#PortraitDeStartuper – Qubit – Antoine Ballerin #Startup #Entreprenariat @Qubit

#PortraitDeStartuper – Qubit – Antoine Ballerin

Comment décririez-vous votre entreprise ?
Qubit est une plateforme marketing intégrée permettant de piloter en temps réel l’expérience client. Nous proposons un ensemble de solutions pour optimiser les sites web à l’aide de personnalisation en temps réel qui auront un impact réel et efficace sur les résultats. Afin de bien répondre aux enjeux actuels du e-commerce, notre plate-forme conjugue les fonctionnalités suivantes : AB & MV testing, personnalisation, recommandation produit, avis client, applications mobiles, business intelligence, tag management

Nous avons aidé à ce jour plus de 150 clients dont Vide Dressing, Intersport, Padd, L.K.Bennett, Claire’s, Jimmy Choo et Topshop à améliorer leurs taux de conversion et à devenir plus agiles dans leurs opérations marketing et e-commerce.

Pourquoi ce choix de produit / service ?
Qubit est là pour aider les marketers à relever les défis liés au digital et à donner vie à leurs idées.

Quelles sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
Nous souhaitons faire de Qubit une Data Marketing Platform leader en France.

Comment vous décririez-vous en tant qu’entrepreneur ?
Habitué a déployer des technologies anglo-saxones sur le marché français, j’utilise de façon quasi systématique mon background de consultant et de développeur pour passer d’une démarche commerciale classique à une position de conseil, j’investis également beaucoup de temps à la compréhension des enjeux métiers et des contraintes techniques de chacun de mes clients.

Quelle est votre formation initiale ?
Je suis diplômé d’une licence en Commerce International de l’EPSCI (Groupe ESSEC) et d’un MBA en Finance et en Commerce International. Mais je programmais déjà des jeux en Assembleur dès l’âge de 14 ans 😉

Qu’est-ce qui vous passionne ?
Je suis passionné par les nouvelles technologies et la manière dont les données révolutionne petit à petit la manière d’aborder le marketing et l’expérience client sur le canal digital.

Je m’intéresse également au fonctionnement de l’être humain en général.

En dehors de ma vie professionnelle, la guitare, le dessin, le bricolage, le jardinage et le pilotage de drones sont aussi quelques-unes de mes activités et passions.

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ? Depuis quand êtes-vous entrepreneur ?
Je travaille depuis plus de 25 ans dans le secteur du logiciel d’entreprise. Après une expérience de consultant dans les logiciels financiers et de reporting, puis de commercial dans les univers du CRM et des ERP, mon parcours d’entrepreneur a commencé en 2007, avec l’ouverture et le développement en France d’Endeca, un moteur de recherche et de merchandising. J’ai ensuite participé à l’essor de la plateforme d’e-commerce hybris en France. Puis en avril 2014 j’ai rejoint Qubit pour ouvrir notamment la filiale française.

Quelles difficultés avez-vous rencontrées dans cette aventure ?
La principale difficulté rencontrée a été le développement de la notoriété de Qubit en France. Il est aussi très important d’adapter la culture anglo-saxone (souvent perçue comme arrogante) à des positions plus modérées et transparente.

D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entrepreunariat ?
La réussite d’un entrepreneur est conditionnée par sa capacité à persévérer quel que soit les obstacles qui se présentent à lui. Il est également très important de s’entourer d’équipes polyvalentes et empathiques.

Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?
Nous avons pu lancer et développer la filiale Française suite à une levée de fonds réalisée auprès d’Accel Partners, de Balderton, de Capital et de Salesforce Ventures.

S’il n’y en avait qu’un, quels serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ?
Le choix des collaborateurs est primordial. Ils doivent se montrer agiles, endurants, polyvalents et prêts à faire le grand écart entre les règles et la culture de la maison mère et les attentes et contraintes locales.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ?
Je dirais que le leitmotiv d’un « startuper » peut être résumé en trois mots :

  • Travailler
  • Travailler
  • Et encore TRAVAILLER 😉

Compte Twitter :
https://twitter.com/qubit

Compte Linkedin :
https://fr.linkedin.com/in/aballerin

Blog ou sites :
http://www.qubit.com/fr

_______________________________________________

Portrait de startuper #59 – Qubit – Antoine Ballerin – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Précédents portraits de la série :
_______________________________________________

Portrait de startuper #58 – AD&P Ventures – Antoine Duboscq – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

Portrait de startuper #57 – MyAnnona – Beryl Bes – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

Portrait de startuper #56 – HubGrade – Brieuc Oger – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Website Comments

Laisser un commentaire