#PortraitDeStartuper – elCurator – Christopher Parola #Startup #Entreprenariat @chrisparola @elCuratorTweet

#PortraitDeStartuper – elCurator – Christopher Parola

Comment décririez-vous votre entreprise ?
elCurator est une solution collaborative simple et sécurisée de curation de contenus pour particuliers et professionnels.

Nos utilisateurs peuvent agréger des contenus web (vidéo, articles, images, …) et les partager dans des espaces privés appelés les équipages proposant de nombreuses fonctionnalités collaboratives : votes, commentaires, recommandations. Les contenus sont extraits et archivés dans notre plateforme ce qui les rend accessible même hors connexion, et permet de créer une véritable bibliothèque de connaissances au sein de l’entreprise.

Contrairement aux réseaux sociaux d’entreprise qui proposent tout un panel de fonctionnalités, nous concentrons nos travaux sur la simplicité et l’efficacité du partage de contenus et de leur accès, afin d’avoir un réel gain de productivité et des salariés formés en continu. Notre startup met en oeuvre depuis son lancement les méthodes du Product Management (Lean Startup, Lean UX, …) afin de proposer un outil répondant aux problématiques du segment de marché identifié.

Pourquoi ce choix de produit / service ?
L’idée d’elCurator vient d’un constat que nous avons fait en ayant découvert de nombreuses entreprises alors que nous étions consultants en Système d’Information : il y a deux rapports au partage de la connaissance dans les entreprises :

  • Les entreprises où les collaborateurs font de la veille mais n’ont aucun moyen de la partager
  • Les entreprises où les collaborateurs font de la veille et la partage par email

Or, nous savons que la surcharge informationnelle, ou “infobésité“, est le mal de notre époque. Un cadre supérieur passe en moyenne 30% de son temps à traiter des mails, un chiffre qui fait froid dans le dos.

Nous avions la conviction que les mails contenant des messages du type : “Regarde, cet article est intéressant” peuvent (doivent !)  être partagés autrement, pour plus d’efficacité.

Après un tour d’horizon de l’écosystème, nous nous sommes rendus compte que les solutions de Curation et de Veille étaient très complexes et dédiées à des professionnels de ces domaines en excluant la possibilité que la veille soit faite par d’autres collaborateurs.

Pour répondre à ces problématiques, et permettre aux collaborateurs d’agréger et diffuser leurs contenus sans engorger les boîtes mail, dans un espace privé et sécurisé, nous avons créé elCurator.

Quelles sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
En terme de produit, nous souhaitons faire d’elCurator l’outil de veille des particuliers et des professionnels ; Un outil accessible à tous, avec une prise en main simple,  faisant gagner un temps précieux à l’utilisateur.

Nous sommes en phase de “Product Market Fit”, au cours de laquelle nous cherchons à valider que notre marché comprend notre produit, et qu’il soit prêt à payer pour l’utiliser et en parler autour de lui.

Nous avons des clients qui comprennent et payent pour notre solution ; nous allons travailler notre communication pour continuer à nous étendre sur le marché français et tenter un déploiement à l’international.

Nous voulons également agrandir notre équipe tout en gardant ce qui nous caractérise : une excellence en terme de développement combinée d’une passion pour mener à bien des expérimentations afin que toutes nos actions soient mesurables et mesurées : tout cela avec un bel esprit d’équipe.

Comment vous décririez-vous en tant qu’entrepreneur ?
Je pense que chaque entrepreneur se doit d’être curieux et passionné. Pour ma part, je suis sensible à la compréhension des besoins et à la recherche de la satisfaction des utilisateurs, ainsi qu’à la rigueur dans le travail fourni pour réaliser nos expérimentations.

Quelle est votre formation initiale ?
Je suis ingénieur des Mines de Saint-Etienne, cycle ISMIN.

J’ai eu la chance de rejoindre Appaloosa-Store pour mon stage de fin d’études, la première startup d’OCTO Technology ; J’ai appris à développer en Ruby On Rails, mais également les principes de la User Experience, les méthodes Agiles, le Lean Startup, le Product Management, etc. Cette expérience a été très formatrice et m’a donné de nombreuses clés pour entreprendre.

Qu’est-ce qui vous passionne ?
Je suis passionné dans mon métier par  la construction  d’ une équipe alignée derrière une vision commune,  le fait d’être à l’’écoute et au contact de ses utilisateurs et enfin, mener à bien des expérimentations pour créer le meilleur produit possible, en faisant constamment évoluer notre Business Model.

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ? Depuis quand êtes-vous entrepreneur ?
elCurator est ma première expérience d’entrepreneur. J’ai eu le plaisir d’aider des entreprises et startups dans la mise en oeuvre des méthodes Lean Startup, mais il s’agit depuis 2012 de mon terrain d’application.

Ce projet a progressivement évolué en interne (intrapreunariat), entre 2012 et 2014, pour répondre à un besoin d’OCTO Technology. Son succès nous a convaincu de le rendre disponible au public.

Quelles difficultés avez-vous rencontrées dans cette aventure ?
Les difficultés sont nombreuses dans cette aventure ; l’essentiel étant de ne pas se laisser déborder et de les traiter une par une, et surtout au bon moment. Par exemple, notre dernière difficulté a été la recherche de notre modèle de prix : en vendant un service immatériel en ligne, il est nécessaire de tester différents modèles afin de trouver celui qui sera accepté par notre marché.

D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entrepreunariat ?
Le premier facteur est selon moi l’empathie avec les utilisateurs du service/produit proposé. Être entrepreneur, c’est apporter une solution à un problème qui n’en a pas encore de satisfaisante. Pour mettre toutes les chances de son coté, il est indispensable de savoir se mettre dans la peau des futurs clients et de comprendre leurs motivations et déceptions, afin de détecter ce qui fera le succès de cette nouvelle proposition.

Il est également indispensable d’être rigoureux et organisé ; mener plusieurs projets et expérimentations en simultanées feront manquer des opportunités et disperser une énergie précieuse.

Enfin, le droit à l’erreur ; Un entrepreneur part à la découverte d’un marché, et va forcément se tromper de voie à un moment ou à un autre. L’essentiel étant de ne pas se décourager, de tirer profit  de cette erreur et de corriger le tir.

Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?
Nous avons pu développer elCurator pendant deux ans sur du temps personnel, avec pour seule dépense l’hébergement de la plateforme.

A la création de l’entreprise, nous avons choisi avec OCTO Technology un modèle intrapreneurial. Vous pourrez trouver une courte présentation de ce modèle sur cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=_TmJ8MuhAdI

S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ?
Les Indicateurs Clés de Performance (KPI) : déterminer les bons, avoir un modèle de suivi de ceux-ci, et ne pas en mesurer trop à la fois.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ?
Se former aux méthodes du Product Management (Lean Startup, Growth Hacking, etc.) et profiter de l’éco-système florissant, par exemple en s’inscrivant à un des nombreux meetup existants sur le sujet ou en sollicitant d’autres entrepreneurs (n’hésitez d’ailleurs pas à me contacter !).

Penser également à définir vos mesures de succès avant de réaliser votre produit ; si vous ne le faites pas, vous risquez de regarder des mesures dans un an, et ne pas savoir conclure s’il s’agit d’un succès ou d’un échec. De plus, vous serez tellement attaché au produit après tout ce temps que vous aurez du mal à accepter d’arrêter son développement.

Compte Twitter :
https://twitter.com/chrisparola

Compte Linkedin :
https://fr.linkedin.com/in/christopherparola

Blog ou sites :
http://blog.elcurator.net
https://www.elcurator.net/shared_articles/crew

_______________________________________________

Portrait de startuper #12 – elCurator – Christopher Parola par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Précédents portraits de la série :
_______________________________________________

Portrait de startuper #11 – Data Publica – François Bancilhon par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

Portrait de startuper #10 – Lingua Custodia – Olivier Debeugny par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

Portrait de startuper #9 – Omenabler – Sébastien Cochard par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________