[#80PortraitDeStartuper] Extrait – Les startupers sont investis, passionnés et heureux de ce qu’ils font #FrenchTech

#80PortraitDeStartuper – Extrait – Les startupers sont investis, passionnés et heureux de ce qu’ils font

Ce texte est extrait du livre blanc « 80 #PortraitDeStartuper« , il s’agit de la conclusion que j’ai rédigé. Ce texte est le dernier du livre blanc et annonce le début prochainement de la saison 2 de #PortraitDeStartuper.

Alors finalement, où en êtes-vous après la lecture de ce livre blanc ? Avez-vous obtenu les réponses aux questions qui vous taraudent sur ces entrepreneurs des temps modernes ? Que vous aura apporté ce livre ? Je vous invite à venir le partager sur mon blog au travers d’un billet qui restera ouvert à ce propos pour nous permettre d’enrichir l’échange et l’expérience.

En ce qui me concerne, le projet #PortraitDeStartuper et le livre blanc m’auront apporté beaucoup plus que ce que je n’aurais pu imaginer. Tout d’abord des échanges riches, motivants et passionnants avec des profils de différents univers, parfois avec des personnalités que je n’aurais sûrement jamais côtoyé autrement.

J’y ai gagné aussi un inestimable réseau professionnel et personnel, plus dense et plus engagé, me donnant la certitude que tout est possible lorsqu’on s‘en donne les moyens, qu’on prend quelques risques, qu’on passe les premiers moments de doutes pour se lancer dans une aventure de ce type. À noter que j’ai toujours été bien accueillis par toutes les personnes que j’ai contacté, je n’ai toujours eu que des feedbacks positifs. Et au bout du compte, la persévérance aura payé, en particulier dans la dernière phase du projet qui a consisté à mobiliser les différents contributeurs du livre blanc, tous ont répondu positivement.

J’ai acquis aussi des convictions sur les enjeux liés à la création d’entreprise, aux difficultés que cela peut représenter mais aussi à tous les avantages qu’apporte la liberté d’entreprendre, la possibilité de décider pour soi et non pour quelqu’un d’autre. J’ai rencontré et discuter avec des entrepreneurs investis, passionnés et heureux de ce qu’ils faisaient. Certes, la situation n’est pas toujours idyllique, certains ont encore des problèmes pour atteindre le point mort, ou encore d’autre pour se faire connaître.

Ce qui m’a frappé dans tout ces portraits, ce sont les différentes formes d’entreprenariat qu’il pouvait exister. Que cela soit l’entrepreneur en solo, l’équipe d’associés ou l’intrapreneur avec lequel son entreprise travaille au développement de son projet, finalement tous les modèles existent et laissent ouvert une foule d’options pour trouver son propre modèle.

Qu’est ce que je retiendrais de ces portraits ? Puisque ce serait bien la question à poser. Et bien il me semble qu’il y a 3 mots à noter : résilience, associé et financement.

Commençons par la résilience, cette capacité dont dispose les startupers, leur permettant de déplacer des montagnes malgré tous les obstacles qu’ils rencontrent, toutes les difficultés qui font leur quotidien. Il s’agit là d’une faculté qui est mise sur la table par l’ensemble des startupers interrogés, qu’ils parlent de persévérance, d’endurance, de résistance, tous ces termes recouvrent le même trait de caractère.

Associé est le second mot que je souhaite retenir, alors pourquoi allez-vous me dire ? Tout simplement parce qu’il s’agit du premier facteur clé de réussite qui ressort de toutes ces interviews. L’association, le partenariat, cette décision prise au démarrage de l’entreprise, de choisir une ou plusieurs personnes avec lesquelles il va falloir composer une partition qui parfois peut donner lieu à une douce mélodie ou bien, et c’est le point d’attention, à un bruit strident, agaçant et stressant, qui nécessite que chacune des parties se sépare et tente de limiter la casse. Nombre de ces startupers ont connu, ou connaissent actuellement des difficultés dans leur association, et c’est bien le point le plus important à évaluer lorsqu’on se lance dans l’aventure entreprenariale.

Enfin, je retiendrais financement comme dernier mot. En effet, s’il y a bien un sujet sur lequel tous sont unanimes, c’est le fait de savoir bien gérer les finances de sa structure. La trésorerie, le nerf de la guerre, est l’élément clé qui doit être mesurer et utiliser avec le plus grand soin par l’entrepreneur.

Voilà, après 6 mois de 2015, #PortraitDeStartuper se termine avec ce livre blanc qui j’espère vous aura apporté autant qu’à moi. Et comme je l’ai souvent dit sur mon blog ou sur les réseaux sociaux, ce n’est que le début. Tout d’abord, je peux déjà vous dire que le projet reprendra en 2016, vous pourrez d’ailleurs trouver juste après un teaser des prochains portraits à venir. Ensuite, certains partenariats sont en cours de discussion, et il se pourrait que tout cela prenne une forme vidéo, je vous en dirais plus le moment le moment venu. Enfin, je réfléchis sérieusement à l’opportunité de monter un événement courant 2016 autour des startupers, mais ça ce sera raconté dans un autre livre blanc…

___________________________________
Rappel Livre Blanc : 80 #PortraitDeStartuper
___________________________________

_____________________________________________________________________________
Vous pouvez retrouver ce livre blanc en téléchargement gratuit sur l’ensemble des plateformes ci-dessous :
logo-slideshare logo-calaméo logo-scribd logo-les-livres-blancs logo-youscribe logo-monbestseller logo-wobook logo-microsoft-docs
_____________________________________________________________________________

___________________________________
Rappel mon Article sur Le Journal Du Net : Cloud, les éditeurs historiques doivent s’adapter
___________________________________
___________________________________
Rappel mon Article sur Le Cercle Les Echos : Startups, le champs des possibles est vaste
___________________________________

Laisser un commentaire