#PortraitDeStartuper – Wittyfit – Thomas Cornet #Startup #Entreprenariat @wittyfit_fr

#PortraitDeStartuper – Wittyfit – Thomas Cornet

Comment décririez-vous votre entreprise ?
Wittyfit c’est avant tout une équipe qui partage trois convictions fortes :

  • La première est que le bien être est un tout, On ne peut pas séparer le personnel du professionnel.
  • La seconde est que chaque acteur, du salarié au dirigeant doit être un moteur du bien-être au travail.
  • Et enfin, La dernière est que la qualité de vie au travail est le terreau sur lequel pousse l’engagement, la créativité et la compétitivité.

C’est pourquoi nous avons créé une plateforme digitale simple et efficace de mesure et de monitoring de la qualité de vie au travail. Elle permet donc de prendre le poult de l’entreprise de manière continue grâce à sa disponibilité 24/7 et de distiller les analyses adéquates.

Pourquoi ce choix de produit / service ?
Partant du principe qu’on ne peut pas gérer ce qu’on ne mesure pas, nous avons décidé de créé une plateforme digitale de mesure en continu de la qualité de vie au travail. En bref, l’entreprise détient une image actuelle et non passée comme c’est le cas avec les études internes.

Après, plusieurs raisons conduisent à la nécessité de valoriser le capital « Humain » de l’Entreprise. Il s’agit avant tout de l’ADN de l’entreprise : il est synonyme de valeur ajoutée. En outre, il se raréfie et il mute. Etre à son écoute, l’embarquer, lui donner la parole tout en respectant la stratégie de l’entreprise est primordial. Est-ce difficile à faire ? Oui, mais plus maintenant ;-))

Quelles sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
Nous souhaitons que WITTYFIT devienne le socle sur lequel se bâtissent les politiques de qualité de vie au travail dans les entreprises. En effet, chaque entreprise doit défendre ses valeurs et sa raison d’être. Lui donner les moyens d’y parvenir est notre ambition. WITTYFIT peut permettre d’inclure la qualité de vie au travail dans le monde du travail, nous pourrons dire que nous avons réussi notre pari ;-))

Comment vous décririez-vous en tant qu’entrepreneur ?
Fonceur, tenace, dynamique et à l’écoute de mon associé préféré. Je crois qu’il faut être un doux mélange entre tête brulée et homme (d’un peu) d’expérience pour ne pas sauter sur la première mine venue. Le parcours de l’entrepreneur ressemble étrangement à un parcours du combattant.

Quelle est votre formation initiale ?
ESC Toulouse ou comment devenir un vrai couteau suisse !

Qu’est-ce qui vous passionne ?
Je crois que ce qui m’anime le plus est le sport et plus particulièrement le dépassement de soi. C’est autant pour le plaisir qu’une nécessité pour évacuer le stress amassé.

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ? Depuis quand êtes-vous entrepreneur ?
J’ai une âme d’entrepreneur depuis ma sortie de l’école. En revanche, j’ai mis, personnellement, 15 ans pour le faire. J’ai bien eu plusieurs tentatives mais entre celle qui n’ont eu qu’une durée de vie d’un jour et celle qui ont avorté à un jour du dépôt des statuts, il a fallu tomber sur la bonne alchimie.

Quelles difficultés avez-vous rencontrées dans cette aventure ?
Je crois que le plus dur c’est de trouver l’adéquation du marché avec son produit. Quelle communication, quel positionnement, quel contenu, quel service … Les besoins sont multiples mais il ne faut pas s’éparpiller. Il faut traiter celui qui est le plus prioritaire pour ses clients.

D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entrepreunariat ?
L’optimisme, l’énergie, du bon sens et un peu de chance.

Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?
Fonds propres, aides et subventions et fonds d’investissements. Je crois qu’en dehors d’avoir des moyens personnels importants, c’est la suite logique.

S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ?
D’avoir un peu de moyen car entrepreneur est un métier rempli de chausse-trappes, dont notamment ses propres erreurs. Et puis faire du Business, c’est une équation pas si simple que cela à équilibrer.Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ?
Il y aurait plein de conseils à donner mais pour réussir, je pense qu’être deux pour démarrer l’aventure (un associé ou tout simplement un tiers extérieur au capital) pour être challengé et soutenu est un point primordial.

Compte Twitter :
https://twitter.com/wittyfit_fr

Compte Linkedin :
https://fr.linkedin.com/pub/thomas-cornet/24/399/818/en

Blog ou sites :
http://wittyfit.com

_______________________________________________

Portrait de startuper #65 – Wittyfit – Thomas Cornet – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Précédents portraits de la série :
_______________________________________________

Portrait de startuper #64 – Ferpection – Thibault Geenen – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

Portrait de startuper #63 – Dashlane – Alexis Fogel – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

Portrait de startuper #62 – FindBroke – Guillaume Rovère – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________