#PortraitDeStartuper – Dialoog – Pierre Simonnin @PierreS011 @dialoogfr #Startup #Entreprenariat

#PortraitDeStartuper – Dialoog – Pierre Simonnin

Ce portrait rentre dans une série réalisée en partenariat avec le Lab RH, association 1901, qui promeut l’innovation RH sous toutes ses formes, grâce à ses 420 membres. Un grand merci à Jérémy Lamri (un des tout premiers startupers à avoir accepté de participer à #PortraitDeStartuper) et à Alexandre Delmas de m’avoir facilité les contacts avec les startupers que vous découvrirez dans cette série.

Comment décririez-vous votre entreprise ?
Dialoog est une solution d’écoute des collaborateurs en entreprise, ayant la particularité de gérer les réponses aux questions ouvertes grâce à une intelligence artificielle développée en interne.

En présentiel (séminaire, convention…) ou à distance (enquêtes en lignes, baromètres…), l’expression des collaborateurs est ainsi encouragée au maximum, tout en produisant en temps réel une synthèse riche, lisible et exploitable.

Pourquoi ce choix de produit / service ?
Mon associé et moi avons travaillé dans le domaine pendant plusieurs années, ce qui nous a permis d’identifier de réels besoins encore mal comblés sur le marché, et pour lesquels nos compétences respectives nous permettaient de proposer une solution. Notre expertise en conception de questionnaires et traitement automatique du langage est en effet un avantage certain pour réinventer l’écoute dans de multiples cas de figures : déploiements de projet, consultations internes, baromètres RH, suivi des nouveaux entrants, évaluation de formation…

Mais au-delà de cette opportunité, nous croyons vraiment à la force de l’écoute en entreprise ! Ayant à la fois été témoins des ravages que pouvait causer un manque d’écoute, et du bénéfice de celle-ci lorsqu’elle était mise en œuvre, promouvoir écoute et dialogue au sein de l’entreprise est pour nous une mission.

Quelles sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
Tout d’abord, s’éclater et se développer personnellement : c’est absolument essentiel pour un projet qui prend autant de temps et d’énergie !

Ensuite, aider les entreprises en France et dans le monde à mieux comprendre leurs collaborateurs : un dialogue constructif est dans l’intérêt de tous !

Enfin, développer notre entreprise en termes de chiffre d’affaires, d’effectif… sans autre limite que le ciel !

__________________________________
Sponsors du blog
Paris&Co      julie desk
__________________________________

Comment vous décririez-vous en tant qu’entrepreneur ?
Ça n’a rien d’original, mais je me décrirais avant tout comme passionné : être entrepreneur fait véritablement partie de mon ADN, et développer au quotidien le dialogue interne en entreprise est ce qui me fait avancer.

Quelle est votre formation initiale ?
Ingénieur des Ponts et Chaussées, j’ai terminé mes études sur un MBA qui m’a permis d’élargir mon horizon et de confirmer que l’entrepreneuriat était définitivement ma voix !

Qu’est-ce qui vous passionne ?
Les sujets que je traite au quotidien ! La dynamique du dialogue en entreprise, la transformation des organisations, les défis technologiques que nous relevons…

Mais comme il n’y a pas que le boulot dans la vie, je suis également un fan de musique, et j’ai même repris le basket en 2016 après une pause de 7 ans.

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ?
Il existe de nombreuses manières d’être « entrepreneur », et j’ai en quelque sorte gravi les échelons au fil de mes différentes expériences. J’ai d’abord découvert l’entrepreneuriat (qui m’était alors totalement inconnu) en étant président de la Junior-Entreprise de mon école (un mini cabinet de conseil géré par des étudiants bénévoles).

Dès la fin de mes études, j’ai créé ma première entreprise. Si elle a été un bon apprentissage, nous n’avons jamais réalisé un seul euro de chiffres d’affaires…

Puis après 1 an et demi en CDI, j’ai fini par céder de nouveau aux sirènes de l’entrepreneuriat en créant Dialoog. Après deux années prometteuses, le reste est une histoire encore à écrire !

Depuis quand êtes-vous entrepreneur ?
Ayant découvert l’entrepreneuriat il y a maintenant 8 ans, je me considère comme tel depuis ce moment. Mais il n’y a que depuis les débuts de Dialoog il y a 2 ans que je me considère vraiment comme un startuper.

Quelles difficultés avez-vous rencontré dans cette aventure ?
Il faut savoir que la journée d’un entrepreneur est constituée de hauts et de bas : il est possible en seulement 5 minutes de passer d’un sentiment de « roi du monde » à celui de raté total, et vice-versa !

De manière plus spécifique, nous avons connu nos premières difficultés à l’été 2015, lorsque nous avons dû convaincre nos premiers clients avec un discours commercial encore en construction, sans réelles références. Il aura fallu 3 mois de beta tests gratuits avant de réussir à convaincre notre premier véritable client.

Enfin, nous sommes arrivés à court de trésorerie à l’été 2016… Nous avons été contraints à des réductions de coûts drastiques, mais cela a payé : notre trésorerie est désormais largement reconstituée, et nous recrutons maintenant notre premier employé !

D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entreprenariat ?
Etre entrepreneur, c’est savoir conjuguer optimisme et lucidité. Optimisme, car il faut croire à ses chances de succès alors qu’un faible nombre d’entreprises réussit à s’en sortir. Lucidité, car ignorer la réalité trop longtemps n’est que plus douloureux quand elle nous rattrape…

Etre entrepreneur, c’est aussi être persévérant : oubliez les success stories fulgurantes que l’on aime bien nous servir (en enjolivant souvent la réalité), la réussite d’une entreprise est un travail de longue haleine, insurmontable pour quiconque n’est pas réellement passionné !

Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?
La somme investie par mon associé et moi à la création de l’entreprise nous a permis de nous financer durant l’année 2015. Depuis 2016, c’est le chiffre d’affaires qui finance nos activités, avec quelques apports personnels en compte courant d’associé pour couvrir les besoins ponctuels de trésorerie.

Côté personnel, nous avons eu la chance de bénéficier du soutien important du système français à l’entrepreneuriat, puisque nous avons été financés par Pôle Emploi dans un premier temps, puis par le RSA. Nous sommes maintenant sur le point de nous verser notre premier salaire !

S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ?
Ne pas s’isoler ! Cela signifie déjà de s’associer pour se lancer, mais aussi de s’assurer que famille, amis et conjoint(e) comprennent a minima ce choix d’être entrepreneur, afin d’être soutenu(e) dans les moments difficiles.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ?
Prendre conscience qu’une idée ne vaut pas grand-chose en elle-même ! Une idée n’a en effet jamais fait la réussite d’une entreprise à elle seule : Facebook n’était pas le premier réseau social, AirBnb a connu une longue traversée du désert avant de rencontrer le succès, Google a bâti son empire sur la performance technique de son moteur de recherche… Pire : il est dans 99 % des cas nécessaire de s’écarter de son idée initiale pour trouver le product/market fit ! Ce qui importe est donc moins l’idée initiale que la capacité d’exécution des fondateurs. Derrière chaque entreprise qui réussit, il y a avant tout une équipe compétente, complémentaire et ultra motivée !

Site internet
https://dialoog.fr

Linkedin
http://www.linkedin.com/in/pierresimonnin

Twitter
https://twitter.com/PierreS011

___________________________________

Découvrez le livre : Portraits de startupers – édition 2017
___________________________________
portraits de startupers
Vous pouvez vous procurer ce livre sur ces plateformes

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #68 – Dialoog – Pierre Simonnin par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Rappel des précédents portraits :

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #64 – Merci Public – Mehdi D. Rabah par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #65 – Passage Events – Lucile Degli Esposti par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #66 – Safelight – Sami Gallas par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #67 – Ürbik – Nathan Martin par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Laisser un commentaire