[#TransfoNum] Le #CDO est mort, vive les #Transformers ! via @Flokarras @LinkedInPulse

Le CDO est mort, vive les Transformers !

J’adhère totalement à la vision exposée dans cet article de Florence Karras (CDO de BNP Paribas Cardif France). Elle fait un constat que de nombreuses entreprises font mais elle en donne une analyse que peut ont fait avant elle, et qu’il n’était pas évident de faire lorsqu’on est soit même le fameux Chief Digital Officer. Le constat est simple, le digital infuse à tous les étages de l’entreprise, pourquoi dans ces conditions serait-il la seule propriété du CDO ou du CTO (Chief Transformation Officer) ? Un des effets évident de cette logique organisationnel est l’ostracisation de l’équipe en charge de cette activité alors même que le but recherché avec le numérique est de décloisonner les organisations, de faire sauter les silos et d’activer le muscle de la transformation.

Elle fait donc deux propositions pour changer cela, la première consiste à supprimer ce rôle de CDO et à identifier (et non pas nommer) dans l’entreprise des individus qu’elle qualifie de « Transformers » qui seront justement un peu partout dans l’organisation et qui démontrent un certain nombre de qualité pour faire bouger les lignes des leur entité. Pour cela, elle propose que le COMEX soit sponsor de ces Transformers et qu’ils disposent dans la légitimité pour activer la transformation partout où ils sont installés. Bien évidement ils doivent aussi disposer du temps nécessaire dans leur quotidien pour porter les actions et chantiers identifiés. La deuxième proposition consiste à créer une communauté de Transformers pour les fédérer, leur permettre de se retrouver en dehors de leurs organisations respectives, de manière transversale. Cette approche de la transformation digitale d’une entreprise est clairement en rupture par rapport à ce que l’on constate depuis 2 à 3 ans que les CDO sont apparus dans les entreprises.

__________________________________
Sponsor du blog
Paris&Co
__________________________________

Le constat est sans appel et c’est une bonne nouvelle ! Nous sommes tous partis à la conquête de ces sommets du digital, tous convaincus que notre futur en dépend. Les uns, les autres, nous avons tous pris des chemins plus ou moins différents en fonction de l’ADN de nos entreprises, des hommes qui les composent, de l’urgence que nous avons à pivoter, et de notre maturité digitale globale.

Une tendance prédomine toutefois, celle de regrouper les enjeux de la transformation au sein d’une direction Digitale ou de la Transformation, avec à sa tête un Chief Digital Officer (CDO) ou un Chief Transformation Officer (CTO). Nous pouvons d’ailleurs lire régulièrement dans la presse l’appréciation du degré de maturité digitale des entreprises du CAC40 au seul indicateur de la nomination ou pas d’un CDO.

https://goo.gl/oVfIKe

___________________________________

Découvrez le livre : Portraits de startupers – édition 2017
___________________________________
portraits de startupers
Vous pouvez vous procurer ce livre sur ces plateformes
___________________________________
Rappel intervention sur le thème : Histoire d’un projet sur les réseaux sociaux
___________________________________
___________________________________
Rappel mon Article sur Siècle Digital : Beyond The Void, une startup française eSport et Blockchain
___________________________________
___________________________________
Rappel mon Article sur Le Cercle Les Echos : Quels impacts de la blockchain sur le monde de l’assurance ?
___________________________________

Laisser un commentaire