[#LeanStartup] Le #MVP, comment ça marche ? via @DirtyF

Le MVP (Minimum Viable Product), comment ça marche ?

En Lean Startup il existe un fondamental, c’est un peu la base de la démarche lorsqu’on se lance dans la création d’un produit ou service avec cette méthode, il s’agit du minimum viable product. Cet article revient sur la bonne manière d’implémenter ce MVP pour un maximum de satisfaction client.

Si vous vous intéressez à l’agilité, vous êtes peut-être déjà tombé sur le fameux dessin d’Henrik Kniberg qui compare deux façons d’arriver à construire une voiture. En informatique les métaphores sont toujours un peu casse-gueule et mènent parfois à des incompréhensions. Du coup Henrik, coach agile connu pour son accompagnement des équipes de Spotify, de Lego et ses ouvrages de référence, s’est senti obligé de préciser la sémiologie de son dessin.

Grâce à des exemples concrets, son article devrait vous aider à mieux comprendre l’état d’esprit, qu’on retrouve dans le Lean Startup ou dans la démarche UX : tout repose sur une implication forte des utilisateurs dans la phase de conception afin de minimiser les risques dans un environnement de plus en plus concurrentiel, avec des exigences de plus en plus élevées.

On pourrait résumer cette philosophie par “Adaptez ou échouez”.

http://goo.gl/vB1mV1

___________________________________
Rappel Livre Blanc : 80 #PortraitDeStartuper
___________________________________

_____________________________________________________________________________

Vous pouvez retrouver ce livre blanc en téléchargement gratuit sur l’ensemble des plateformes ci-dessous :
logo-slideshare logo-calaméo logo-scribd logo-les-livres-blancs logo-youscribe logo-monbestseller logo-wobook logo-microsoft-docs
_____________________________________________________________________________

___________________________________
Rappel mon Article sur Siècle Digital : Quantité vs. qualité, faut-il choisir sur LinkedIn ?
___________________________________
___________________________________
Rappel mon Article sur Le Cercle Les Echos : Startups, le champs des possibles est vaste
___________________________________