[#FrenchTech] Arnaque ou pas ? via @idrissaberkane @LePoint

La FrenchTech, arnaque ou pas ?

Cet article au titre provocateur remet en perspective les choix faits par le gouvernement quant à la création du label FrenchTech et à sa promotion. En synthèse, aucun autre label de ce type n’existe ailleurs dans le monde, il ne servirait finalement qu’à faire du marketing de nos jeunes pousses grassement financée par l’état, bref un système pas vraiment positif présenté sous cet angle. Il y a un bonne part de vrai dans cette analyse, pour autant la France a pris le train en marche de la Tech à la différence de beaucoup de pays cités dans cet article, et ce il y a peu de temps, c’est d’ailleurs ce qui vaut le retard accumulé sur l’émergence de licornes. Je trouve au contraire que les travaux réalisés avec ce label, la volonté étatique de faire émerger un écosystème, d’en faire la promotion et de le financer, c’est la moindre des choses que nos dirigeants avaient à faire. Ce qui ne serait pas sain, ce serait que ce modèle perdure dans le temps et que dans 5 ou 10 les entrepreneurs et les investisseurs eux-mêmes ne se soient pas approprié l’outil pour en faire un modèle à leur image.

__________________________________

Sponsor du blog
Paris&Co
__________________________________

Règle fondamentale de la communication : ce que l’on précise, c’est ce qui ne va pas de soi. Il y a un message pour lequel Axelle Lemaire a déjà fait dépenser quinze millions d’euros, la Banque publique d’investissement est prête à brûler 200 millions, et auquel Emmanuel Macron a consacré plusieurs milliers de miles de voyages publics : « La France est une puissance technologique. » Question : avez-vous déjà entendu parler d’un label « German Tech » ? Non ? « Japanese Tech » ? Non plus ? « American Tech » ? Pas plus ? Ces pays sont pourtant des puissances technologiques exportatrices supérieures à la France. Il semble que l’on puisse exceller sur le plan technologique sans que l’État s’autoproclame votre porte-parole obligé. Il semble, aussi, que le débat a été parfaitement résumé par un twitto universitaire (@mixlamalice), réagissant aux déclarations d’Emmanuel Macron selon lesquelles son travail consisterait à promouvoir les start-up à l’étranger : « Ça fait cher le community manager. »

http://goo.gl/mYPkwL

___________________________________

Rappel Livre Blanc : 80 #PortraitDeStartuper
___________________________________

_____________________________________________________________________________

Vous pouvez retrouver ce livre blanc en téléchargement gratuit sur l’ensemble des plateformes ci-dessous :
logo-slideshare logo-calaméo logo-scribd logo-les-livres-blancs logo-youscribe logo-monbestseller logo-wobook logo-microsoft-docs
_____________________________________________________________________________

___________________________________
Rappel mon Article sur Le Cercle Les Echos : 6 conseils pour changer de job grâce aux réseaux sociaux
___________________________________
___________________________________
Rappel mon Article sur Siècle Digital : Changez de job grâce aux réseaux sociaux
___________________________________