#PortraitDeStartuper – MyAnnona – Beryl Bes #Startup #Entreprenariat @berylbes @MyAnnona

#PortraitDeStartuper – MyAnnona – Beryl Bes

Comment décririez-vous votre entreprise ?
MyAnnona est la première plateforme de finance participative (crowdfunding et crowdlending) dédiée à l’entreprenariat féminin.

MyAnnona, c’est la puissance du crowdfunding et l’expertise des réseaux féminins et de l’entreprenariat, enfin associés pour permettre à vos adhérentes de créer ou développer leur activité !

Les porteuses (et porteurs*) de projet bénéficient avec MyAnnona d’un espace ergonomique et professionnel et d’un réseau de compétences adapté pour faire connaitre au plus grand nombre leur projet d’entreprise et trouver les financements nécessaires.
* les hommes pourront déposer leur projet dans la mesure où il est aussi cofondé par une femme.

Pourquoi ce choix de produit / service ?
Cette idée est venue d’une porteuse de projet que j’accompagne dans sa création d’entreprise.

Elle m’a demandé de l’accompagner dans sa campagne et je n’arrivais pas en mai 2014 à trouver une plateforme qui correspondait à mes attentes, j’ai donc eu l’idée de la créer.

Au-delà de l’outil de financement (précommande et prêt affinitaire) qu’est la plateforme, MyAnnona apporte des spécificités liées à l’entreprenariat féminin :

  • un accompagnement centré sur l’humain, avec des expert(e)s en matière d’entrepreneuriat féminin et de son financement.
  • une équipe de spécialistes en communication dans le domaine du digital et notamment le crowdfunding.
  • un travail et un maillage avec les réseaux d’accompagnement notamment féminins sur tout le territoire français.

Quelles sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
Devenir une référence mondiale du crowdfunding pour les femmes qui entreprennent.
A moyen terme,  l’objectif est de réussir une première levée de fonds.

Comment vous décririez-vous en tant qu’entrepreneur ?
Je suis rigoureuse, curieuse, ouverte. Je dois lutter tous les jours  contre le syndrome de la perfection. « Done is better than perfect » de Sheryl Sandberg est devenue ma phrase fétiche.

Quelle est votre formation initiale ?
Bac + 5 Skema Business School.
Et surtout maintenant 15 ans d’expériences dans la banque et l’assurance.

Qu’est-ce qui vous passionne ?
Les autres, le progrès, l’apprentissage permanent, les liens tissés tous les jours grâce aux rencontres.

Les grands espaces : le ski alpin, la voile.

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ? Depuis quand êtes-vous entrepreneur ?
Je suis entrepreneuse depuis toujours, car ne sommes-nous pas entrepreneures de nos vies…

Au départ, j’ai eu un parcours très classique. J’ai été une bonne élève, une bonne étudiante, une bonne banquière,…

Beaucoup d’événements allaient à l’encontre de mes valeurs, mais je restais… Fin de l’année 2008, je passe le pas et décide de démissionner de mon poste de chargée d’affaires entreprise. Je m’installe à mon compte en tant que courtier crédit et assurances.

Naturellement,  je me dirige vers des réseaux pour développer mon entreprise. Dans les réseaux mixtes, je me retrouve encore en décalage.

Je m’oriente alors vers des réseaux féminins et là c’est une révélation. Les blocages que j’ai rencontrés dans ma vie professionnelle et que je pensais être liés à mon caractère, sont finalement partagés par de nombreuses femmes.

Avec Corinne Kurek, mon associée aujourd’hui, commence une vraie appétence. Nous nous documentons sur le sujet, animons des associations, organisons des conférences sur la valeur ajoutée de la mixité, sur l’équilibre de nos vies.

Ma vie a pris du sens.

Je veux aider les femmes à développer leur potentiel économique. MyAnnona s’inscrit dans cette histoire, son avenir est scellé à celui des femmes entrepreneures.

Plus MyAnnona se développera, plus de femmes trouveront leur juste place dans l’économie.

Quelles difficultés avez-vous rencontrées dans cette aventure ?
La difficulté majeure rencontrée à ce jour est la rentabilité immédiate de notre nouvelle aventure entrepreneuriale.

Nous avons reçu plus de 120 projets à fin septembre mais nous en avons mis en ligne 10 pour l’instant. Il nous faut trouver des projets ambitieux et structurés pour porter la plateforme tout en accueillant également des projets plus réduits. Car pour chaque femme, c’est le projet d’une vie !

Je profite de cette interview pour faire un appel à projets !

D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entrepreunariat ?
Après plus de 10 ans en contact avec des entrepreneurs, la clé du succès est dans la cohérence entre l’équipe managériale et le projet.

Evidemment les qualités de cette équipe sont primordiales : elle doit être agile, compétente, experte.

Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?
Etant donné notre modèle économique en cours de construction, nous avons démarré grâce à un apport personnel des associés. Nous bénéficions également d’une subvention de la BPI, dans le cadre de la Bourse French Tech.

S’il n’y en avait qu’un, quels serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ?
Je suis fan des principes de l’effectuation ! La perte acceptable me semble le point à surveiller une fois qu’on a un pilote dans l’avion et un patchwork fou constitué.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ?
Mon premier conseil est de travailler la cohérence entre son projet et soi. C’est la base !

Attention, il ne faut pas succomber au phénomène de mode actuel qu’est l’écosystème de la startup. Tout le monde ne peut pas et ne doit pas être entrepreneur.

Suis-je la bonne personne pour mener à bien ce projet ?

Une fois  qu’on est sûr d’avoir l’envie et la capacité à être le pilote dans l’avion, le second conseil est de bien s’entourer. Une startup est le fruit du travail d’une équipe. Cela n’est pas chose facile car souvent, on complète une équipe par des compétences qu’on n’a pas et comment pouvons-nous alors les évaluer ?

Un dernier conseil me semble être de se fixer des règles de vie pour ne pas se faire dévorer par cette passion.

Compte Twitter :
https://twitter.com/berylbes

Compte Linkedin :
https://fr.linkedin.com/pub/beryl-bes/15/559/966/en

Blog ou sites :
www.myannona.com

_______________________________________________

Portrait de startuper #57 – MyAnnona – Beryl Bes – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Précédents portraits de la série :
_______________________________________________

Portrait de startuper #56 – HubGrade – Brieuc Oger – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

Portrait de startuper #55 – PayCar – Vincent Marty-Lavauzelle – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

Portrait de startuper #54 – COBOL-IT – Philippe Fraysse – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Website Comments

Laisser un commentaire