[#80PortraitDeStartuper] Extrait – L’entrepreneuriat en France est le terreau d’une évolution sociétale profonde #FrenchTech @fredeclav

#80PortraitDeStartuper – Extrait – L’entrepreneuriat en France est le terreau d’une évolution sociétale profonde

Lorsque Sébastien Bourguigon m’a sollicité pour préfacer son livre digital j’ai immédiatement accepté pour plusieurs raisons :

La première c’est que cela me faisait plaisir. Bonne raison, suffisante en elle même, non ?

La seconde c’est que mon engagement en faveur de l’entrepreneuriat pour notre pays ne date pas d’hier puisque j’ai eu, entre autres, la chance et l’honneur de présider du temps de la Ministre Fleur Pellerin  l’Agence Pour la Création d’Entreprise et de coordonner les premières assises de l’entrepreneuriat ! J’ai eu la charge de remettre les 44 mesures issues de ce travail colossal et innovant, associant fonctionnaires de Bercy, 11 ministres et cabinets, des entrepreneurs, à François Hollande. J’en ai été la première Présidente, telle une vraie Pionnière. Et soutenir l’initiative de Sébastien Bourguignon me paraissait à ce titre de l’ordre du devoir  agréable.

La troisième c’est qu’il me paraissait important de pousser la note en faveur de l’entrepreneuriat féminin, puisqu’il y a dix ans déjà j’ai créé le premier incubateur au féminin, Paris Pionnières qui depuis a fait de nombreux petits en France métropole, dans les DOM TOM, au Bénélux et au Maroc.

Le réseau « Les Pionnières » regroupe aujourd’hui 17 incubateurs et accompagne chaque année 250 entrepreneuses innovantes. C’est un réseau jeune et en plein développement. L’entrepreneuriat féminin n’est plus un thème de débat, c’est aujourd’hui à l’action démultipliée qu’il faut passer.

L’entrepreneuriat aujourd’hui en France c’est à la fois le moteur économique, la source des innovations majeures, et le terreau d’une évolution sociétale profonde.

  1. 1. Le moteur économique : Si aujourd’hui la plupart des emplois sont le fait des grandes entreprises, il en est tout autrement des créations d’emplois. Aujourd’hui les créations d’emplois sont le fait de jeunes entreprises en développement et d’entrepreneurs créant leur propre emploi.
    L’entrepreneuriat féminin s’il était développé pour atteindre 50% des créations d’entreprises représente à terme un stock d’un millions d’entreprises nouvelles et environ 3 Millions d’emplois. Un sujet qui mérite non pas qu’on en parle mais que l’on agisse vraiment ! et surtout qu’on y mette ensemble les moyens .
  1. La source des innovations majeures. L’économie collaborative qui représente aujourd’hui une grosse partie des innovations à succès (Air B&B, Blablacar, Criteo) n’est pas issue des départements innovation des grands groupes, mais de l’imagination créatives d’entrepreneurs qui ont a cœur de faire changer le monde.
  1. Le terreau d’une évolution sociétale profonde. Je suis toujours stupéfaite de constater la passion qui anime les « jeunes » (quelque soit leur âge) entrepreneurs et entrepreneuses et leurs équipes au regard de la résignation de salariés même de haut niveau dans les organisations plus mature. Et au-delà des innovations évoquées plus haut c’est aussi de la « reve-evolution du monde du travail » qu’il s’agit. Organisations souples, agiles, écrasant les hiérarchies. Association d’entrepreneurs individuels, coworking, open innovation, l’entrepreneuriat préfigure d’un nouveau monde professionnel ou la connaissance est à portée de clic et la compétence est liée à la capacité de travailler avec les autres sans préjugés d’âge, de genres ou de culture.

Merci Sébastien Bourguignon, de votre initiative qui met en valeurs ces femmes et ces hommes qui prennent le risque d’entreprendre et ainsi de nous communiquer leurs réves et passions.

Frédérique Clavel, EMNormandie et INSEAD (IEP 2000), après une carrière dans la banque et la finance, elle devient entrepreneuse à l’âge de 40 ans.

En 2001, elle crée Fincoach en 2001, entreprise d’accompagnement des stratégies financières des pour les entrepreneurs.

En 2005, elle fonde “Les Pionnières” un réseau d’incubateurs qui se concentre sur les femmes et l’innovation. www.lespionnieres.org. Elle en est la Présidente.

En 2010, elle co-crée Mix For Value, une société d’investissement destinée à prendre des participations minoritaires dans de jeunes entreprises de services innovants à haut potentiel. Elle en est CEO.

De 2012 à 2014, elle a été Présidente de l’Agence pour la créeation d’entreprises nommée par Fleur Pellerin, alors Ministre déléguée aux PME, à l’Innovation et à l’Économie numérique.

Elle a été Directeur Non Exécutif dans plusieurs PME dans le retail et l’IT.

Frédérique Clavel est Chevalier National de l’Ordre du Mérite et de la Légion d’Honneur.

Site internet :
http://www.pionnieres.paris

LinkedIn :
https://fr.linkedin.com/pub/frederique-clavel/0/21a/19

Twitter :
https://twitter.com/fredeclav

___________________________________

Rappel Extrait Livre Blanc : Le startuper ce super-héros
___________________________________

___________________________________
Rappel Livre Blanc : 80 #PortraitDeStartuper
___________________________________

_____________________________________________________________________________
Vous pouvez retrouver ce livre blanc en téléchargement gratuit sur l’ensemble des plateformes ci-dessous :
logo-slideshare logo-calaméo logo-scribd logo-les-livres-blancs logo-youscribe logo-monbestseller logo-wobook logo-microsoft-docs
_____________________________________________________________________________

___________________________________
Rappel de l’Étude Exclusive en partenariat avec Monkey tie : Les Startupers se démarquent-ils par leur personnalité ?
___________________________________