#PortraitDeStartuper – Bubble Plan – Julien Seligmann @BubblePlan #Startup #Entreprenariat

#PortraitDeStartuper – Bubble Plan – Julien Seligmann

Comment décririez-vous votre entreprise ?
Bubble Plan fournit une solution SaaS de planification et de gestion de projet, visuelle et facile à prendre en main. Nous évoluons en permanence avec nos clients pour ajouter de nouvelles fonctionnalités et même de nouveaux modules sur mesure de travail en équipe.

Une startup digitale qui garde le goût de l’humain et de la proximité.

Pourquoi ce choix de produit / service ?
J’ai été consultant pendant plusieurs années, puis chef de produits. Il m’était obligatoire au quotidien à la fois de suivre les projets de mes clients, de collaborer avec des partenaires et équipes internes et de faire des reportings et présentations.

A force de passer des heures à jongler avec Excel et PowerPoint pour le suivi de mes projets clients et faute d’outils vraiment adaptés aux besoins attendus en planification, je me suis dit qu’il y avait encore quelque chose à faire pour faciliter la vie de milliers de professionnels dans leur quotidien.

En fait, quand on veut faire de la planification, on est vite restreint car soit on fait avec les moyens du bord (tableurs, solutions de présentation, etc. – ce qui est au final le cas d’une majorité, avec la perte de temps que cela implique), soit on opte pour un logiciel de gestion de projet souvent trop compliqué et usine à gaz, difficile à faire adopter aux autres de l’équipe.

Mon frère rencontrait exactement la même situation dans le secteur pourtant très différent des RH.
Nous avons donc mis au bénéfice de tous, la résolution de notre propre problème, et il semble que cela plaise à d’autres !

Quels sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
J’aime la simplicité, et j’aime être utile. L’objectif de notre entreprise est de faciliter le quotidien de milliers de professionnels, et nous l’aurons atteint lorsque nos produits seront reconnus et appréciés par une majorité.

__________________________________
Sponsors du blog
Paris&Co      julie desk
__________________________________

Comment vous décririez-vous en tant qu’entrepreneur ?
Pour moi créer une entreprise est avant tout une aventure, et le voyage compte tout autant que la destination. Le plus important est de prendre du plaisir au quotidien, de faire des découvertes, et de franchir les obstacles qui nous entourent.

Evidemment ce n’est pas facile car on est constamment rattrapé par les contraintes quotidiennes, notamment financières. Mais c’est cette liberté qui permet de créer et de se renouveler. C’est aussi pour conserver cette liberté totale que nous avons choisi dès le départ de ne pas lever de fonds.

Quelle est votre formation initiale ?
Je suis ingénieur, diplômé de Centrale Paris.

Qu’est-ce qui vous passionne ?
J’aime le numérique et l’innovation digitale sous toutes ses formes. Je suis impressionné par les applications du digital dans notre vie de tous les jours, et notamment dans le secteur de la santé.

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ?
J’ai démarré ma carrière en CDI, d’abord consultant puis chef de produits web. En parallèle, j’ai lancé une application de recommandation de restaurants et lieux de sortie.

Mais une vie d’entrepreneur, ça se vit à plein temps ! Et quand j’en ai eu l’opportunité en 2014, je me suis lancé à fond dans Bubble Plan.

Depuis quand êtes-vous entrepreneur ?
Depuis toujours ! J’ai toujours eu cette envie et cet état d’esprit.
J’ai démarré Bubble Plan en 2014.

Quelles difficultés avez-vous rencontré dans cette aventure ?
Ecouter les bonnes personnes et suivre les bons conseils. J’ai constaté que les gens avaient souvent des idées très arrêtées sur l’entreprenariat, soit trop pessimistes (« ça ne marchera jamais, sinon ça existerait déjà »), soit trop enthousiastes (« c’est génial ce que vous faîtes, moi aussi j’aimerais trop monter ma boîte »). Les meilleurs conseils viennent des autres entrepreneurs, mais ils sont aussi biaisés par leur propre expérience qui ne colle pas forcément à la nôtre. Alors il faut faire le tri dans tout ça, se forger sa propre direction, et ne pas (trop) douter.

D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entrepreunariat ?
De l’envie, de l’optimisme, et provoquer la chance.

Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?
Fonds propres et prêt bancaire pour garder le contrôle total de la société. Nous avons pu bénéficier du chômage au démarrage sans quoi ce schéma n’aurait pas été viable.

S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ?
Avoir envie de ce mode de vie. C’est clair que parfois on se demande ce qu’on fait là alors qu’on pourrait avoir un job bien plus tranquille et mieux payé ailleurs, mais je n’ai jamais autant aimé travailler de ma vie !

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ?
Placez-vous dans des bonnes conditions car le démarrage est souvent plus long que prévu. Et foncez !

Site internet
https://bubbleplan.net

Linkedin
http://www.linkedin.com/in/julien-seligmann-b8951952

Twitter
https://twitter.com/BubblePlan

___________________________________

Découvrez le livre : Portraits de startupers – édition 2017
___________________________________
portraits de startupers
Vous pouvez vous procurer ce livre sur ces plateformes

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #90 – Bubble Plan – Julien Seligmann par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Rappel des précédents portraits :

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #86 – Eventiko – Anne-Marie Randriamanandraitsiory par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #87 – Shapr – Vincent Bobin par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #88 – Openflow – Simon de Charentenay par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #89 – Scolphot – David Tameriout par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire