#PortraitDeStartuper – Neojobs – Hugo Avale @HugoAvale @NeoJobsFr #Startup #Entreprenariat

#PortraitDeStartuper – Neojobs – Hugo Avale

Ce portrait rentre dans une série réalisée en partenariat avec le Lab RH, association 1901, qui promeut l’innovation RH sous toutes ses formes, grâce à ses 420 membres. Un grand merci à Jérémy Lamri (un des tout premiers startupers à avoir accepté de participer à #PortraitDeStartuper) et à Alexandre Delmas de m’avoir facilité les contacts avec les startupers que vous découvrirez dans cette série.

Comment décririez-vous votre entreprise ?
Neojobs est une agence de recrutement et marketing RH, spécialisée en gamification. Notre métier ? Attirer, recruter et impliquer les collaborateurs de nos clients grâce à nos solutions sur mesure et une gestion de projet clé en main portée par une équipe agile et créative. Ce triptyque Attirer – Recruter – Impliquer représente les trois piliers d’une externalisation RH réussie pour une entreprise, et pour nous, c’est un cycle qui doit être constamment en mouvement.

Pourquoi ce choix de produit / service ?
Nous nous sommes donnés une mission au début de notre aventure : mettre l’humain au centre de l’expérience candidat et de l’expérience collaborateur pour favoriser le bien-être des individus tout en boostant la dynamique collective. Et la gamification est un moyen pour y arriver. C’est l’art de rendre ludique ce qui n’est pas réputé l’être. Aujourd’hui, bien plus qu’un simple concept ou “buzzword”, elle regroupe l’ensemble des mécaniques du jeu (gain de points ou récompenses, classement, challenge…) qui se décline en nouveaux services et produits venant influencer notre travail jusqu’à notre mode de vie. La gamification a de nombreux atouts, notamment la facilitation de l’apprentissage, l’implication des participants, mais aussi l’innovation, et cela nous permet de réaliser notre mission en aidant nos clients à attirer, recruter et impliquer leurs collaborateurs.

Quels sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
Notre ambition ? Devenir la référence de la valorisation sur-mesure de la marque employeur interne et externe grâce à la gamification. Pour y arriver, nous allons accélérer notre développement en 2017 en doublant nos effectifs et en ouvrant une nouvelle agence à Paris.

__________________________________
Sponsors du blog
Paris&Co      julie desk
__________________________________

Comment vous décririez-vous en tant qu’entrepreneur ?
Je dirais que je suis passionné, en constante recherche d’innovations. Pour moi, être entrepreneur est surtout un sentiment de bien-être : avoir l’envie de se lever le matin, de rejoindre mon équipe pour travailler, et d’avoir un métier porteur de sens.

Quelle est votre formation initiale ?
Après avoir commencé des études d’architectures, où on m’a demandé d’arrêter car je n’étais, apparemment, pas fait pour cela, je suis devenu ingénieur spécialisé en énergétique et en entrepreneuriat. C’est là que je suis tombé dans la marmite de la création d’entreprise et j’ai décidé de continuer à me former à Grenoble et de me lancer !

Qu’est-ce qui vous passionne ?
La co-construction. J’ai une croyance profonde, c’est un proverbe africain qui dit : « Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ». Nous avons tous des savoir-faire qui permettront à nous et nos clients d’aller plus loin. C’est pourquoi je suis constamment en recherche de nouvelles synergies à créer.

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ?
Mon parcours d’entrepreneur à commencer par un échec : celui de mes études d’architecture. Finalement je me suis rendu compte que ce qui m’attirait dans l’architecture c’était d’abord la réponse à une problématique : comment faire, lorsqu’on a un lieu déterminé et un cahier des charges clair, pour créer un parcours architectural cohérent ? C’est tout le métier d’un entrepreneur ! Identifier un besoin, proposer une réponse adaptée et cohérente, puis la promouvoir.

Depuis quand êtes-vous entrepreneur ?
Depuis 2010, j’ai eu différentes idées, des projets de création avec des amis qui n’ont pu aboutir par défaut de temps, de moyens, ou peut être que ce n’était tout simplement pas de bonnes idées ! C’est en 2012 que l’aventure neojobs a commencé, alors on va dire que l’esprit d’entreprendre est arrivé en 2010, mais c’est finalement en 2012 que tout s’est concrétisé.

Quelles difficultés avez-vous rencontrées dans cette aventure ?
La principale difficulté que j’ai rencontrée est vraiment la gestion de l’énergie. La frontière entre vie professionnelle et vie privée s’efface et ce projet de vie a pu manquer d’équilibre par moment. Je pense que c’est un enjeu fort pour un entrepreneur : on est passionné, on ne compte pas nos heures, on donne tout ce qu’on a pour réussir, et on oublie parfois que cet équilibre est aussi moteur que le temps qu’on passe à travailler. Mais j’ai une associée super, Margaux, et en équipe on gère notre énergie.

D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entreprenariat ?
L’envie, la passion, l’énergie, savoir s’entourer et surtout le plaisir… et un peu de chance ! La chance, ça se provoque, et c’est souvent l’énergie qu’on dépense à la création de notre réseau qui crée le hasard d’une rencontre pouvant tout débloquer.

Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?
Au démarrage de neojobs, nous avons été accompagnés par le Réseau Entreprendre Isère qui nous a permis d’avoir un prêt d’honneur, que nous avons complété avec un prêt bancaire. Aujourd’hui, nous avons besoin d’accélérer et 2017 sera l’année de notre première levée de fonds.

S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ?
Ne pas s’isoler. Au démarrage on a tendance à se plonger dans son projet et on peut vite se retrouver seul. On risque alors de s’épuiser et surtout d’avancer avec des œillères. L’autre, que ce soit un associé, un incubateur, un réseau, peut vous fournir l’énergie dont vous avez besoin et surtout cet effet miroir si important pour vous faire prendre de la hauteur.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ?
Ne restez pas seuls : « Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin » !

Site internet
http://www.neo-jobs.fr

Linkedin
http://www.linkedin.com/in/hugo-avale-7ba55841

Twitter
https://twitter.com/HugoAvale

___________________________________

Découvrez le livre : Portraits de startupers – édition 2017
___________________________________
portraits de startupers
Vous pouvez vous procurer ce livre sur ces plateformes

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #70 – Neojobs – Hugo Avale par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Rappel des précédents portraits :

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #66 – Safelight – Sami Gallas par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #67 – Ürbik – Nathan Martin par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #68 – Dialoog – Pierre Simonnin par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #69 – Compagnons de cordée – Laurent Joseph par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Laisser un commentaire