#PortraitDeStartuper – Dolmen – David Godest #Startup #Entreprenariat @davidgodest @dolmentech

#PortraitDeStartuper – Dolmen – David Godest

Comment décririez-vous votre entreprise ?
Créée en 2011, Dolmen est éditeur de logiciel en Saas, expert en marketing local digital.

Nous nous adressons au secteur de la grande distribution, à qui nous permettons de collecter des données clients lors d’animations magasins, afin de développer leur relation client : Auchan, E.Leclerc, les Magasins U, Cora ou Intermarché font déjà confiance à Dolmen Technologies depuis plusieurs années.

Notre suite d’applications iDol® est accessible tant en termes d’usage que de budget : iDol App® donne d’abord la possibilité de collecter des données clients, directement sur les points de vente, via des bornes tactiles ; iDol Pilot®, plate-forme de gestion en ligne, permet de piloter des campagnes d’emailings, de SMS et de push notifications ciblées et personnalisées.

Pourquoi ce choix de produit / service ?
Depuis plusieurs années, il existe un véritable retour au premier plan des points de vente « physiques », à travers des expériences orientées clients où le digital joue un rôle essentiel (commerces de proximité, marchés, AMAP mais aussi web-to-store ou mobile-to-store…).

Dolmen a anticipé cette évolution et oeuvre au quotidien pour permettre à chaque commerçant, petit, moyen ou grand, de bénéficier d’outils de communication performants ; associés à une gestion de proximité, ils sont le gage d’une très forte efficacité.

Quelles sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
Notre ambition ? Devenir le leader du Marketing Local en France et en Europe dans les 3 années à venir.

Comment vous décririez-vous en tant qu’entrepreneur ?
Ce qui m’importe le plus, c’est la satisfaction de nos clients et leur confiance. Mon quotidien consiste donc à faire en sorte de bien les servir : d’une part, en investissant massivement sur notre plate-forme à long-terme, afin qu’elle offre toujours plus de services ; d’autre part, en oeuvrant au quotidien avec mes équipes, pour répondre aux besoins parfois urgents de nos clients.

Quelle est votre formation initiale ?
J’ai une double formation Agro-Paris-Tech et HEC ; j’ai également eu l’opportunité de travailler à l’étranger et de découvrir de nombreux pays, lors d’un tour du monde d’une année en sac à dos, qui a été très formateur.

Qu’est-ce qui vous passionne ?
Les challenges, les défis, l’idée de se surpasser… Tout en restant connecté aux autres, et en privilégiant les relations humaines.

Je pratique au quotidien le triathlon, et il m’arrive de me fixer quelques challenges, comme un Ironman ou des marathons. 
Se projeter pour faire toujours mieux est fondamental pour moi et mes collaborateurs. La devise interne de Dolmen est d’ailleurs : « Citius, Altius, Fortius » : plus vite, plus haut, plus fort !

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ? Depuis quand êtes-vous entrepreneur ?
Après mes études, j’ai passé 2 années en Amérique du Sud et plus particulièrement en Argentine, où j’ai développé une entreprise française qui s’implantait commercialement.

J’ai ensuite voyagé et suis revenu en France chez Yves Rocher : après avoir passé quelques années sur le terrain au niveau commercial, j’ai rejoint le siège en tant que Directeur du Digital.

C’est chez Yves Rocher que j’ai découvert toute la puissance du Marketing Direct et de la relation client. C’est là que l’idée m’est venue de mettre à disposition de tous les commerçants des solutions simples et accessibles, leur permettant de générer du trafic en magasin et de faire du chiffre d’affaires.

J’ai alors créé Dolmen seul, dès janvier 2010, cette genèse correspondant d’ailleurs à l’arrivée des premiers iPads en France. Et puis, en janvier 2011, j’ai réellement démarré notre activité, en m’entourant simplement d’un commercial et d’une responsable clientèle & communication.

En 2015, 4 ans plus tard, nous comptons près de 50 collaborateurs et notre chiffre d’affaires a été multiplié par 10 ans en 4 ans !

Nous emménageons d’ailleurs dans de nouveaux bureaux dès cet été…

Quelles difficultés avez-vous rencontrées dans cette aventure ?
Beaucoup et tous les jours 😉 C’est ça, la vraie vie de l’entreprise. C’est comme l’éducation des enfants : vous investissez 90% de votre temps, sans voir le retour sur investissement immédiat, mais les 10% que vous percevez compensent largement le reste ! 

Au final, le plus difficile, c’est la partie RH, comme vous le diront (j’imagine) tous les entrepreneurs français : nous avons de forts besoins et de nombreux postes à pourvoir, mais il n’est pas évident de trouver des personnes compétentes et motivées ; c’est vraiment dommage !

D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entrepreunariat ?
Se lever tous les matins en se disant qu’on va passer une journée passionnante avec ses clients et ses collaborateurs !

Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?
L’autofinancement.

S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ?
Proposer des solutions simples & accessibles.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ?
Je dirais qu’il faut faire preuve de différentes qualités : être humble et ambitieux, pragmatique et visionnaire, mais surtout à l’écoute de ses collaborateurs, pour leur donner envie de soulever des montagnes tous les jours !

Il y a de nombreuses structures qui aident et conseillent les jeunes entrepreneurs ; je fais partie du CJD et encore aujourd’hui, cela me permet d’échanger, de me former, et de profiter de la bienveillance de mes pairs. Absolument essentiel…

Compte Twitter :
https://twitter.com/davidgodest

Compte Linkedin :
https://fr.linkedin.com/in/davidgodest

Blog ou sites :
www.dolmen.bzh

_______________________________________________

Portrait de startuper #19 – Dolmen – David Godest par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Précédents portraits de la série :
_______________________________________________

Portrait de startuper #18 – Twinlife – Michel Gien par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

Portrait de startuper #17 – Héphaïstos – Philippe Letellier par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

Portrait de startuper #16 – Zelip – France Hureaux par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Website Comments

Laisser un commentaire