#PortraitDeStartuper – Viemonjob – Celina Rocquet @Celinarocquet @Viemonjob #Startup #Entreprenariat

#PortraitDeStartuper – Viemonjob – Celina Rocquet

Ce portrait rentre dans une série réalisée en partenariat avec le Lab RH, association 1901, qui promeut l’innovation RH sous toutes ses formes, grâce à ses 420 membres. Un grand merci à Jérémy Lamri (un des tout premiers startupers à avoir accepté de participer à #PortraitDeStartuper) et à Alexandre Delmas de m’avoir facilité les contacts avec les startupers que vous découvrirez dans cette série.

Comment décririez-vous votre entreprise ?
Viemonjob.com est la première plateforme digitale permettant à n’importe qui de tester un métier pendant une semaine. C’est le « Airbnb du job ! Viemonjob est une innovation sociale de rupture, s’inscrivant dans le digital et l’économie collaborative. »

Pourquoi ce choix de produit / service ?
Viemonjob permet à n’importe qui de pouvoir tester un métier pendant une semaine et de découvrir la réalité de ce métier avant de valider un projet professionnel (reconversion ou orientation) !

Il est très compliqué de pouvoir découvrir un métier lorsqu’on est déjà installé dans une vie professionnelle et il y a une carence en termes de service : Viemonjob révolutionne le marché du travail, de la formation et de la reconversion professionnelle. Chacun d’entre nous a déjà rêvé d’exercer un métier différent de celui qu’il occupe mais nous avons souvent une méconnaissance de ce métier, il est donc important de passer une semaine auprès d’un professionnel passionné par son métier pour en connaitre tous les aspects.

Il est essentiel d’investir quelques centaines d’euros (prix d’une semaine d’immersion chez Viemonjob) avant de (ré)orienter sa carrière, pour conforter un choix professionnel !

Quelles sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
Nous souhaitons avoir 500 métiers en ligne en mars 2016, et être présents sur tout le territoire français en décembre 2017. Puis nous irons à l’international (Europe dans un premier temps).

__________________________________
Sponsors du blog
Paris&Co      julie desk
__________________________________

Comment vous décririez-vous en tant qu’entrepreneur ?
On me décrit comme rapide et efficace, audacieuse, et surtout dynamique. Plusieurs personnes m’ont attribué le léopard comme animal dans le cadre d’un portrait chinois. Je fonctionne en m’aidant de mon intuition. Je suis très exigeante, avec les autres comme avec moi-même.

Quelle est votre formation initiale ?
J’ai un double Bac+5 : l’un en Biologie Moléculaire / Génétique (Institut de Biotechnologie des Plantes – Orsay) et l’autre en Marketing (CNAM Paris). Puis je me suis formée de façon continue : Innovation (CNAM), Développement Durable (Centrale Paris, HEC Exec).

Qu’est-ce qui vous passionne ?
Trouver des solutions ! C’est réellement ce qui m’a toujours poussée dans la vie, dans les études ou l’évolution professionnelle. Pouvoir répondre à un problème, aider les gens, limiter les impacts négatifs sur la planète, en innovant en apportant des solutions simples et efficaces.

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ?
2010 : licenciée enceinte.
2010-2015 : consultante free-lance et formatrice / enseignement en écoles d’ingénieurs (Supbiotech, Isipca, IGS).
2011 : Co-création de la startup M+B PARIS, réseau de centres de dentisterie et médecine esthétique.
2012 : Co-création du programme Seconde Nature, développement de filières de productions végétales courtes et tracées en Europe pour les industries alimentaires, cosmétiques et santé.
2015 : Co-création de Viemonjob, première plateforme digitale permettant à n’importe qui de tester un métier pendant une semaine.

Depuis quand êtes-vous entrepreneur ?
Viemonjob est ma 3ème startup. J’ai eu un déclic en 2010 : je venais d’être licenciée enceinte et me suis lancée comme consultante-formatrice indépendante sur l’Innovation et la RSE. Je crois que c’est à ce moment-là que j’ai attrapé le virus de l’entreprenariat ! Depuis, cela ne m’a pas quitté… et j’en suis ravie.

Quelles difficultés avez-vous rencontré dans cette aventure ?
Globalement dans l’entreprenariat, il est essentiel que chaque associé soit à sa place, c’est-à-dire qu’il soit responsable de ce qu’il sait faire et ce en quoi il est bon.

Les difficultés majeures rencontrées sont :

  • la priorisation des actions, car dans une startup tout est à faire !
  • le financement
  • la collaboration avec les prestataires ou partenaires stratégiques (l’agence de développeurs du site web pour Viemonjob par exemple)

D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entrepreunariat ?
Il faut être curieux, ouvert et savoir créer et saisir les opportunités. Et aussi dynamique, polyvalent et résilient. La force de caractère me semble très importante du fait que le chemin de l’entrepreneur est semé de difficultés, réussites et impasses. Il vaut mieux savoir être patient, mais là j’ai encore des progrès à faire !

L’humilité est primordiale : savoir reconnaître que l’on n’est pas expert sur tous les sujets et qu’il faut bien s’entourer.

Le réseau est extrêmement important pour avancer et faire des choix éclairés.

Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?
J’ai retenu le financement personnel car c’est la meilleure façon de faire venir les autres : si l’on n’y croit pas soi-même, qui d’autre aura envie d’investir ? La Bourse FrenchTech, puis un peu de love money. Nous devons maintenant réaliser une levée de fonds en seeding.

S’il n’y en avait qu’un, quels serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ?
Vais-je survivre en tant que dirigeant avec toutes les responsabilités que cela implique ? Je précise :

  • survie psychologique : combien de temps puis-je tenir dans cette situation de risque et dans mon environnement actuel famille, conjoint, enfants, pression, contraintes diverses…
  • survie financière et matérielle : ai-je les moyens de me permettre de créer une entreprise ?
  • survie de dirigeant : vais-je survivre en tant que dirigeant seul (pas facile) ou avec mon associé(e) (encore moins facile) ?

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ?
Croyez dans votre projet et aimez-le comme si vous vous lanciez pour les 20 prochaines années !

Développez et misez sur votre réseau ;

Sachez mettre les priorités et organisez-vous.

Site internet
http://www.viemonjob.com

Linkedin
http://www.linkedin.com/in/celinarocquet

Twitter
https://twitter.com/Celinarocquet

___________________________________

Découvrez le livre : Portraits de startupers – édition 2017
___________________________________
portraits de startupers
Vous pouvez vous procurer ce livre sur ces plateformes

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #28 – Viemonjob – Celina Rocquet – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Rappel des précédents portraits :

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #25 – soyezBCBG – Thomas Arnaudo – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #26 – edotplus – Christophe Blondeau – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #27 – eLamp – Olivier Rohou – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Website Comments

Laisser un commentaire