#PortraitDeStartuper – Data Publica – François Bancilhon #Startup #Entreprenariat @fbancilhon @datapublica

#PortraitDeStartuper – Data Publica – François Bancilhon

Comment décririez-vous votre entreprise ?
Nous faisons du marketing prédictif B2B. Donc nous aidons les services vente et marketing des entreprises B2B, en identifiant pour eux de nouvelles entreprises clientes, en leur fournissant des informations sur ces entreprises et en scorant leurs prospects par ordre de propension à devenir leurs clients. Nous faisons ceci en réunissant de façon massive des données sur les entreprises (données Insee et Infogreffe + données des sites Web, des réseaux sociaux et de la communication Internet des entreprises) et en appliquant à ces données des algorithmes de type « data science », notamment de l’apprentissage automatique. Nous fournissons donc aux entreprises une plateforme dont l’intérêt est démontré par un KPI mesurable : augmentation du taux de transformation commerciale et son ROI associé.

Pourquoi ce choix de produit / service ?
Nous avons commencé comme « sourceur de données » en fournissant à nos clients des jeux de données sur mesure. En faisant ce métier, nous avons appris à faire l’extraction de données du Web, leur mise en forme et analyse, leur présentation et usage. Puis nous avons eu de plus en plus de demande sur des données entreprises venant de services de vente et marketing. C’est ainsi que nous avons développé une offre verticale C-Radar sur laquelle nous nous sommes focalisés.

Quelles sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
Diffuser notre produit massivement en mode SaaS sur Internet, et devenir un leader international du domaine du marketing prédictif.

Comment vous décririez-vous en tant qu’entrepreneur ?
En l’occurrence, dans Data Publica, je suis un co-entrepreneur : nous avons créé l’entreprise à deux, Christian Frisch et moi-même et nous la gérons à deux, lui plus sur la partie technique, et moi plus sur la partie business, mais nous considérons les deux comme indissociables : Christian fait de la vente et je me mêle de technique.

Quelle est votre formation initiale ?
Ingénieur, puis chercheur (informatique et bases de données).

Qu’est-ce qui vous passionne ?
Participer avec une équipe à l’élaboration et à la mise en œuvre d’un projet ambitieux et risqué. Voir un produit se développer et rencontrer son marché.

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ? Depuis quand êtes-vous entrepreneur ?
J’ai eu une première vie en tant que chercheur et universitaire en France et aux US, puis une deuxième vie de créateur d’entreprise à partir des années 90. Data Publica est la cinquième, suivant la façon dont on compte et pour moi la plus « fun ».

Quelles difficultés avez-vous rencontrées dans cette aventure ?
Les ennuis de tous les jours qui font partie de la vie de l’entrepreneur : on les gère et on passe à la suite.

D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entrepreunariat ?
Comme dans la cuisine, il y a beaucoup de façons de réussir une recette, donc chacun a ses facteurs clés. Je crois beaucoup au travail, à la ténacité, à la qualité de l’équipe (celle de Data Publica est exceptionnelle) et à son agilité, et un zeste de chance devrait aider. Enfin, il faut prendre plaisir à ce qu’on fait, et communiquer ce plaisir à tous.

Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?
Nous en avons utilisé plusieurs : capital amorçage par un fonds, love money, mise de fonds du personnel, subventions diverses, mais surtout revenu des clients (le meilleur financement).

S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ?
La trésorerie : le cash est le nerf de la guerre, puis la vente : la finalité de l’entreprise est de concevoir un produit que les gens veulent acheter, c’est donc la seule marque du succès.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ?
Je suis trop vieux pour donner des conseils (mais je pense que l’action doit primer la réflexion, surtout chez les intellos).

Compte Twitter :
https://twitter.com/fbancilhon

Compte Linkedin :
https://fr.linkedin.com/pub/francois-bancilhon/0/11/66a

Blog ou sites :
http://www.data-publica.com

_______________________________________________

Portrait de startuper #11 – Data Publica – François Bancilhon par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Précédents portraits de la série :
_______________________________________________

Portrait de startuper #10 – Lingua Custodia – Olivier Debeugny par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

Portrait de startuper #9 – Omenabler – Sébastien Cochard par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

Portrait de startuper #8 – Evercontact – Philippe Laval par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________