#PortraitDeStartuper – Mooky Skills – Sarah Nafaa #Startup #Entreprenariat @Sarahnafaa @MookySkills

#PortraitDeStartuper – Mooky Skills – Sarah Nafaa

Comment décririez-vous votre entreprise ?
Mooky Skills est une startup spécialisée dans la formation continue par les MOOC qui sont des cours en ligne massif ouvert à tous. Nous avons développé une plateforme permettant selon le niveau des salariés de leurs proposer un parcours composé de différentes parties de différents mooc, ce qui permet d’adapter l’apprentissage à chacun. Mais comme chez Mooky Skills il n’y a pas de technologie sans humain, chacun de nos parcours sont accompagnés de cours pratiques en salle avec un formateur. Quand vous travaillez avec Mooky Skills vos salariés accèdent directement à au moins trois sujets de formations grâce à nos packs ce qui permet de ne pas les restreindre  à une formation par an.

Pourquoi ce choix de produit / service ?
Connaissez-vous quelqu’un qui n’a pas besoin d’apprendre ? La formation et plus généralement l’éducation dans sa globalité est une vraie passion que Christophe et moi-même partageons. Nous croyons dur comme fer que l’éducation est une arme de reconstruction massive. Le choix d’utiliser des mooc a été une évidence du fait que c’est une ressource au potentiel grandissant qui n’a pas encore livré tous ses secrets.

Quelles sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
Nous voulons pouvoir changer la façon dont les gens apprennent et assimilent la connaissance. Aujourd’hui grâce aux moteurs de recherche nous ne cherchons plus à ancrer le savoir du fait de sa disponibilité en ligne et c’est dommage.  A court terme nous voulons pouvoir déployer notre solution sur le territoire français et africain en effet nous avons des ouvertures prévues sur le Cameroun et l’Algérie pour 2016. A long terme, ouvrir la plateforme aux particuliers avec de nouveaux services : moteur de recherche de connaissance qui non seulement vous donnes la théorie mais vous fait pratiquer, des objets connectés aux services de l’ancrage mémoriel. Enfin, Mooky Skills a une vocation très sociale que nous souhaiterions mettre en place au plus vite, le but étant d’inonder le monde grâce aux savoirs. Il faut aller vers le monde du 3.0 où la technologie collabore pour l’humain sans que celui-ci n’en soit dépendant, on stock toutes les données humaines dans la technologie qui aujourd’hui détient plus de savoir que nous, il est temps d’inverser la donne et de reprendre la connaissance en nous.

Comment vous décririez-vous en tant qu’entrepreneur ?
Ce serait compliqué de me décrire en tant qu’entrepreneur puisque je n’ai qu’un an et des brouettes ! Mais je peux me décrire en tant qu’humain puisque ça fais 22 ans que je le suis.

Je suis quelqu’un qui marche au cœur, je suis déterminée et ambitieuse. Je pense que le monde appartient à ceux qui rêvent trop, alors que je suis très optimiste mais aussi réaliste. On a du mal à me suivre parfois parce que je parle trop vite et peut être un peu trop, et je pose beaucoup trop de questions. Je suis du genre à dire oui devant une opportunité et apprendre ensuite comment y arriver. Mais avant tout je pense être quelqu’un de différents, je ne veux pas rentrer dans des cases ce serait restreindre mes capacités.

Quelle est votre formation initiale ?
Ce sera ma réponse la plus courte, sortie d’un bac S j’ai fait un BTS en alternance.

Qu’est-ce qui vous passionne ?
L’humain me passionne, sa complexité d’ailleurs étant jeune je voulais devenir neurologue pour comprendre ce qui se passait dans nos petites têtes. L’éducation c’est ma grande passion, je suis intimement convaincue que c’est la solution à tout ! J’aime apprendre, et partager, découvrir et m’émerveiller de la richesse de l’univers en terme de savoir. J’aime aider les autres que ce soit par des conseils, ou par des actes, de la mise en relation ou juste un sourire, j’aime ça !

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ? Depuis quand êtes-vous entrepreneur ?
On a commencé mooky skills le 23 Novembre 2013. Mais je dirai que je suis entrepreneur depuis Août 2014, quand j’ai vraiment décidé de sauter du 100 ème étage sans parachute en arrêtant les cours et en me lançant. Donc 1 ans et quelque mois.

Mooky Skills est ma première expérience entrepreneuriale au sens strict du terme, elle ne sera surement pas la dernière ! Mais étant plus jeune (enfin y’a quelque années) je savais que je le ferai un jour, j’ai donc commencé à le préparer grâce à un conseil de ma mère qui m’as dit à 14 ans « ma fille le réseau ça vaut de l’or, alors fais toi un réseau dès maintenant ». Je me suis donc présenté au conseil municipale des jeunes de Rueil ou j’ai fait 4 ans d’exercices qui m’ont enseigné un tas de choses que je réutilise aujourd’hui. En vérité si je suis là aujourd’hui c’est bien grâce à ma mère et à son association, elle m’a fait voir les côtés les plus tristes de l’humanité étant enfant alors quand on grandit avec ça on a forcément envie de changer les choses.

Quelles difficultés avez-vous rencontré dans cette aventure ?
Je pense que la bonne question à poser (et je n’en suis pour ma part qu’au début de ces difficultés) est : Quelles difficultés n’avez-vous pas rencontré ? On dit que créer une startup c’est comme les montagnes russes, c’est exactement cela. On passe par la solitude, le manque d’accompagnement, les problèmes de santé parce qu’on dort mal à trop réfléchir. Mais je crois que le plus gros problème reste le financement, n’ont pas parce qu’il n’existe pas mais parce qu’il est dur à atteindre. Au final, ces difficultés sont un peu le test de passage pour être entrepreneur si vous passez les trois ans vous méritez votre titre.

D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entrepreunariat ?
Dans un premier temps avoir une bonne équipe c’est la base. Puis une idée qui répond à un vrai besoin. Finalement au risque de me répéter par la suite, il faut absolument avoir les épaules solides et être ouvert à toutes critiques car c’est elles qui vous feront avancer.

Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?
On a eu beaucoup de chance car au moment de créer juridiquement l’entreprise nous avons eu notre premier client la SCOR (entreprise française de réassurance) ce qui nous a permis de développer notre produit. Puis 6 mois plus tard un investisseur privé nous a rejoint. Mais on préfère se concentrer sur ramener des clients avant d’aller chercher d’autre source de financement.

S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ?
Je dirais que le point à surveiller c’est soit même. C’est très important d’être bien dans ses baskets et si ce n’est pas le cas de travailler à l’être. Il faut se créer un environnement propice à la réussite. C’est un marathon, il faut donc bien s’entraîner avant de se lancer, que ce soit physiquement ou mentalement. Mais attention il ne faut pas attendre d’être prêt car on ne l’est jamais entièrement.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ?
Déjà de se demander pourquoi vous le faîtes. Si c’est par effet de mode alors laissez tomber, si c’est par conviction que vous tenez une super idée alors foncez. Soyez sûr que si vous avez une idée quelqu’un d’autre peut l’avoir et le faire mieux et plus vite que vous, alors ne restez pas sur vos acquis et soyez ouvert aux savoirs, apprenez des autres qui sont passez par là avant vous. J’ai eu la chance de rencontrer de supers entrepreneurs qui m’ont donné de supers conseils. Enfin sachez, vous entourer des bonnes personnes, ne croyez jamais que vous y arriverez seul et c’est plus sympa à plusieurs.

Site internet :
http://mookyskills.com/
http://mookyskills.blogspot.com

LinkedIn :
https://fr.linkedin.com/in/sarah-nafaa-918ab176/en

Twitter :
https://twitter.com/Sarahnafaa

Facebook :
https://www.facebook.com/Mooky-Skills-549417578475047/

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #16 – Mooky Skills – Sarah Nafaa – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Rappel des précédents portraits :
_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #15 – Umanlife – Alexandre Plé – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #14 – OptiMiam – Raodath Aminou – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #13 – Captain Contrat – Philippe Wagner – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

___________________________________

Rappel Livre Blanc : 80 #PortraitDeStartuper
___________________________________

_____________________________________________________________________________
Vous pouvez retrouver ce livre blanc en téléchargement gratuit sur l’ensemble des plateformes ci-dessous :
logo-slideshare logo-calaméo logo-scribd logo-les-livres-blancs logo-youscribe logo-monbestseller logo-wobook logo-microsoft-docs
_____________________________________________________________________________

Laisser un commentaire