#PortraitDeStartuper – Digifood – Ronald Gautruche #Startup #Entreprenariat @DigiFood_App

#PortraitDeStartuper – Digifood – Ronald Gautruche

Portrait réalisé avec le soutien de D-INCUBATOR, l’incubateur de la Fondation Paris Dauphine labellisé PIA (Paris Innovation Amorçage) par la Mairie de Paris et BPI France.

Comment décririez-vous votre entreprise ?
Une startup avec des envies de refaire le monde. Nous voulons changer la perception de la restauration rapide dans les lieux à forte affluence et nous voulons surtout apporter un service de qualité à tout nos utilisateurs sans qu’ils aient un sentiment de frustration ou de mauvaise expérience.

Pourquoi ce choix de produit / service ?
Facebook ou smashât ont développé des solutions incroyables sans répondre à une problématique ou à une attente d’un marché. Ils ont su par la suite créer cette attente ou ce besoin.

Digifood a été développé simplement en considérant un manque énorme dans un marché de niche. L’opportunité d’apporter un service innovant avait déjà un sens.

Les spectateurs attendent des solutions comme la nôtre et les restaurateurs ont besoin de notre service pour se développer.

Quelles sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
Nous voulons grandir encore et encore. Multiplier les partenariats et les lieux où nous proposons Digifood en France mais également en Europe. Le constat est similaire dans chaque pays, les attentes et les besoins sont identiques. Il faut voir grand dans la vie.

Comment vous décririez-vous en tant qu’entrepreneur ?
Simple, jeune avec une grande envie d’apprendre. La soif de connaissance et la capacité d’apprendre des personnes qui nous entourent sont des qualités nécessaires pour savoir se remettre en question ou prendre des décisions clés à un moment précis.

Quelle est votre formation initiale ?
Profil scientifique, Ancien de dauphine, cursus classique en Mathématiques appliquées à la finance (DUMI2E). Après mon Master 1, j’ai décidé de repartir vers ma première passion en faisant un MBA en Management du Sport.

Qu’est-ce qui vous passionne ?
Beaucoup de choses. Le sport, le spectacle, les sorties entre amis et les repas de famille.

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ? Depuis quand êtes-vous entrepreneur ?
Tout le monde est un peu entrepreneur. Petit, j’aimais organiser, décider de qui faisait quoi pour les projets scolaires et j’aimais surtout les présenter à l’oral à la fin. Convaincre ou persuader des tierces personnes me plaisaient beaucoup.

Puis lors de mon alternance chez Visiware une société informatique, j’avais besoin d’une certaine liberté, j’étais plein d’énergie et de nouvelles idées. J’étais force de propositions que cela plaisent ou non.

Je pense que je voulais devenir entrepreneur depuis toujours mais sans forcément le savoir.

J’ai eu une première expérience avec deux amis au cours de mon parcours à Dauphine. Ça n’a duré qu’un an, mais nous avons appris énormément de choses.

Quelles difficultés avez-vous rencontré dans cette aventure ?
L’aventure de Digifood comme toute aventure entrepreneuriale fut pleine de rebondissements et je suis certain que ce n’est que le début. Une matinée joviale ou l’on se sent invincible et l’après midi on prend un coup de marteau sur la tête qui remet tout en question. Les montagnes russes sont difficiles à vivre ou jour le jour et parfois il était dur de prendre du recul sur le projet ou sur soi-même.

Les difficultés financières sont difficiles à gérer aussi. C’est pour cela qu’il faut savoir entourer de « faux amis » qui vous disent de continuer même s’ils ne le pensent pas.

D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entrepreneuriat ?
La patience et la persévérance !

Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?
Jusqu’à aujourd’hui, nos fonds propres et un prêt bancaire.

S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ?
On n’y pense pas mais tous les aspects juridiques sont des points essentiels qu’il faut traiter depuis le début. C’est évidemment très loin du produit et de la vente de son produit, on a donc souvent tendance à l’oublier et à ne pas en tenir compte … Mais c’est nécessaire !

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ?
Lancez-vous, n’ayez crainte d’avoir des retours négatifs ou de prendre des « claques », Il n’y a pas plus grand plaisir que de faire ce que l’on veut dans la vie.

Site internet :
Digifood.fr

LinkedIn :
https://fr.linkedin.com/in/ronald-gautruche-32205695/en

Twitter :
https://twitter.com/DigiFood_App

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #49 – Digifood – Ronald Gautruche  – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Rappel des précédents portraits :
_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #48 – WeFoot – Armand d’Harcourt – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #47 – Whask – Edouard Tzipine & Nicolas Tzipine & Jérôme Gangneux – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #46 – Les Joyeux Recycleurs – Fabien de Castilla – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

___________________________________

Rappel Livre Blanc : 80 #PortraitDeStartuper
___________________________________

_____________________________________________________________________________
Vous pouvez retrouver ce livre blanc en téléchargement gratuit sur l’ensemble des plateformes ci-dessous :
logo-slideshare logo-calaméo logo-scribd logo-les-livres-blancs logo-youscribe logo-monbestseller logo-wobook logo-microsoft-docs
_____________________________________________________________________________