#PortraitDeStartuper – BeeShary – Clara Baglione & Houda Behidji #Startup #Entreprenariat @BaglioneClara @HoudaBehidji @Bee_Shary

#PortraitDeStartuper – BeeShary – Clara Baglione & Houda Behidji

Comment décririez-vous votre entreprise ?
S’il fallait comparer notre entreprise à quelque chose, c’est sans aucun doute que nous la comparerions à une ruche et c’est probablement pour cela que nous l’avons appelé BeeShary, l’abeille qui partage.

En effet, par le biais de notre startup, nous mettons en place un large mouvement de troc d’expérience où chaque personne inscrite sur Beeshary propose une expérience liée à sa culture, à son savoir-faire, à sa passion en échange de laquelle il lui sera possible de découvrir une nouvelle expérience dispensée par une autre personne de notre communauté. Le tout gratuitement.

Pourquoi ce choix de produit / service ?
Parce qu’il donne du sens à nos vies. BeeShary, c’est prendre le temps de partager sa passion avec une personne intéressée et en échange, découvrir d’autres centres d’intérêts, d’autres personnes, d’autres cultures, d’autres savoir-faire, le tout gratuitement.

BeeShary est une startup qui remet l’humain au centre des préoccupations. Nous avons tous quelque chose à partager susceptible d’intéresser une personne. De la même manière nous sommes tous curieux de faire de nouvelles découvertes.

Quelles sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
Notre ambition est de développer la première plateforme de troc d’expérience 100% gratuite à échelle globale. C’est également d’utiliser BeeShary pour recréer du lien social, pour redécouvrir des savoir faire, explorer de nouvelles cultures et faire éclore de nouvelles initiatives. C’est un vaste programme, mais, si nous réussissons à fédérer notre communauté, alors, il nous sera possible d’abattre des montagnes.

En ce qui concerne nos objectifs, ils sont un peu plus terre à terre. Dans un premier temps nous souhaitons nous développer en région PACA et utiliser cette belle région comme “laboratoire”. En effet, nous avons tous les éléments clés pour réussir notre implantation, il ne nous reste plus qu’à être efficace sur la partie opérationnelle.

D’ici septembre 2016 nous serons en mesure d’analyser notre phase teste pour nous développer sur toute la France et en région Parisienne.

Puis, en 2017 nous souhaitons mettre un pied en dehors de la France et pousser les portes de nos voisins Européens.

Comment vous décririez-vous en tant qu’entrepreneur ?
Nous sommes avant tout curieuses et passionnées. Nous sommes à l’écoute et nous ne prenons jamais rien pour acquis. Nous nous remettons continuellement en questions pour toujours trouver des alternatives créatives à un problème donné. Nous sommes surtout très ouvertes pour échanger, discuter, et nous ouvrons toujours la porte à l’imprévus.

Bien entendu nous sommes aussi leader de notre équipe ce qui signifie que nous devons partager avec elle nos valeurs et notre vision tout en favorisant une communication fluide.

Quelle est votre formation initiale ?
Houda et moi (Clara) avons toutes deux fais l’école de commerce Edhec. Houda s’est spécialisée en marketing et communication alors que je me suis tournée vers la finance de marché. Après notre cursus, Houda a décidé de mettre ses compétences à profit. Elle a travaillé quelque temps sur Monaco. Quant à moi, j’ai vite compris que la finance de marché ne me correspondait pas du tout. J’ai donc décidé d’effectuer 6 mois de volontariat dans une entreprise sociale au Bengladesh avant de revenir avec Beeshary en tête. Comme mes compétences en entreprenariat étaient un petit peu limitées, j’ai fait un MSC en Global Entrepreneurship à l’EMLYON qui a duré un an.

C’est seulement en novembre 2015 qu’Houda et moi nous nous sommes réunis pour débuter réellement l’aventure BeeShary.

Qu’est-ce qui vous passionne ?
Tout. Nous sommes curieuses, passionnées par les différentes cultures, les différentes opinions, les différents paysages. Nous aimons plus que tout voyager et apprendre enfin nous aimons l’Humain, il est fascinant !

Nous aimons être acteurs du changement. Nous aimons trouver des solutions à un problème donné surtout lorsque ce dernier est un problème social. C’est pour cela que l’entreprenariat est pour nous une évidence.

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ? Depuis quand êtes-vous entrepreneur ?
Nous sommes entrepreneuses depuis peu, depuis 1 ans et demis environs. Mais depuis toujours finalement nous aimons prendre des initiatives. Ce trait de caractère a en faite toujours fait parti de nous.

Notre parcours d’entrepreneur est vraiment tout petit et il est difficile pour nous de pouvoir en parler.

Mais ce que l’on peu dire, c’est qu’il a été très naturel.

L’entreprenariat s’est mit sur nos routes très naturellement. Une fois que nous avons eu la conviction que nous voulions apporter notre contribution à faire changer les choses, et que cette contribution s’appelais BeeShary, après avoir travailler sur la faisabilité d’une telle idée, et que toutes les lumières se sont allumées, alors, nous ne nous sommes pas posée plus de question.

Nous avons réellement débuté Beeshary en Septembre 2016, depuis nous avons levé 20 000 euros sur la plateforme de crowdfunding Ulule, nous avons développé notre équipe qui se compose de 3 web développeurs, et de deux ambassadeurs (nous sommes donc 7), nous avons été incubées à l’EDHEC pour une durée de 3 ans, et gagnés deux concours (1 clic pour un projet de la BNParibas, EarlyAdpoter de l’EMLyon et Baume&Mercier). Aujourd’hui, nous avons une version bêta de notre site web qui est fonctionnel, 200 inscrits, et nous avons une belle communauté qui nous suit sur les réseaux sociaux. Enfin, de beaux partenariats ont été signés et sont en cours de signature pour développer notre startup. Nous espérons en tout cas n’être qu’au début de ce parcours qui est riche en surprises et belles emmottions.

Quelles difficultés avez-vous rencontré dans cette aventure ?
Nous n’avons pas rencontré de grosses difficultés, même si tous les jours nous faisons face à de petits défis. En effet, tous les jours nous apprenons, donc tous les jours nous devenons un petit peu plus aguerrit au métier d’entrepreneur qui est un métier où l’on doit savoir tout faire en même temps ce qui n’est pas évidement.

Par exemple, un challenge que nous devons surmonter c’est de mettre en place une structure organisationnelle pour être le plus efficace et performant possible. Mettre en place cette structure de manière non pyramidale où tous les membres de l’équipe s’y retrouve et surtout ou la communication entre nous tous est fluide. En effet, nous partons d’un principe très simple : si tout le monde est heureux de venir travailler pour BeeShary, alors nous atteindrons nos objectifs plus rapidement et notre créativité n’en sera que boostée. Nous mettons donc un point d’honneur à ce qu’il y est une bonne cohésion entre nous.

Aussi, nous avons du mal aujourd’hui à faire décoller notre communauté. Nous voudrions aller plus vite mais notre message n’est peut-être pas encore assez précis pour faire adhérer nos cibles. Nous tâtonnons et nous finirons bien par trouver.

D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entrepreneuriat ?
Pour nous, il faut avoir une idée, un projet qui nous donne du sens et dont on est convaincu. Car lorsque le sens et la conviction sont trouvés, la motivation pour déplacer des montagnes et tout donner pour y arriver n’en est que plus forte.

Il faut aussi savoir se créer ses propres opportunités, ne pas avoir peur de parler de son projet et ouvrir toutes les portes possibles.

Enfin, être bien entouré : Par nos proches au début lorsque nous sommes que très peu à y croire, par des professionnels pour bénéficier de leurs conseils précieux, par une équipe de choc et soudée qui croit dur comme fer au projet.

Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?
Pour lancer notre société, nous avons fait appel au crowdfunding et nous avons levé les 20 000 euros nécessaires pour lancer notre plateforme internet. Aujourd’hui, ne pas avoir d’argent personnel n’est pas un obstacle insurmontable pour monter sa startup. Il existe beaucoup de moyens pour en trouver.

S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ?
Il faut faire attention à ne pas vouloir aller trop vite. En effet, aujourd’hui on a tendance à vouloir tout faire tout vite. Mais il faut être à l’écoute de son marché et pour cela il faut essayer beaucoup de combinaisons possibles avant d’avoir un écho favorable. Nous, nous en sommes toujours à ce stade, après avoir planté beaucoup de petites graines, nous attendons de voir où est ce que notre projet aura le plus de résonnance. Mais avant cela, nous allons devoir patienter encore un petit peu.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ?
Nous en sommes à un stade ou nous demandons encore beaucoup de conseils nous-même mais, ce que nous avons remarqué c’est qu’il ne faut pas avoir peur d’échouer. Au contraire, plus on se trompe mieux c’est, mais il faut le faire vite afin de pouvoir se corriger et changer de route.

Et puis, personne ne nous attend, alors c’est à nous de nous créer nos opportunités en ouvrant toutes les portes possibles.

Site internet :
https://www.beeshary.com/fr/home

LinkedIn :
https://fr.linkedin.com/in/clara-baglione-89879053/en
https://fr.linkedin.com/in/houda-behidji-72562342/en

Twitter :
https://twitter.com/BaglioneClara
https://twitter.com/HoudaBehidji

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #61 – BeeShary – Clara Baglione & Houda Behidji – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Rappel des précédents portraits :
_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #60 – Le Taximètre – Fabien Conreaux – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #59 – Adopte Un Bureau – Christophe Cote – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #58 – MyCustomArt – Léo Péna – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

___________________________________

Rappel Livre Blanc : 80 #PortraitDeStartuper
___________________________________

_____________________________________________________________________________
Vous pouvez retrouver ce livre blanc en téléchargement gratuit sur l’ensemble des plateformes ci-dessous :
logo-slideshare logo-calaméo logo-scribd logo-les-livres-blancs logo-youscribe logo-monbestseller logo-wobook logo-microsoft-docs
_____________________________________________________________________________

Laisser un commentaire