#PortraitDeStartuper – Fretlink – Paul Guillemin @guillemin_paul @FretLink #Startup #FrenchTech

#PortraitDeStartuper – Fretlink – Paul Guillemin

Comment décririez-vous votre entreprise ?
FretLink est une marketplace qui rapproche les expéditeurs (PME et grands groupes) des transporteurs routiers autour d’une solution globale d’organisation simple et optimisée.

Nous permettons aux chargeurs de piloter et sécuriser leurs plans de transport grâce à une expertise et un accompagnement dans l’optimisation de leurs flux de transport, un outil de pilotage et un réseau de 2500 transporteurs, tous fiables et audités.

Pourquoi ce choix de produit / service ?
Je ne me suis pas levé un matin avec l’envie de remplir des camions ! Avant de créer FretLink, je dirigeais mon agence web, au sein de laquelle j’ai eu l’occasion de créer des logiciels TMS (Transport Management Systems) pour le compte de plusieurs sociétés de transport.

Curieux, j’ai vite compris que le secteur du Transport Routier de Marchandises souffrait d’un manque de communication et d’optimisation entre expéditeurs et transporteurs.

Chaque acteur essayait évidemment de résoudre le problème, mais à son échelle, avec sa propre solution. J’ai créé FretLink pour y apporter une réponse globale en tenant compte des besoins de tous les acteurs, chargeurs comme transporteurs.

__________________________________
Sponsors du blog

Paris&Co      julie desk      hush     naviaddress
__________________________________

Quels sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
Nous avons pour ambition de faire de FretLink un leader Européen sur son marché.

Le premier objectif à atteindre était de rassembler la meilleure équipe possible : sacré défi car pour réussir, nous avions besoin de réunir des profils très expérimentés issus du monde du transport, mais aussi du marketing, de la data et du développement produit.

Nous avons aujourd’hui la meilleure équipe du marché et ce, à tous les niveaux de l’entreprise. Elle a su convaincre le marché de notre capacité à délivrer avec excellence dans l’opérationnel.

Nous continuons cependant à recruter (40-50 postes sont à pourvoir à horizon 2018) pour accompagner la montée en charge de nos opérations et le développement du produit.

Prochaine étape : nous déployer à grande échelle, en Europe, chez les grands chargeurs que nous accompagnons déjà.

Comment vous décririez-vous en tant qu’entrepreneur ?
Hands-on ! En tant que CEO, j’ai besoin d’avoir effectué moi-même chaque tâche au moins une fois avant de ne pouvoir la déléguer. Sinon, comment comprendre et maîtriser le sujet ?

Évidemment, plus FretLink évolue, plus il faut savoir s’entourer de personnes de confiance et leur donner les clés pour bien piloter la croissance de son entreprise.

Quelle est votre formation initiale ?
Au départ, j’ai fait des études d’ingénierie à l’IPSA, je voulais devenir pilote de ligne (comme mon père). Et puis je me suis réorienté vers le business et l’entreprenariat via un MBA.

Qu’est-ce qui vous passionne ?
L’aviation et l’entreprenariat (forcément).

D’ailleurs, c’est marrant, j’emprunte souvent cette citation de Reid Hoffman pour parler du métier d’entrepreneurs : « Un entrepreneur, c’est quelqu’un qui se jette d’une falaise et construit un avion sur le chemin de la descente. »

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ?
J’ai fondé de nombreuses sociétés et ce, dès la fin de mes études.

Bien qu’elles aient eu moins de succès que FretLink, chacune a contribué à sa manière à notre réussite actuelle : autant parce que je connais désormais les erreurs ou les choix à éviter, mais aussi et surtout parce qu’elles m’ont permis de m’entourer des premiers talents qui m’ont permis de bâtir FretLink.

Depuis quand êtes-vous entrepreneur ?
J’entreprends depuis maintenant 10 ans !

Quelles difficultés avez-vous rencontré dans cette aventure ?
Au début on est seul dans un bureau avec son idée et sa vision, et on s’imagine déjà leader de son marché. Mais le truc c’est qu’à ce moment, on est seul à y croire et on paraît complètement fou.

L’histoire d’une startup, c’est de savoir s’entourer des bonnes personnes, celles qui nous font avancer et avec qui l’on a envie de vivre cette aventure.

D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entreprenariat ?
Quand on fonde et dirige une start-up, on ne passe pas de 0 à 1 comme on passe de 1 à 10.

Il faut savoir réinventer son organisation et ses process car notre compréhension du secteur et de notre propre dynamique interne (nos forces, nos faiblesses) évolue en permanence.

Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?
Nous avons tout d’abord réuni nos propres fonds pour recruter les premiers employés avant d’obtenir des fonds en seed de la part d’investisseurs, notamment SGH Capital.

Nous avons depuis levé 6 millions d’euros (avril 2017) auprès de Breega Capital, Daphni et Elaia Partners afin d’accélérer notre croissance.

Nous sommes également soutenus par la BPI.

S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ?
Être sûr à 100% de son équipe fondatrice.

On dit souvent qu’une startup est le prolongement de ses fondateurs et c’est vrai. Quelques degrés en plus ou en moins sur sa trajectoire au lancement peuvent vous amener à des endroits radicalement différents.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ?
Ne vous prenez pas pour une entreprise trop tôt !

Adaptez votre organisation en fonction du business. Lorsque vous organisez vos talents, ne le faites pas autour de services mais en fonction des besoins auxquels il faut répondre, des défis à relever…

Site internet
https://www.fretlink.com/

Linkedin
https://www.linkedin.com/in/paul-guillemin-194a1557/

Twitter
https://twitter.com/guillemin_paul


_____________________________________________________________________________
Vous pouvez retrouver ce livre blanc en téléchargement gratuit sur l’ensemble des plateformes ci-dessous : logo-slideshare logo-calaméo logo-scribdlogo-youscribe logo-wobook  _____________________________________________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #19 – Fretlink – Paul Guillemin  par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________


Rappel des derniers portraits

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #15 – KyoSey Solutions Lab – Sandy Beky par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________


_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #16 – The Grumpy Yeti Company – Anna Czerny par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________


_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #17 – Expat – Julien Faliu  par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________


_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #18 – BusinessWidg – Quentin Elhaik  par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________