[#Startup] Guide complet sur comment ouvrir un #FoodTruck via @Legalvision_fr

Guide complet sur comment ouvrir un food truck

Le marché des food trucks et de la restauration rapide est en pleine croissance en France. Dans cet article vous trouverez un guide complet sur comment ouvrir un food truck.

Ce concept pratique et rapide nous vient des États-Unis. En effet, de plus en plus de camions cantines notamment le camion à pizza, parcourent les villes et proposent de la nourriture de qualité.

__________________________________
Sponsors du blog

Paris&Co      julie desk
__________________________________

Le food truck : avantages et inconvénients

Pourquoi ouvrir un food truc ou un camion à pizza ?

Il y a deux principales raisons qui peuvent pousser à faire ce choix :

Dans un premier temps, le coût de l’investissement. En effet, le food truck n’a besoin que d’un investissement faible comparé à un restaurant conventionnel. Celui-ci nécessite d’acquérir plus onéreux avec des marges parfois bien inférieures.

Ensuite, ce choix offre la simplicité qu’apporte le camion pizza. Étant donné qu’il peut se déplacer et qu’il conserve tous les avantages d’un restaurant traditionnel.

Cependant, sa mobilité peut également être un inconvénient puisque la rentabilité dépend de l’emplacement. C’est la mairie qui attribue les emplacements, donc le food truck doit avoir une autorisation officielle pour occuper une place.

De plus, il n’y a qu’un tiers des villes en France qui permettent le stationnement des food trucks.

Formation et compétences requises avant de démarrer :

Afin de lancer son activité dans les meilleures conditions, il est nécessaire de suivre des formations comme par exemple celle de pizzaïolo si c’est un camion pizza.

Ainsi qu’une formation en gestion d’entreprise si besoin pour apprendre à gérer sa comptabilité et ses finances.

D’autre part, le food truck est également soumis à des normes sanitaires strictes. Donc, il faut suivre une formation en hygiène sanitaire (HACCP) avant de commencer.

En outre, pour la vente de boissons alcoolisées, il est obligatoire de disposer d’un permis d’exploitation. Puis, celui-ci est délivré à la suite d’une formation et est valide pendant une durée de 10 ans.

Organisation en amont de l’ouverture :

Si vous avez pris la décision d’investir dans un food truck, il faut maintenant penser à l’organisation nécessaire pour réussir son lancement.

Pour mener à bien un tel projet quelques éléments de préparations permettent d’augmenter les chances de réussite. Les voici:

  • Réaliser une étude de marché : cela vous permet d’établir une stratégie pour cibler vos clients potentiels, identifier leurs goûts et leurs habitudes de consommation et définir un prix abordable pour votre cible.
  • Rédiger un business plan : il contient tous les éléments financiers pour garantir votre réussite. Le compte de résultat prévisionnel, le bilan, le budget de trésorerie et le plan de financement.
  • Choisir son statut juridique : plusieurs formes juridiques sont possibles en fonction de votre projet.

-EURL ou SASU : conseillées si vous souhaitez créer une société sans associé.

-SARL ou SAS : si vous voulez créer une société avec un ou plusieurs associés, ce sont les meilleures options.

-Autoentrepreneur : Idéal pour débuter, son statut juridique permet un régime fiscal avantageux. Mais vous ne pouvez pas dépasser le seuil annuel de 170 000€ de chiffre d’affaires.

-EI : Ce statut juridique n’a pas de limite de chiffre d’affaires mais est soumis à des cotisations supérieures.

Se lancer seul ou avec une franchise ?

L’avantage d’exercer son activité seul est que vous bénéficiez d’une plus grande liberté. En effet, vous êtes plus autonome dans vos choix comme les ingrédients et la préparation des plats. En revanche, il vous incombera également de gérer toute la partie marketing et commerciale.

Si vous êtes intéressé par l’aventure en franchise, celle-ci vous procurera des ressources utiles pour lancer votre activité telles qu’une formation et un partenariat vous partageant leur notoriété. De plus, la franchise gérera toute la partie marketing et commerciale. Mais vous devrez suivre les standards de fabrication de la marque.

Comment trouver son food truck ?

Vous avez le choix entre un camion neuf ou d’occasion, dans tous les cas il faudra respecter les conditions suivantes :

  • Être homologué.
  • Avoir un certificat NFS 56200 (norme AFNOR).
  • Posséder une carte grise contenant la mention « VTSU » pour véhicule transformé sortie, ou « VASP Magasin » pour véhicule automobile spécialisé magasin.
  • Disposer d’un frigo en état de marche.
  • Avoir un extincteur.
  • Avoir un plan de travail en matériaux ignifugés.
  • Un lave-mains et une réserve d’eau potable sont également obligatoires.

Dernière étape : les démarches pour ouvrir votre food truck

  • Acquérir les autorisations pour l’emplacement de votre food truck. Pour les emplacements publics, c’est à la mairie qu’il faut faire la demande et directement aux particuliers pour les emplacements privés.
  • Obtenir une carte professionnelle de commerçant ambulant auprès du centre des formalités des entreprises.
  • Le camion doit être assuré.
  • Concernant les ventes d’alcool inférieurs à 18 degrés, une licence à emporter est requise. Celle-ci s’obtient après demande à la mairie et de la préfecture.
  •  Déclarer auprès des directions départementales de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDSCPP) la manipulation de denrées alimentaires à travers le formulaire CERFA 13 984*03.
  • Souscrire à une protection juridique pour la responsabilité civile et professionnelle.

_____________________________________________________________________________
Vous pouvez retrouver ce livre blanc en téléchargement gratuit sur l’ensemble des plateformes ci-dessous : logo-slideshare logo-calaméo logo-scribdlogo-youscribe logo-wobook  _____________________________________________________________________________

___________________________________
___________________________________

___________________________________
Rappel mon article sur le blog JulieDesk : « Qu’est-ce qu’une entreprise agile ?« 
___________________________________

___________________________________
Rappel mon article sur Siècle Digital : « Des ICOs pour les sociétés du CAC 40, fausse bonne idée ?« 
___________________________________