#PortraitDeStartuper #18 – Captain Vegetal – Clément Ajzenberg @CaptainVegetal #Startup #FrenchTech

#PortraitDeStartuper #18 – Captain Vegetal – Clément Ajzenberg

Comment décririez-vous votre entreprise ?
Captain Vegetal est le super-héros de la végétalisation urbaine. Nous proposons une solution clé en main pour tous les citadins, particuliers comme professionnels, qui souhaitent remettre le végétal au cœur de leur vi(ll)e.

Nous réalisons cela de deux manières :

  1. La première est l’aménagement par le végétal d’espaces urbains (toitures, terrasses, cours, etc.) avec pour objectif de créer des espaces verts, du jardin aux fermes urbaines, afin de reconnecter les citadins avec la nature, lutter contre le recul de la biodiversité tout en apportant des solutions aux problématiques écologiques (qualité de l’air, biodiversité, isolations des bâtiments, régulation thermique lors des épisodes caniculaires, consommation en circuit court, etc.).
  2. La seconde est l’aménagement intérieur par le végétal, afin de créer des lieux de vie et de travail apaisés, attractifs et designs. Notre palette de couleur va de la plante en pot (en vente ou en location) jusqu’au marketing végétal consistant à concevoir les espaces – logo ou murs végétaux par exemple – afin de créer un univers en lien avec l’image de marque du client.

Pourquoi ce choix de produit / service ?
Les villes sont grises, ternies par l’hyper présence du béton ou de la pierre, et ne laissent que peu de place pour la faune et la flore. Paris ne compte que 8,8% de son espace végétalisé, se plaçant dernière de l’échantillon des métropoles étudiées par le MIT.

Nos grandes villes, qui se densifient toujours plus, doivent réintégrer le vivant en leur sein. C’est un souhait des habitants, un besoin pour les entreprises (attractivité, image, etc.) et de plus en plus une contrainte légale pour les institutionnels / les entreprises.

Nous avons créé Captain Vegetal avec le souhait d’être un acteur de la lutte contre le réchauffement climatique, d’être un rempart contre le recul de la biodiversité tout en reconnectant le citadin à la nature pour booster la qualité de vie et le bien-être en ville.

Quelles sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
Nous construisons Captain Vegetal dans l’optique de devenir le bureau d’études pluridisciplinaire spécialisé sur l’ensemble des thématiques du végétal.

Notre leitmotiv est “A la manière d’un peintre, nous redessinons la ville avec comme pinceaux des végétaux”.

A date, c’est plus de 10’000 végétaux installés pour une cinquantaine de projets réalisés.
Notre objectif est de verdir 10’000 m² d’ici fin 2021 (et c’est en bonne voie !).

Comment vous décririez-vous en tant qu’entrepreneur ?
Je me décrirais comme passionné par le projet et l’aventure que nous vivons avec un attrait fort pour l’optimisation des process et pour les itérations menant à une culture du ROI.

Quelle est votre formation initiale ?
Après un Master Finance & Marché à l’ESDES, j’ai démarré ma carrière en tant qu’analyste financier en fonds d’investissement avant de rejoindre la fintech Raizers comme associé.

Qu’est-ce qui vous passionne ?
Le secteur sur lequel nous évoluons est passionnant et apporte des solutions à la principale problématique du XXIème siècle : la transition écologique.

Au-delà de cette thématique, nous sommes poussés par la construction d’une équipe de Captain passionnés, joyeux et rêveurs.

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ?
Avant de fonder Captain Vegetal, Louis et moi étions associés dans la fintech Raizers. Nous étions fortement impliqués par les fondateurs dans les orientations stratégiques et le pilotage des opérations. Ce fût une école aussi riche d’enseignements que stimulante. C’est sans doute l’une des étincelles qui a fait naître Captain Vegetal.

Depuis quand êtes-vous entrepreneur ?
La société a été fondée fin 2019, date à laquelle je suis devenu entrepreneur.

Quelles difficultés avez-vous rencontré dans cette aventure ?
Après avoir créé la société fin 2019, nous avions planifié de lancer le gros de notre stratégie d’acquisition le 16 mars 2020. Le premier confinement lancé ce même jour, qui a mis toute l’activité à l’arrêt, nous a forcé à repenser une partie de notre business model. Nous avons alors lancé l’activité de vente de plantes en en e-commerce qui s’est avérée être une réussite.

D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entreprenariat ?
A mon sens, la première est le fait de bien s’entourer pour construire une équipe solide qui avance dans la même direction. Ensuite, la résilience, la curiosité et la soif d’apprendre me semblent être de bons atouts pour réussir.

Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?
La société est rentable depuis son lancement nous permettant de lever une dette auprès de notre partenaire bancaire pour accélérer notre développement.

Une augmentation de capital pourrait être envisagée pour doper la croissance. C’est une option que nous étudierons d’ici les prochains semestres.

S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ?
Compte tenu du contretemps au lancement commercial que nous avons vécu avec le premier confinement, si c’était à refaire, nous lancerions les phases d’acquisition dès le jour 1 de Captain Vegetal en mettant sur pied au même instant tous les outils liés à l’acquisition clients, dont le CRM en priorité.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ?
Mon conseil rejoint le point précédent. Il ne faut pas attendre d’avoir une offre parfaitement construite pour se confronter aux clients. Les échanges avec ces derniers, les fins de non-recevoir et les motivations derrière celles-ci vous donneront énormément de matière pour construire une solution répondant à de véritables problématiques de marché. Et, si l’offre est cohérente avec les besoins du marché, certains prospects, curieux de la solution ou désireux de soutenir une jeune pousse, signeront dès les premières phases de votre société.

Twitter
https://twitter.com/CaptainVegetal

Facebook
https://www.facebook.com/captainvegetal

Instagram
https://www.instagram.com/captainvegetal/

Linkedin
https://www.linkedin.com/in/cl%C3%A9ment-ajzenberg-0267158b/

Sites
https://www.captainvegetal.fr/

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #18 – Captain Vegetal – Clément Ajzenberg par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________


_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #17 – Fairytale – Paul Dartiguenave par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________


_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #16 – Boks – Olivier de Rodellec par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________


_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #15 – Guest Suite – Thomas Mathieu par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________


_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #14 – Baobab Lab – Salim Lahlou par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________