#PortraitDeStartuper – Pose ta Dem’ – Charlotte Appietto @AppiettoCha @PosetaDem #Startup #FrenchTech

#PortraitDeStartuper – Pose ta Dem’ – Charlotte Appietto

Comment décririez-vous votre entreprise ?
La mission de Pose ta Dem’ est d’inspirer et d’accompagner les salariés qui ne s’épanouissent plus dans leur travail et rêvent de nouvelles aventures : entreprendre, devenir freelance, décrocher un nouveau job… Quel que soit le projet, sa concrétisation nécessite de l’audace.

Pour cela, j’ai créé posetadem.com, un site riche en contenus inspirants et concrets, pour aider tous ceux qui sont coincés dans leur open space et cherchent désespérément des réponses ! C’est une première étape pour avancer seul.

Ensuite, mon offre commerciale est centrée sur l’accompagnement et la formation. J’ai créé un programme individuel d’accompagnement pour trouver sa voie et bâtir sa nouvelle trajectoire professionnelle, et j’anime des ateliers et des événements collectifs.

__________________________________
Sponsors du blog

Paris&Co      julie desk
__________________________________

Pourquoi ce choix de produit / service ?
J’ai créé Pose ta Dem’ en me mettant dans la peau de mes clients. Facile, je suis moi-même passée par là ! J’ai vécu plusieurs changements et périodes de doute avant de trouver ma voie et de m’épanouir professionnellement. J’y suis parvenue grâce à des années de travail sur moi, de lectures en développement personnel et de formations. Passionnée par ce sujet, j’ai décidé d’en faire mon métier et d’en faire bénéficier tous ceux qui passent par cette étape délicate !

J’ai conçu mon programme d’accompagnement à partir de mes expériences, apprentissages, lectures, et des échanges que j’ai eus avec des dizaines de personnes inspirantes qui ont changé de voie. J’ai choisi de proposer en priorité de l’accompagnement individuel car chaque situation est particulière. Mais pour rompre l’isolement, j’organise des événements pour que la communauté se rencontre !

La force de mon programme est d’allier la réflexion de fond et le développement personnel (se connaître, dépasser ses blocages, clarifier ses aspirations, définir ses talents…) et l’aspect pratique et concret de la reconversion (créer son entreprise, réussir ses entretiens, négocier son départ….)

Quels sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
Mon objectif est que chacun trouve sur Pose ta Dem’ les ressources spécifiques dont il a besoin pour franchir le pas et passer à l’action. A terme, je souhaite proposer des programmes ciblés pour chaque projet (entrepreneuriat, recherche d’emploi, démarrage en freelance…), toujours en alliant le développement personnel et la pratique.

A titre personnel, mon ambition est de me réaliser en tant que coach, conférencière et auteur. Ce qui m’épanouit le plus est de transmettre et d’inspirer.

Comment vous décririez-vous en tant qu’entrepreneur ?
Je suis une entrepreneure indépendante, passionnée et hyperactive ! Le souci, c’est que ça me rend impatiente 😉

Je n’ai plus l’impression de travailler car ce que je fais me passionne et répond à mes aspirations profondes.

Quelle est votre formation initiale ?
Je suis diplômée de Sciences Po Paris (master Management des Ressources Humaines) et de l’ESCP Europe (Stratégie, Conseil et Organisation).

Qu’est-ce qui vous passionne ?
Le développement personnel, l’entrepreneuriat et l’éducation.

Ensuite, les histoires des gens. J’adore entendre les histoires des autres et savoir comment ils sont arrivés là où ils sont aujourd’hui.

Je suis aussi passionnée par ma vie à Paris, ma ville depuis 7 ans !

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ?
Je me suis intéressée à l’entrepreneuriat très tôt durant mes études, mais j’ai mis des années à oser franchir le pas. J’y suis allée à tâtons en rencontrant des entrepreneurs, en participant à des événements… Puis j’ai fait un premier pas en posant ma dem’ dans le conseil pour rejoindre une start-up. Cette étape a été déterminante puisqu’une fois dans ce milieu, j’ai compris que j’étais capable de me lancer à mon tour, et que j’en avais viscéralement besoin !

Depuis quand êtes-vous entrepreneur ?
Depuis juin 2017.

Quelles difficultés avez-vous rencontré dans cette aventure ?
La première difficulté est d’accepter le temps nécessaire pour mener à bien ses projets. J’ai beau être productive et plutôt bien m’organiser (même si c’est encore perfectible), mes envies prennent du temps à être concrétisées ! C’est frustrant.

L’autre difficulté est le ressenti personnel : Est-ce que j’en fais assez ? On lit souvent qu’un entrepreneur doit “mettre sa vie entre parenthèses” et se consacrer à sa boîte nuit et jour. Alors je culpabilise quand je prends quelques jours off ou que j’arrête de travailler tôt ! Mais dans ces moment-là je me rappelle que j’ai choisi l’entrepreneuriat pour la liberté. Et je préfère que mes projets mettent un peu plus de temps que prévu, mais que je profite à fond de ma vie dans le moment présent.

Mais honnêtement, les difficultés sont minimes. Ce n’est pas tous les jours facile mais c’est globalement très fluide et rien n’est insurmontable !

D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entrepreneuriat ?
La passion et l’autodiscipline. Les deux sont liés, car c’est en étant passionné par ce que l’on fait que l’on est heureux de travailler avec assiduité.

Si je n’étais pas passionnée par mon sujet, je ne trouverais pas l’énergie suffisante pour développer mon entreprise. J’aime tellement ce que je fais que c’est un plaisir, pas du travail !

Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?
L’autofinancement à 100%. Pour l’instant je propose uniquement de la prestation de services donc si je n’étais pas capable de m’autofinancer, ce serait le signe d’un dysfonctionnement dans mon modèle.

Je préfère passer du temps à développer mon cœur de métier plutôt qu’à chercher des financements.

Mais je n’exclue pas d’avoir recours au crowdfunding un jour si cela est nécessaire pour mener à bien mes nouveaux projets.

S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ?
Savoir dire non ! Au départ, on a tendance à accepter toutes les propositions de rendez-vous, de partenariats, ou encore de demandes clients qui n’ont rien à voir avec notre cible. Le souci, c’est que ça fait perdre du temps dans le développement du cœur du projet. Il faut apprendre à se centrer sans s’éparpiller, tout en restant ouvert aux opportunités. Un équilibre qui n’est pas simple à trouver, d’ailleurs j’y travaille encore !

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ?
Quitter son job et créer sa boîte, c’est repartir d’une feuille blanche. Alors pourquoi se rajouter des obstacles et des complications ? Mon conseil c’est d’aller à l’essentiel et d’agir immédiatement. Faire simple, ne pas créer d’usines à gaz.

Un entrepreneur qui passe son temps à travailler sur tous les à-côtés (son logo, sa carte de visite, les process, les détails de son site internet, participer à des tas d’événements…) ne se concentre pas sur l’essentiel : son business. La réalité, ce sont les clients, donc il faut aller sur le terrain pour les rencontrer et tester des choses. On peaufinera plus tard !

Site internet
https://posetadem.com/

Linkedin
https://www.linkedin.com/in/charlotteappietto/

Twitter
https://twitter.com/AppiettoCha


_____________________________________________________________________________
Vous pouvez retrouver ce livre blanc en téléchargement gratuit sur l’ensemble des plateformes ci-dessous : logo-slideshare logo-calaméo logo-scribdlogo-youscribe logo-wobook  _____________________________________________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #94 – Pose ta Dem’ – Charlotte Appietto par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________


Rappel des derniers portraits

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #90 – MY-ROCKET – Gauthier Bailleul par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________


_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #91 – Seazon – Patrick Asdaghi par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________


_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #92 – Marebiz – Michel Sainte-Rose par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________


_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #93 – SmartProfile – Julien Musso par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________