[#80PortraitDeStartuper] Extrait – Accélération de statup #FrenchTech @EBurdier

#80PortraitDeStartuper – Extrait – Accélération de statup

1) Principes de l’accélération

La formule « accélération de startups » est née aux US dans les années 2000 sous l’impulsion d’entrepreneurs à succès qui ont vu, dans l’avènement des technologies numériques, les moyens de développer de nouveaux modèles de croissance rapide d’entreprises innovantes.

Rapidement rejoints par des investisseurs en capital-risque, les 1ers accélérateurs ont vu le jour : Y Combinator en 2005 dans la Silicon Valley, Techstars en 2007. Les modèles qui suivront en Europe s’appellent SeedCamp, StartupBootCamp ; en France, le Camping ou encore l’Accélérateur ont ouvert la voie, rejoints à partir de 2013 par les accélérateurs verticaux comme Axeleo dans le BtoB.

Il s’agit principalement d’organismes privés, qui vont s’impliquer davantage dans les aspects “business” des startups que les incubateurs. Fonctionnant la plupart du temps en promotion de 5 à 50 startups sur des durées de 4 à 6 mois, des équipes de mentors appuient sur des formats courts et dynamiques les réflexions des fondateurs sur l’ensemble des éléments permettant de donner des bases saines à des projets ambitieux et innovants : travail intensif sur la définition des propositions de valeur et des besoins du marché, structuration de la stratégie et des processus commerciaux, préparation intensive aux phases de croissance rapide, réflexion sur le recrutement de talents pour compléter l’équipe de fondateurs, recherche des 1ers financiers et les incontournables préparations aux pitchs investisseurs. L’objectif des principaux accélérateurs est souvent simple : sur un format « Demo Day », identifier les meilleures équipes qui pourront trouver un 1er financement généralement situé entre 300K€ et 500K€.

2) Diversité des modèles

Le nombre de startups étant en pleine explosion, le nombre d’accélérateurs suit logiquement cette croissance avec des modèles qui se distinguent :

Ceux adossés à un fonds d’investissement qui, en plus du service et de l’accompagnement, prennent une première participation dans les projets, en leur apportant des financements sur des modèles éprouvés comme Techstars ou 500 startups. Ces modèles sont aujourd’hui les plus matures avec des acteurs en phase d’expansion internationale et qui disposent de différents fonds suivant la maturité de leurs startups à l’image du fonds growth de 800M$ levé en octobre 2015 par YC.

Ceux qui valorisent leurs services contre une prise de participation à l’image de Numa Sprint, 50 Partners ou l’Accélérateur avec parfois un investissement minimale de 25 000 à 50 000€.

Les accélérateurs corporates font aussi leur entrée dans ce monde : certains ont déjà leurs propres programmes d’incubation depuis longtemps (au premier rang desquels on trouve les opérateurs téléphoniques). La nouvelle tendance pour les “corporates” est de se rapprocher d’accélérateurs sous un format de joint venture comme Techstars avec Metro ou Barclays par exemple. Leur objectif principal est la mise à disposition de leurs ressources métiers et de leurs force de frappe pour se rapprocher des acteurs qui pourraient les disputer demain.

3) Le modèle d’Axeleo

Si les principes d’accélération sont assez similaires de part le monde, des verticalisations sont nécessaires pour fournir des programmes avec un plus fort impact sur la croissance des startups. C’est le cas d’Axeleo dans le BtoB.

En effet, les cycles d’émergence, de maturation business, de financement, de diffusion commerciale, est diffèrent radicalement et nécessitent des approches spécifiques.

Axeleo est un accélérateur de startups tech BtoB qui connaissent les besoins classiques d’entreprises ayant passé le cap de l’amorçage et souhaitant accélérer leur développement commercial : besoin de structurer leur modèle, de structurer leurs processus, de recruter des talents, de lever des fonds… et de se préparer pour une croissance très rapide.

C’est notre mission quotidienne qui visent à lever 8 enjeux essentiels :

  • Manque de focus. L’entrepreneur est confronté à une complexité telle qu’il a du mal à voir ce qui compte vraiment à court et moyen termes. Axeleo et ses entrepreneurs agissent comme un miroir pour aider à la priorisation.
  • Proposition de valeur incomplète pour satisfaire l’ensemble du besoin client. Offrir un produit, c’est bien. Comprendre réellement quels sont les besoins du client et comment apporter des réponses plus complètes est non seulement une source de plus de business, mais aussi et surtout l’assurance d’avoir une place de choix, comme partenaire de ses clients et non comme simple brique technologique ou comme fonctionnalité « nice-to-have”.
  • Business model immature. Axeleo accompagne les différentes itérations du modèle économique et les prises de décisions (douloureuses, mais nécessaires) amenant à des changements de plans parfois radicaux pour adresser le point de la chaine de valeur sur lesquels les perspectives marchés sont les plus prometteuses.
  • Sous-financement & sous-capitalisation. Si le chiffre d’affaires est la meilleure source de financement de l’entreprise, accélération rime souvent avec levée de fonds. Axeleo apporte (souvent) un premier financement et accompagne les startups dans leurs levées de fonds (500 K€ à 5 M€) pour leur donner les moyens de leurs (grandes) ambitions.
  • Time-to-Market trop long. Engagées dans une course contre la montre, les startups doivent certes se financer, mais aussi et surtout rencontrer leur marché le plus rapidement possible, quitte à faire sortir les entrepreneurs de leur zone de confort très tôt. Axeleo intervient également en mettant en relation startups et clients grands comptes, distributeurs ou intégrateurs pour développer des synergies commerciales ou technologiques.
  • Manque d’expérience commerciale et internationale. Avoir, dès le premier jour, une ambition et une réflexion internationales, notamment dans la mise en place de la distribution de ses services, est l’une des clés de la formation des champions de demain. Axeleo mutualise les expériences de son réseau pour exécuter plus rapidement des croissances hors de France et limiter les nombreux écueils inhérents au développement international.
  • Efforts marketing et commerciaux sous-estimés & un business-development inapproprié. Le mal français ? Même (et surtout !) pour des startups BtoB, les mots marketing, structuration des ventes et business development sont des clés du succès. Parvenir à les maîtriser participe à la création du “moteur de croissance” nécessaire à toute jeune entreprise. Axeleo travaille “from day 1” sur ces problématiques structurantes et active son réseau de relations ses connexions business en France et ailleurs à l’international pour provoquer les premières victoires commerciales.
  • Difficulté à recruter des talents. En percevant les besoins (et en essayant de les devancer) et en parvenant à attirer des collaborateurs (ou associés) de talent, les startups font un gros bout du chemin. Axeleo met à profit son réseau d’entrepreneurs et d’entreprises pour mutualiser l’accès aux talents et augmenter les chances pour les entreprises de son portefeuille de les attirer.

Notre vision de l’accélération porte sur une approche qualitative (8 startups par an sur > 550 vues en 18 mois) dans la durée : notre programme porte sur 18 mois et mixe coaching individuel, sessions de groupe, partages d’expériences de ceux qui “sont déjà passés par là, se sont déjà plantés”, mise en relation avec des décideurs pour débloquer, très vite, les premiers deals…

Axeleo c’est aussi une véritable communauté, de plus de 40 entrepreneurs accomplis et en devenir, de la French Tech (Axeleo est le 1er accélérateur soutenu par le Fonds French Tech Accélération opéré par Bpifrance) mais aussi avec les apports d’experts sectoriels ou thématiques, ainsi qu’une proximité, qui grandira encore, avec les grandes entreprises et les VC français et internationaux.

Aux côtés des entrepreneurs 7 jours sur 7, nous n’avons qu’un objectif commun : la réussite des startups et des entrepreneurs.

Diplômé de l’EISTI et de Grenoble Ecole de Management, Eric Burdier intervient depuis près de 15 ans dans le conseil, l’accompagnement et le financement de l’innovation en France et en Europe. 

Eric co-fonde, aux cotés de Christophe Dumoulin (Business & Décision) et de Laurent Fiard (Visiativ), Axeleo en novembre 2013. Axeleo est le 1er accélérateur dédié à l’accompagnement de startups tech BtoB et fédère plus de 40 entrepreneurs à succès. Axeleo est le 1er investissement du Fonds French Tech Accélération opéré par Bpifrance (www.axeleo.com).

Membre actif de différentes initiatives pro-startups, Eric est vice-président de l’association Lyon French Tech et il est aussi impliqué sur BigBooster, 1er programme d’accélération entre Lyon et Boston.

Site internet :
http://www.axeleo.com

LinkedIn :
https://fr.linkedin.com/pub/eric-burdier/3/7b2/704

Twitter :
https://twitter.com/EBurdier

___________________________________

Rappel Extrait Livre Blanc : Le startuper ce super-héros
___________________________________

___________________________________
Rappel Livre Blanc : 80 #PortraitDeStartuper
___________________________________

_____________________________________________________________________________
Vous pouvez retrouver ce livre blanc en téléchargement gratuit sur l’ensemble des plateformes ci-dessous :
logo-slideshare logo-calaméo logo-scribd logo-les-livres-blancs logo-youscribe logo-monbestseller logo-wobook logo-microsoft-docs
_____________________________________________________________________________

___________________________________
Rappel de l’Étude Exclusive en partenariat avec Monkey tie : Les Startupers se démarquent-ils par leur personnalité ?
___________________________________

Laisser un commentaire