#PortraitDeStartuper – Twinlife – Michel Gien #Startup #Entreprenariat @TwinlifeSystems

#PortraitDeStartuper – Twinlife – Michel Gien

Comment décririez-vous votre entreprise ?
Fondée par deux entrepreneurs expérimentés, Twinlife s’intéresse à la protection de la vie privée sur Internet, en particulier en matière de communications.

Twinlife développe « twinme », un service de communications sans données personnelles : pas de numéro de téléphone, pas d’adresse mail, pas de login/mot de passe. Chacun définit, gère et contrôle ses identités de communication (y compris l’anonymat) en fonction de chacun de ses contacts. Les communications en texte, voix, vidéo et échange de données sont sécurisées et s’effectuent directement entre mobiles, sans serveur intermédiaire (peer-to-peer).

La vision de Twinlife est de permettre à chacun de devenir, à terme, son propre opérateur de communications.

Pourquoi ce choix de produit / service ?
Lors de rencontres physiques, chacun est libre de parler avec quiconque sans formalité particulière (en général). On peut entrer dans un magasin, interagir avec un commerçant, sortir du magasin et ne plus y retourner. Au contraire, dès qu’on veut communiquer à distance, on doit s’enregistrer dans un service et se faire attribuer un identifiant unique « pour la vie », que l’on doit échanger avec ses correspondants, même si on sait que les interactions ne dureront que le temps d’une transaction (un trajet en voiture par exemple). Il n’est pas possible non plus de rester anonyme, comme lorsqu’on parle à un passant dans la rue pour demander son chemin.

Les technologies disponibles aujourd’hui, en particulier sur les appareils mobiles, permettent de s’affranchir des contraintes imposées par le modèle du téléphone fixe du début du siècle dernier toujours en vigueur. Nous avons voulu montrer qu’il était possible de « libérer » les communications entre personnes en permettant à chacun de les gérer à sa guise, comme dans le monde physique.

Quelles sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
Créer un service de communications de nouvelle génération dans lequel chacun gère ses interlocuteurs, sécurise ses interactions et conserve la maitrise complète de ses données personnelles en ligne, comme il peut le faire dans sa vie physique.

Comment vous décririez-vous en tant qu’entrepreneur ?
Créatif, hands-on et obstiné.

Quelle est votre formation initiale ?
Ecole d’ingénieur généraliste, puis chercheur en informatique pendant 15 ans, et co-fondateur de plusieurs start-ups avec toujours des associés et collaborateurs très compétents et très investis.

Qu’est-ce qui vous passionne ?
Les défis, la découverte, la création, et avant tout l’aventure. Le process m’interesse plus que l’objectif, bien que sans objectif il ne puisse pas y avoir de chemin.

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ? Depuis quand êtes-vous entrepreneur ?
Une première start-up  en 1987 (Chorus Systems) avec une demi-douzaine de chercheurs Inria et France Télécom, conduite par Hubert Zimmermann et vendue à Sun Microsystems en 1997, une seconde (Jaluna/VirtualLogix) avec l’équipe Française de Sun issue de Chorus en 2002, achetée par RedBend Software en 2010, et enfin Twinlife avec Christian Jacquemot (également ancien de Chorus et VirtualLogix) qui en a été l’inspirateur et sur qui repose toute la technologie.

Quelles difficultés avez-vous rencontrées dans cette aventure ?
La difficulté essentielle est toujours la même « convaincre » les clients, les investisseurs, les collaborateurs, l’environnement, tout l’écosystème nécessaire à la survie et au développement de l’entreprise, qu’ils peuvent lui faire confiance et faire un bout du chemin ensemble.

D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entrepreunariat ?
Bien s’entourer, écouter, s’adapter, rebondir, mais ne rien lâcher, et une bonne dose de chance.

Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?
Apports personnels et incubateur au départ, investisseurs institutionnels et aides publiques à venir.

S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ?
Le cash bien sûr, même si ce n’est pas forcément le plus amusant à surveiller.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ?
Prenez du plaisir. Chaque jour apporte ses défis, ses joies et ses peines. La vie est courte. Profitez-en pleinement.

Compte Twitter :
https://twitter.com/TwinlifeSystems

Compte Linkedin :
https://fr.linkedin.com/in/michelgien

Blog ou sites :
https://twinlife-systems.com
https://twin.me

PlayStore :
https://play.google.com/store/apps/details?id=org.twinlife.device.android.twinme

AppleStore :
https://itunes.apple.com/app/twinme/id889904498

_______________________________________________

Portrait de startuper #18 – Twinlife – Michel Gien par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Précédents portraits de la série :
_______________________________________________

Portrait de startuper #17 – Héphaïstos – Philippe Letellier par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

Portrait de startuper #16 – Zelip – France Hureaux par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

Portrait de startuper #15 – Jobbers – Jean Benedetti par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________