[#Entreprenariat] Reprise d’entreprise, attention où vous mettez les pieds ! via @Entreprendre

Reprise d’entreprise, attention où vous mettez les pieds !

Très bon article, concis et précis sur les enjeux de la reprise d’entreprise. Je me suis penché dessus il y a quelques mois, lorsqu’à l’époque j’étais encore à Dauphine, pour évaluer ce que ce type de projet pouvait représenter. Autant créer sa boîte est un parcours du combattant et cela implique beaucoup de sacrifice mais au départ vous n’engagez pas un existant (des murs, des clients, des salariés…) et donc vous êtes dépendant de vos compétences et de vos états d’âmes, ou presque même avec des associés, autant en reprenant une structure existante l’histoire n’est pas la même. J’avais pris contact avec un ancien étudiant de mon Master à l’époque qui avait racheté une entreprise de 50 salariés après avoir finit son cursus, il avait tout plaqué (en particulier un job en or dans un grand groupe pharmaceutique) pour se consacrer à son projet. Et bien les échanges que j’avais eu avec lui m’avait laissé une drôle d’impression sur ce type d’aventure. À méditer…

__________________________________
Sponsor du blog
Paris&Co
__________________________________

La reprise d’une entreprise n’est pas une opération à prendre à la légère. Pascal Ferron, vice-président de Baker Tilly France, 4ème réseau national de cabinets indépendants d’expertise comptable, d’audit, de commissaire aux comptes, détaille les subtilités de ce secteur.

La reprise d’entreprise est avant tout une aventure humaine. Postulat de base : le parcours du repreneur est tout, sauf cartésien. Mieux vaut donc être prêt à de nombreux espoirs, puis déceptions, puis rebondissements en tous genres. Et lorsque l’on sait qu’au moins 5 repreneurs motivés se présentent pour une entreprise à vendre, on comprend mieux que pour mettre les chances de son côté, la préparation et la motivation sur le long terme sont fondamentales. La reprise est donc un véritable parcours du combattant. Personne ne vous attend, surtout pas les cédants. Mais un repreneur qui a ou acquiert une âme d’entrepreneur, qui veut vraiment reprendre, dont c’est le projet de vie, qui s’en donne les moyens, sans se voiler la face sur ses possibilités, qui est entouré de bons conseils, finit toujours par trouver une entreprise qui lui convient. Quand vous étudiez le dossier d’une entreprise à céder, le plus important est que vous analysiez très rapidement quel est son potentiel de développement et comment, grâce à vos compétences et à vos qualités, vous allez pouvoir le réaliser.

https://goo.gl/qgKMGC

___________________________________

Rappel Livre Blanc : 80 #PortraitDeStartuper
___________________________________

_____________________________________________________________________________

Vous pouvez retrouver ce livre blanc en téléchargement gratuit sur l’ensemble des plateformes ci-dessous :
logo-slideshare logo-calaméo logo-scribd logo-les-livres-blancs logo-youscribe logo-monbestseller logo-wobook logo-microsoft-docs
_____________________________________________________________________________

___________________________________
Rappel mon Article sur Le Cercle Les Echos : En France, l’entrepreneuriat irait (un peu) mieux
___________________________________
___________________________________
Rappel mon Article sur Siècle Digital : Blockchain, mais qui sont les mineurs ?
___________________________________
___________________________________
Rappel mon Article sur le Blog Brandwatch : Branding et Growth Hacking – 5 conseils pour augmenter sa visibilité
___________________________________

Laisser un commentaire