprise ?
GoMore est la seule entreprise à proposer du covoiturage sans frais, de la location de voiture entre particuliers et de la location moyenne durée, le tout sur une plateforme unique. Nous offrons des solutions diverses et complémentaires à la mobilité de nos membres.

Pourquoi ce choix de produit / service ?
GoMore a débuté en proposant un service de covoiturage sans frais. Assez rapidement nous avons compris qu’il ne fallait pas opposer covoiturage et autopartage et donc proposer des services complémentaires, raison pour laquelle nous avons ajouté nos 2 services de location de voitures. Nous sommes d’ailleurs les seuls à proposer cela en France.

Quels sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
Nous sommes déjà présents dans 5 pays en Europe et leader en Scandinavie. Grâce à un récent investissement de la MACIF, nous développons notre communauté en France avec pour objectif le même succès qu’au Danemark.

__________________________________
Sponsors du blog
Paris&Co      julie desk
__________________________________

Comment vous décririez-vous en tant qu’entrepreneur ?
Créatif, enthousiaste et travailleur.

Quelle est votre formation initiale ?
J’ai fait une école de commerce MASTER 2 accompagnée d’un double diplôme en marketing au Mexique, puis un mastère spécialisé en marketing des services.

Qu’est-ce qui vous passionne ?
La page blanche et la création. L’excitation de répondre à un nouveau besoin, de créer une solution qui puisse aider la communauté et de pouvoir faire vivre une structure autour de cette idée initiale. Bien sûr chaque projet doit être challengé par des personnes de confiance.

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ?
J’ai d’abord crée des projets personnels en dehors de mon activité professionnelle, puis j’ai décidé d’abandonner le confort du salariat pour vraiment me lancer dans la grande aventure de l’entreprenariat. Je pense que cette fibre entrepreneuriale m’accompagnera toute au long de ma vie professionnelle quel que soit mon statut.

Depuis quand êtes-vous entrepreneur ?
Je pense être entrepreneur depuis de très nombreuses années mais j’ai vraiment passé le cap d’investissement financier depuis 3 ans. Pour moi entrepreneur rime également avec créateur et j’ai toujours eu cette fibre de proposer une idée issue de mon observation.

Quelles difficultés avez-vous rencontré dans cette aventure ?
En tant qu’entrepreneur vous rencontrez des difficultés quotidiennement, raison pour laquelle je pense qu’il faut être un peu maso ou très passionné. Sans une flamme intérieure, il est quasiment impossible de prendre du plaisir dans cette aventure. Pour moi, les premiers entrepreneurs sont d’ailleurs les artisans et commerçants et j’admire leurs motivations au quotidien.

Plus en détails, les premières difficultés apparaissent rapidement avec les « conseils » des personnes ayant toujours un avis très précis sur votre business, le stress de la trésorerie et du ROI. Vous êtes également confrontés à la concurrence qui évidemment ne va pas attendre tranquillement votre essor. L’une des difficultés que peu d’entrepreneur anticipe est la balance entre vie perso et vie pro. C’est assez difficile de s’octroyer des moments de repos (soirée, weekend, vacances), Entrepreneur ne veut pas dire gâcher toutes ses relations personnelles pour son projet, ou alors il faut en être conscient dès le départ de l’aventure.

D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entrepreunariat ?
Comme je le disais précédemment la passion est pour moi primordiale, à quoi il faut ajouter l’observation, la remise en question, le travail en équipe. Il est quasiment utopique de réussir seul, l’entreprenariat est avant tout une aventure humaine et sans une bonne équipe et de bons conseils vous avez très peu de chances de réussir. L’organisation, la charge de travail et l’analyse viennent ensuite dans le process de réussite. La chance est également un facteur clé de succès mais impossible de la mesurer.

Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?
Pour GoMore, l’investissement a d’abord été fait auprès de partenaires locaux et nous venons d’accueillir un investissement plus institutionnel avec une prise de participation de la MACIF.

S’il n’y en avait qu’un, quels serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ?
Votre Business Model, si vous sentez que la trésorerie fond comme neige au soleil et que vos sources de revenus ne sont finalement qu’hypothétiques, remettez-vous en question, modifiez et testez une autre approche, cela ne veut pas dire que votre solution globale est mauvaise mais que l’un des facteurs doit absolument être challengé sinon c’est le mur.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ?
Allez-y, tentez l’aventure mais ne vous perdez pas en chemin. Anticipez sur les conséquences sur votre quotidien et prenez un maximum d’informations avant de sauter dans le bain. Attention à ne pas vous décourager avec les pseudos conseils des personnes n’ayant jamais tenté l’aventure, fuyez toute phrase commençant par « Moi, à ta place… » ou « Si j’étais toi, je ferais… ». Personne n’est à votre place et c’est justement ce qui est excitant !

Bonne chance !

Site internet
https://gomore.fr

Linkedin
http://www.linkedin.com/in/mathieuboulay

Twitter
https://twitter.com/gomoreFR

___________________________________

Découvrez le livre : Portraits de startupers – édition 2017
___________________________________
portraits de startupers
Vous pouvez vous procurer ce livre sur ces plateformes

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #46 – GoMore – Mathieu Boulay – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Rappel des précédents portraits :

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #42 – RogerVoice – Olivier Jeannel de Thiersant – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #43 – RendezvousCheznous.com – Pierre-Jérémy Gardiner – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #44 – Iskernel – Alexis Gauthier & Thierry Desprès & Arnaud Taphanel – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #45 – Workeyes – Nathalie Wettling – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Website Comments

Laisser un commentaire