#PortraitDeStartuper – MyRezapp – Maëlla Degras & Romain Hillairet #Startup #Entreprenariat @Rom1Hill @myrezapp

#PortraitDeStartuper – MyRezapp – Maëlla Degras & Romain Hillairet

Comment décririez-vous votre entreprise ?
C’est avant tout l’œuvre de deux entrepreneurs ultra motivés (Romain Hillairet et moi-même) qui ont eu envie de participer à la démocratisation du numérique dans les TPE et PME, en mettant à disposition du plus grand nombre une solution moderne et performante.

Notre entreprise est spécialisée dans la réservation et la prise de rendez-vous en ligne. Nous sommes l’éditeur de MyRezApp, une solution clé en main permettant d’ajouter un module de réservation à n’importe quel support digital (site web, média/réseau social, annuaire en ligne etc.).

Pourquoi ce choix de produit / service ?
Pour améliorer le quotidien de millions d’indépendants, TPE et PME à travers le monde ! Elles sont encore nombreuses à utiliser des outils qui ne sont plus adaptés à notre époque. En matière de réservation ou prise de rendez-vous, la plupart utilisent encore le papier et le crayon quant 70% de leurs clients plébiscitent la réservation en ligne. C’est tellement pratique !

Comme c’est une fonctionnalité souvent coûteuse et difficile à mettre en œuvre, notre volonté c’est de proposer une solution simple et abordable. Nous voulons accompagner les petites entreprises dans leur transition numérique et leur permettre de tirer profit des opportunités qu’offre Internet.

Ainsi notre logiciel Saas a pour objectif de simplifier la vie de ces professionnels et de leurs clients dans ce domaine. Il leur permet d’une part de gérer leur planning et leurs disponibilités, et d’autre part de disposer d’une interface de réservation en ligne accessible 24h/24 7j/7, et ce depuis n’importe quel appareil (ordinateur, tablette ou mobile). C’est un véritable allié au quotidien, un vrai gain de temps pour nos utilisateurs comme pour leurs clients.

Quelles sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
Nous pensons que notre solution apporte une réelle valeur à nos clients. Nous en avons la preuve tous les jours. Notre ambition est de continuer de nous développer rapidement en France, jusqu’à devenir leader de notre domaine, pour ensuite réitérer à l’échelle européenne puis mondiale. Nous voulons devenir un acteur majeur de la réservation en ligne.

Comment vous décririez-vous en tant qu’entrepreneurs ?
C’est difficile de dresser son propre portrait… Ce qui est sûr c’est que Romain et moi avons toujours eu l’envie de « créer », d’entreprendre. Tout ce qui touche à l’entrepreneuriat nous passionne et nous avons un goût certain pour les défis. Nous aimons imaginer des produits, trouver des solutions à des problèmes quotidiens… Du reste, nous croyons religieusement au travail d’équipe, la réussite d’une entreprise est forcément collective, et nous avons pour leitmotiv la satisfaction clients. Etre à leur écoute, comprendre leurs besoins (voire les anticiper !) est essentiel. Après tout, c’est pour eux que nous arrivons au bureau avec enthousiasme le matin !

Quelle est votre formation initiale ?
Je suis diplômée de l’IFAG Lyon (Ecole Supérieure d’Entrepreneuriat) et me suis spécialisée très tôt dans le marketing digital. Romain, lui, est ingénieur informaticien. Ancien Business Analyst, il a une grande expérience du développement applicatif. MyRezApp n’est pas le premier logiciel qu’il crée.

Qu’est-ce qui vous passionne ?
Créer. Entreprendre. Cela sonne peut-être un peu cliché, mais c’est vrai. Au-delà de ça nous sommes d’un naturel curieux et nous intéressons à beaucoup de choses : découvertes scientifiques, avancées technologiques, Histoire, écologie… De manière générale, nous sommes fascinés par la capacité qu’a l’Homme d’inventer sans cesse des choses qui améliorent son quotidien, qui contribuent à un monde meilleur. L’idée d’y participer, à notre échelle, est une grande motivation pour nous. C’est également une source de satisfaction !

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ? Depuis quand êtes-vous entrepreneur ?
Cela fait deux ans que nous nous sommes lancés. En ce qui me concerne, c’est la première boîte que je crée. Avant cela j’ai été Chef d’Equipe et Responsable WebMarketing chez des pures players. J’ai eu différentes idées auparavant mais je ne suis jamais allée au bout. Je n’étais tout simplement pas prête. Romain, lui, avait déjà lancé un premier projet. Il avait créé BIshop, un logiciel de Business Intelligence dédié au e-commerce. C’est au cours d’une discussion presque banale que notre projet a vu le jour. Il s’est concrétisé avec la négociation d’une rupture conventionnelle avec nos employeurs respectifs.

Quelles difficultés avez-vous rencontré dans cette aventure ?
Monter une boîte n’est jamais facile. Il y a toujours des surprises, des imprévus. Il faut faire avec et aller de l’avant. Cela fait partie du jeu ! Et surtout, il faut bien s’entourer. A notre niveau, notre plus grande difficulté a sans doute été de trouver les bons interlocuteurs pour notre projet. Ce n’est pas toujours évident de dissocier les bons (comprendre « légitimes ») des mauvais. Nous avons perdu pas mal de temps et d’énergie avec des gens qui n’ont aucune idée de ce qu’est une startup, n’en comprennent pas les mécanismes et tentent de vous appliquer des schémas prédéfinis qui ne vous conviennent pas. Nous ne nous sommes pas découragés pour autant. Aujourd’hui tout cela est bien loin !

D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entrepreneuriat ?
L’humilité et l’endurance sont essentielles. Il faut mettre son égo de côté, entendre les critiques, admettre que l’on s’est trompé, accepter de changer certaines choses, se montrer ouvert. C’est ce qui permet de « challenger » son projet en permanence, de s’assurer que l’on va dans la bonne direction. Et comme tout ne se fait pas en un claquement de doigt, il faut persévérer. Tant que les voyants sont au vert en tout cas !

Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?
Nous avons démarré avec nos fonds propres et du « love money ». BPI France nous a également apporté son soutien en nous accordant la bourse French Tech, de même que l’accélérateur Story Starter par lequel nous avons été sélectionnés.

S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ?
Les clients (ou utilisateurs). C’est le plus important. S’assurer qu’ils sont satisfaits, que le produit ou service proposé répond à leurs besoins et exigences. Adapter sa démarche marketing et commerciale à leur comportement. Toutes les cibles ne sont pas réceptives au même message, n’ont pas la même réaction face à une approche donnée… Comprendre leurs remarques, les objections et craintes qu’ils peuvent avoir, rationnelles ou non, et en tenir compte. Bref, toujours avoir les clients en tête et bien les connaître c’est une grosse partie de la réussite d’une entreprise ! Il faut donc les impliquer autant que possible dans la conception du produit ou service.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ?
Le premier : lancez-vous sans trop tarder. Acceptez de présenter un produit qui n’est pas parfait. C’est loin d’être intuitif et pourtant cela permet de tester rapidement son idée, de la confronter au marché. Certaines choses peuvent être ainsi confirmées, d’autres émergent alors qu’on n’y avait pas pensé une seule seconde. Ce sont les feedbacks sur ce produit imparfait qui vous aideront par la suite à concevoir le bon produit. Dans la même logique, il est important de tester toutes les facettes de son projet au fil du temps et être capable de changer ce qui doit l’être tout en gardant sa vision. Ce que je veux dire c’est que, si l’objectif à atteindre doit être très clair, il faut savoir rester ouvert et flexible quant à la façon de l’atteindre. Au final, peu importe que l’on ait pris le chemin B plutôt que le A, pourvu qu’on arrive à bon port !

Site internet :
http://myrezapp.com

LinkedIn :
https://fr.linkedin.com/in/romain-hillairet-68498184/en
https://fr.linkedin.com/in/maëlla-degras-4b344695/en

Twitter :
https://twitter.com/Rom1Hill

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #57 – MyRezapp – Maëlla Degras & Romain Hillairet  – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Rappel des précédents portraits :
_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #56 – Mobi Rider – Cécile Morel – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #55 – WeTask – Benjamin Schafier – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #54 – Collock – Clément Serio – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

___________________________________

Rappel Livre Blanc : 80 #PortraitDeStartuper
___________________________________

_____________________________________________________________________________
Vous pouvez retrouver ce livre blanc en téléchargement gratuit sur l’ensemble des plateformes ci-dessous :
logo-slideshare logo-calaméo logo-scribd logo-les-livres-blancs logo-youscribe logo-monbestseller logo-wobook logo-microsoft-docs
_____________________________________________________________________________