#PortraitDeStartuper – Axielles – Frédérique Cintrat #Startup #Entreprenariat @FredCintrat @Axielles

#PortraitDeStartuper – Axielles – Frédérique Cintrat

Comment décririez-vous votre entreprise ?
Axielles.com est une plateforme numérique affinitaire d’aide au networking professionnel dont les mots clés sont : ambition, action, connexion et la signature «  accélérateur de connexions professionnelles ». Le site est réservé aux femmes actives qui veulent progresser dans leur vie professionnelle et faire progresser leur structure (la leur ou celle dans laquelle dans laquelle elles travaillent). C’est également un outil pour les réseaux et les entreprises qui veulent fédérer leurs adhérentes, salariées, clientes…

Des trucs et astuces « pros » avec l’intervention d’experts complètent le dispositif.

L’inscription pour les femmes actives est gratuite, payante pour les professionnels qui veulent promouvoir un évènement ou devenir annonceurs.

La possibilité est offerte de créer gratuitement des groupes publics locaux ou par centre d’intérêt professionnel, ou sous forme d’abonnement pour des groupes privés.

Le contenu n’est pas accessible aux personnes non inscrites.

Axielles.com démarre tout juste avec une version beta prévue pour fin septembre.

Pourquoi ce choix de produit / service ?
J’ai la conviction profonde, et cela fait partie des sujets qui m’animent depuis que je suis très jeune que l’ambition n’a pas de sexe et n’a pas d’âge et qu’hommes et femmes doivent pouvoir choisir. L’ouverture vers le networking, physique, virtuel est un moyen d’accélérer la réalisation de ses projets.

En tant qu’ancienne directrice commerciale et marketing d’une structure d’assistance-assurance, il n’était pas très compliqué de constater qu’il y avait, notamment dans mon secteur d’activité qui pourtant est assez féminin, beaucoup plus d’hommes que de femmes dans les manifestations professionnelles que je fréquentais (colloques, afterwork…), or on sait que pour faire de la veille, pour saisir les opportunités, se faire connaître et reconnaitre, faire du business, gagner du temps, il faut savoir développer et entretenir son réseau, savoir fonctionner en réseau.

Alors pour faciliter les choses pour les femmes, notamment celles de ma génération, peut-être moins aguerries au networking business, le fait de retrouver une ou d’autres femmes actives (qu’elles connaissent ou non) à une manifestation, permet de faciliter les choses : c’est le principe d’Axielles.com.

Axielles.com permet en outre de favoriser le lien social dans les territoires, de partager des bons plans de manifestations professionnelles ou afterworks et d’échanger des trucs et astuces permettant d’optimiser son développement professionnel. Des experts qualifiés interviennent également pour apporter leur contribution dans des domaines aussi différents que les réseaux et les affaires, la prise de parole, l’utilisation des réseaux sociaux, le management, l’interculturalité pour n’en citer que quelques un.

Quelles sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
Ma première ambition est qu’Axielles.com rencontre son public et que la plateforme réponde aux besoins des femmes actives en leur facilitant le networking au quotidien. J’ai eu l’occasion de tester avec succès le concept depuis quelques mois notamment via un groupe LinkedIn fort dynamique avec des rencontres probantes organisées et des liens tissés dans la francophonie.

Je souhaite également que les réseaux se servent de cet outil pour leur maillage, que les entreprises l’utilisent pour développer à la fois les talents féminins et leur performance, leur proximité avec leur clientes, et ….bien sûr que des sponsors m’accompagnent dans cette aventure.

Comment vous décririez-vous en tant qu’entrepreneur ?
J’ai lu dans un article qu’il fallait être jeune, naïf et sans argent pour se lancer dans l’aventure startup. Moi je suis une « minitel native » de 49 ans, ex cadre d’entreprise avec 28 ans d’expérience professionnelle en tant que salariée et je lance la première version d’Axielles.com en septembre 2015, donc très loin du profil type, imaginez !

Alors concernant ma description, je dirais débutante, enthousiaste, passionnée, développeuse, ambitieuse et déterminée.

Quelle est votre formation initiale ?
J’ai eu mon bac C à 16 ans puis j’ai intégré après ma prépa HEC l’EM Normandie qui s’appelait à l’époque SUP de CO Le Havre-Caen, .d’où je suis sortie diplômée en 1987. Mais c’était il y a 28 ans ! J’ai surtout une longue expérience marketing, communication et commerciale dans la banque et l’assurance et ainsi que celle de membre de CODIR, et l’expérience de différents types de réseaux, à la fois sectoriels et/ou féminins que j’ai créés ou co-animés.

Qu’est-ce qui vous passionne ?
Dans la vie professionnelle, les challenges, les « feuilles blanches », les expériences nouvelles, l’action et le business en général et bien sûr le sens, le fait de faire modestement progresser les choses que ce soit au niveau des hommes et des femmes ou des structures.

Le sujet de la niaque et de l’ambition au sens désir ardent de réaliser quelque chose m’intéresse vivement : avant ma création d’entreprise, j’ai publié un livre qui s’appelle « Comment l’ambition vient aux filles ? » (octobre 2014 éditions Eyrolles). Et j’interviens depuis également pour partager cette énergie dans les entreprises, et notamment auprès des femmes jeunes ou moins jeunes.

Sur le plan personnel, je faisais partie d’une troupe de spectacle (danse et music-hall) mais j’ai dû y renoncer récemment car les horaires n’étaient plus compatibles avec mes déplacements et ma nouvelle activité, et j’ajouterais bien sûr ma vie de famille à la campagne et l’accompagnement vers leur envol de mes deux grands fils de 20 ans et 22 ans.

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ? Depuis quand êtes-vous entrepreneur ?
J’ai d’abord participé à une superbe aventure d’intrapreneuriat avec la participation en 2001 à la création de la filiale d’assistance de personnes de deux grands groupes d’assurance. J’ai eu la responsabilité du développement de cette startup aux reins solides avec une page blanche pour mes clients et mes produits. Cette aventure m’a valu d’être reconnue par les professionnels qui m’ont élue femme commerciale de l’année dans l‘assurance en 2013 et les internautes femme de l’année dans l’assurance. J’ai pris conscience que c’était l’agilité des petites structures, le côté pionnier qui m’animait y compris avec les équipes. Ma petite exposition m’a fait comprendre que même si j’avais un job doré, il était temps pour moi de réaliser une autre de mes ambitions «  devenir moi aussi chef d’entreprise, créer de la valeur et des emplois, sur un sujet novateur et impactant ».

Tout cela est donc très récent : j’ai quitté mon poste de directrice commerciale et membre du codir d’une société d’assistance filiale d’un grand groupe d’assurance en octobre 2014, mon livre «  comment l’ambition vient aux filles ? » est sorti le 16 octobre 2014, le groupe linkedIn d’Axielles.com crée en novembre 2014, les statuts de ma structure Assurancielles (j’accompagne notamment dans leur stratégie des startup de la Silver Economie) ont été déposés en janvier 2015, et la première version du site de ma startup Axielles.com est prévue pour mi-septembre.

Quelles difficultés avez-vous rencontrées dans cette aventure ?
Je n’ai pas vraiment rencontré de grosses difficultés pour le moment si ce n’est celle de l’échelle temps qui n’est pas le même quand vous travaillez dans et avec de grandes entreprises, pour les rendez-vous, la recherche de sponsors.

Je jongle entre mon activité de conseil, le back office qui n’est pas mon fort et sur lequel je me fais aider et la partie mise en place et développement de la startup incubée via Assurancielles.

D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entrepreunariat ?
Je dirais une bonne idée avec une vraie résolution de problème, un bon réseau, de l’énergie, de l’enthousiasme, une bonne santé, de bons conseillers, un peu d’argent pour le développement et un peu d’argent pour ne pas stresser et faire vivre sa famille, de la pugnacité, et un environnement de personnes qui croient en votre projet.

Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?
J’en suis vraiment au démarrage. Pour le moment c’est autofinancement via mes prestations de conseils et accompagnement, mes fonds propres et du sponsoring pour Axielles.com.

S’il n’y en avait qu’un, quels serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ?
J’ai parfois l’impression que se lancer dans l’aventure startup apparait comme un jeu, ça l’est peut-être pour certains…mais le but est quand même de créer une entreprise qui, à un moment donné, va créer de la valeur, et donc des jobs et des revenus.

Le propre de la startup, c’est qu’effectivement l’on pense que cela va marcher, mais qu’on construit le modèle économique en avançant. Cela donne de l’adrénaline mais procure parfois quelques angoisses…Il faut s’y préparer et mesurer sa prise de risque.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ?
Autant je peux donner des conseils sur le développement, les réseaux, la réalisation de ses ambitions, autant sur l’aspect spécifique des startups, je suis dans la phase où je suis davantage demandeuse de conseil…

Je formulerais si vous voulez bien la question autrement : « quels conseils je donnerais avant de se lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat en général et de la startup en particulier quand on est salarié d’une entreprise ? »

Il faut bien se connaitre, connaitre son fonctionnement, mesurer sa capacité à prendre des risques y compris financiers, à remettre en question son mode de vie,…Et bien sûr, savoir s’entourer de bons associés (ou de bons conseillers si on se lance seule comme moi dans l’aventure ), des bons prestataires, de bons partenaires et le moment venus de bons collaborateurs, toujours être passionné, avoir de l’énergie et un bon réseau 😉

Compte Twitter :
https://twitter.com/FredCintrat

Compte Linkedin :
https://fr.linkedin.com/in/frederiquecintrat
https://www.linkedin.com/groups/AXielles-accélerateur-connexions-professionnelles-8204324

Facebook :
https://www.facebook.com/www.frederiquecintrat.fr

Blog ou sites :
www.axielles.com
www.commentlambitionvientauxfilles.fr

_______________________________________________

Portrait de startuper #47 – Axielles – Frédérique Cintrat par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Précédents portraits de la série :
_______________________________________________

Portrait de startuper #46 – ZoOah – Sophie Belais par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

Portrait de startuper #45 – One Clic – Philippe Duhamel par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

Portrait de startuper #44 – Dynseo – Justine Sauquet par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Website Comments

Laisser un commentaire