#PortraitDeStartuper – TellMePlus – Jean-Michel Cambot #Startup #Entreprenariat @jmcambot @TellMePlus

#PortraitDeStartuper – TellMePlus – Jean-Michel Cambot

Comment décririez-vous votre entreprise ?
Nous savons miniaturiser l’Intelligence Artificielle pour l’embarquer dans les objets connectés, et les rendre autonomes, ils peuvent prendre des décisions même quand il n’y a pas de réseau.

Pourquoi ce choix de produit / service ?
C’est l’idée la plus hype du moment, c’est génial, et ça rencontre un marché d’une ampleur insoupçonnée.

Quelles sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
Faire encore mieux qu’avec Business Objects 🙂
Anticiper la révolution du monde des IoT.

Comment vous décririez-vous en tant qu’entrepreneur ?
Atypique, pas dans la norme, récidiviste, entrepreneur en somme.

Quelle est votre formation initiale ?
Vous voulez dire en dehors d’autodidacte ?

Qu’est-ce qui vous passionne ?
Sentir une idée arriver, la voir grandir, me dépasser, et arriver à la suivre.

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ? Depuis quand êtes-vous entrepreneur ?
J’ai inventé Business Objects il y a 25 ans, j’ai trouvé la bonne équipe pour exécuter, on l’a rendue « global », et on l’a revendue à SAP pour $7 milliards
Puis d’autres expériences entrepreneuriales, notamment à San Francisco, et finalement Tellmeplus, il y a 4 ans (qui va devenir « Predictive Objects »).

Quelles difficultés avez-vous rencontrées dans cette aventure ?
Il n’y a pas la place pour tout citer 🙂

Le plus dur c’est de passer du jour au lendemain de la phase « c’est foutu, c’est la faillite » à la phase « future billion $ company », sans pour autant avoir fait d’erreur. Il faut arriver à emmener avec nous ceux qui nous feront confiance, et nous accompagneront dans cette aventure.

L’entrepreneur doit savoir tout bien faire, mais ça n’existe pas dans la vraie vie … et pourtant, il faut le faire. Financer, évangéliser, vendre, manager, porter, déléguer, faire confiance, montrer l’exemple, être optimiste, mais pas démesurément, toujours positif, et ne pas craquer

D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entrepreunariat ?
Savoir échouer, et en tirer les leçons. Persévérer, échouer à nouveau, continuer, et garder la vision, tout en n’hésitant pas à pivoter quand c’est nécessaire.

Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?
Fonds propres et Business Angels.

S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ?
L’équipe. C’est la base de tout.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ?
Si on n’essaye pas, on n’est sûr de ne pas pouvoir réussir.
Si on essaye, ça peut marcher !
Et puis … no risk, no money 🙂

Compte Twitter :
https://twitter.com/jmcambot

Compte Linkedin :
https://fr.linkedin.com/in/jmcambot

Blog ou sites :
www.tellmeplus.com

_______________________________________________

Portrait de startuper #13 – TellMePlus – Jean-Michel Cambot par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Précédents portraits de la série :
_______________________________________________

Portrait de startuper #12 – elCurator – Christopher Parola par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

Portrait de startuper #11 – Data Publica – François Bancilhon par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

Portrait de startuper #10 – Lingua Custodia – Olivier Debeugny par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________