[#80PortraitDeStartuper] Extrait – Sommes nous à l’aube d’une nouvelle révolution industrielle ? #FrenchTech @xavier_milin

#80PortraitDeStartuper – Extrait – Sommes nous à l’aube d’une nouvelle révolution industrielle ?

S’il est encore difficile de répondre à cette question nous pouvons constater des changements significatifs, dans un monde où Innovations et Créativité deviennent les maître-mots.

Les progrès technologiques de ces dernières années, la vitesse de l’information et sa multitude bouleversent bon nombre d’habitudes et de métiers, créant de magnifiques opportunités de progrès ainsi que certains risques.

« Uberisation » est le mot qui fait peur. Probablement à juste titre, car aucun secteur d’activité n’est à l’abri. Prenons pour exemple les secteurs du Transport ou de l’Hôtellerie. Que constatons-nous ? Dès lors qu’un marché est « uberisé » dans un pays, la menace de perte d’emplois se multiplie. Pourquoi ? tout simplement parce que l’Uberisation crée de la valeur d’une manière différente, laissant de coté un marché existant, structuré, parfois, vieillissant et vivant trop souvent sur ses acquis.

AirBnB propose des logements en location de courte durée sans posséder le moindre mètre carré d’habitation. Uber ne possède pas de flotte de véhicules, alors qu’il propose dans le monde entier la possibilité de bénéficier d’un transport urbain de qualité. Il en est de même pour BlaBlaCar qui vous fait traverser la France ou l’Inde à un prix défiant la concurrence, et ce sans posséder le moindre véhicule ou la moindre ligne de chemin de fer.

Comment ces structures détrônent-elles les marchés existants ? Par une expérience client exceptionnelle.

Prenons Uber comme exemple. Comme client vous êtes accueilli dans un véhicule propre, par un chauffeur souriant, identifié, qui prend soins de vous et vous donne même le choix de la station de radio. Vous connaissez le montant de votre course et n’avez plus besoin de chercher de la monnaie ou de demander à être arrêté devant un distributeur de billets en craignant les remarques désobligeantes. Tout se fait à partir de la carte de crédit saisie lors de l’ouverture de votre compte sur une application téléphonique ultra simple. Cerise sur le gâteau : on s’intéresse à votre avis sur la qualité du service !

On vous simplifie la vie, en vous proposant un service souvent moins cher et de qualité.

Le plus gros défi face à l’arrivée de ces nouveaux  acteurs réside dans l’emploi. En effet, les emplois à valeur ajoutée se trouvent principalement là où l’entreprise a été créée.

Dans une période où l’emploi est une réelle préoccupation, les états doivent porter une grande attention à ce qui se passe. La France se doit de favoriser le bassin de création de ces structures innovantes et disruptives que l’on appelle startups. C’est d’ailleurs ce qu’elle fait depuis plusieurs années, soit par le biais de soutiens financiers soit par le développement d’initiatives favorisant l’accompagnement des entrepreneurs : incubateurs publics, accélérateurs privés, structures issues de grands groupes, ou encore démarches bénévoles comme le Startup Leadership Program que je dirige depuis 2012 en France.

Si Paris a été surnommée récemment la « nouvelle Silicon Valley » par Johnn Chambers, le patron de Cisco, les autres régions de France sont loin d’être mises de coté.

Ville Connectée ou Ageekulture, Medtech, Biotech, Fintech, Cleantech,…. Autant de sujets où les entrepreneurs français excellent ouvrant de nouvelles voies et faisant avancer le monde.

Mais attention. Tout le monde ne peut pas créer sa startup. Il faut faire attention aux effets de mode et à l’engouement possible d’un éventuel Eldorado. Résoudre un problème, changer le monde sont de belles idées. Et une idée est souvent dans l’air. C’est la qualité de la réalisation qui fera le succès de la startup.

L’initiative de Sébastien Bourguignon relève de l’exploit. Convaincre une centaine d’entrepreneurs de se livrer n’est pas une mince affaire. Il nous permet ainsi dans cet ouvrage de mieux comprendre ce monde qui fait rêver bon nombre de jeunes et qui tient souvent du parcours du combattant. Vision, ténacité, enthousiasme, leadership, sont quelques unes des qualités mises en avant par ces entrepreneurs talentueux qui pour beaucoup sont conscients que ce n’est pas parce qu’ils ont réussi à lever quelques millions d’euros que les challenges sont plus simples.

J’espère que nous aurons la possibilité dans plusieurs années de pouvoir faire le point sur ces entrepreneurs et de voir le chemin parcouru… combien de licornes dans cette liste ? … un nouveau challenge pour Sébastien Bourguignon !

Après 20 ans passés en direction financière en France et à l’étranger, Xavier Milin, Insead, a créé Basics Finance afin d’ accompagner les jeunes structures à très fort potentiel de croissance. Il est par ailleurs en charge des Fintech au sein Paris and Co et dirige le Startup leadership Program Paris.

Site internet :
http://startupleadership.fr

LinkedIn :
https://fr.linkedin.com/in/xaviermilin

Twitter :
https://twitter.com/xavier_milin

___________________________________

Rappel Extrait Livre Blanc : Le startuper ce super-héros
___________________________________

___________________________________
Rappel Livre Blanc : 80 #PortraitDeStartuper
___________________________________

_____________________________________________________________________________
Vous pouvez retrouver ce livre blanc en téléchargement gratuit sur l’ensemble des plateformes ci-dessous :
logo-slideshare logo-calaméo logo-scribd logo-les-livres-blancs logo-youscribe logo-monbestseller logo-wobook logo-microsoft-docs
_____________________________________________________________________________

___________________________________
Rappel de l’Étude Exclusive en partenariat avec Monkey tie : Les Startupers se démarquent-ils par leur personnalité ?
___________________________________