#PortraitDeStartuper – DraftQuest – David Meulemans #Startup #Entreprenariat @DavidMeulemans @draftquestcom

#PortraitDeStartuper – DraftQuest – David Meulemans

Comment décririez-vous votre entreprise ?
DraftQuest permet aux gens qui veulent écrire d’écrire. C’est une startup qui est « early stage » mais qui a trois ans. Nous sommes auto-financés par la vente de services, et préparons la sortie de la version payante de notre application.

Pourquoi ce choix de produit / service ?
Une personne sur trois dit vouloir écrire. Mais très peu de gens se lancent effectivement. Et ceux qui se lancent effectivement échouent. DraftQuest, c’est un coach de l’écriture, qui automatise et dématérialise des actions auparavant artisanales.

Quelles sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
L’objectif est de faire naître un ensemble de solutions éducatives et créatives qui, concrètement, permettent à chacun de développer sa créativité. Le monde n’irait-il pas beaucoup mieux si chacun était plus créatif ?

Comment vous décririez-vous en tant qu’entrepreneur ?
Je suis d’un naturel optimiste, je cherche toujours à apprendre, je suis très à l’écoute de mes utilisateurs. Le revers est que je n’ai pas assez l’oeil rivé sur le chiffre d’affaires: je me préoccupe d’abord du contentement des utilisateurs. S’ils sont contents, que DraftQuest les aide, cela me suffit.

Quelle est votre formation initiale ?
J’ai fait une grande école, puis une thèse de philosophie. J’ai suivi les cours du soir de l’ESCP-E et je suis membre du SLP – deux formations qui m’ont permis de basculer en douceur du service public au secteur privé.

Qu’est-ce qui vous passionne ?
Identifier des problèmes, les résoudre, et apporter une solution à des personnes qui se croient bloquées.

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ? Depuis quand êtes-vous entrepreneur ?
J’ai créé ma première société en 2010, les Editions Aux forges de Vulcain – une maison d’édition que je dirige encore. J’ai fondé DraftQuest en 2013. D’ailleurs, mon conseil aux gens qui veulent se lancer : ne créez pas deux entreprises en même temps.

Quelles difficultés avez-vous rencontrées dans cette aventure ?
Je crois que notre secteur d’activité, l’originalité de notre solution et mon propre parcours un peu atypique nous ont handicapés dans la recherche d’investisseurs. Il m’a fallu trop de temps pour comprendre cela et basculer sur l’auto-financement.

D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entrepreunariat ?
Avoir le désir, non pas de produire, mais de vendre quelque chose. Et avoir une certaine liberté sociale qui permet de savoir écouter les conseils, mais avec le plus grand discernement.

Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?
Au début, je pensais recourir aux business angels, mais après de longues discussions, je me suis rendu compte que l’auto-financement était possible: nous vendons des services qui permettent de développer notre produit. C’est un équilibre délicat: s’appuyer sur une activité annexe, qui doit à la fois nourrir l’activité principale, mais ne doit pas provoquer de pivot.

S’il n’y en avait qu’un, quels serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ?
Chercher à commercialiser très vite quelque chose. Je connais beaucoup de startups qui lèvent des fonds, mais se posent si peu la question de la commercialisation qu’elles ne parviennent jamais à réellement décoller. C’est un mirage – dans lequel je suis moi-même tombé !

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ?
De se lancer, d’agir, de réaliser, de vendre, de connaître ses clients, d’affiner ses produits – et d’avancer.

Compte Twitter :
https://twitter.com/DavidMeulemans

Compte Linkedin :
https://fr.linkedin.com/pub/david-meulemans/21/971/190/en

Blog ou sites :
http://www.draftquest.com

_______________________________________________

Portrait de startuper #40 – DraftQuest – David Meulemans par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Précédents portraits de la série :
_______________________________________________

Portrait de startuper #39 – Speecheo – Morgan Rosemberg par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

Portrait de startuper #38 – Babel-voyages – Laetitia Santos par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

Portrait de startuper #37 – Mantiq – Thomas Gerbaud par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Website Comments

Laisser un commentaire