#PortraitDeStartuper – Alan – Jean-Charles Samuelian @jcsamuelian @alan_assurance #Startup #Entreprenariat

#PortraitDeStartuper – Alan – Jean-Charles Samuelian

Comment décririez-vous votre entreprise ?
Alan est la première assurance santé digitale en Europe et la première assurance indépendante agréée en France depuis 1986 !

Nous réinventons l’expérience utilisateur tout en fournissant une couverture simple et transparente avec un excellent rapport qualité prix. Les entreprises et travailleurs indépendants (libéraux, freelancers, travailleurs non-salariés) peuvent s’inscrire en ligne en moins de 5 minutes pour bénéficier d’une très bonne couverture santé.

Nous sommes une assurance “full stack”; nous ne sommes pas un intermédiaire ou un courtier.

Notre vision est d’aider à rendre la santé simple et accessible. Nous pensons que les nouvelles technologies, utilisées de la bonne façon, vont permettre une amélioration de la santé des personnes ; nous voulons leur donner le pouvoir et les outils pour comprendre et agir sur le long terme.

Pourquoi ce choix de produit / service ?
Tout d’abord nous pensons que l’assurance santé aujourd’hui est beaucoup trop complexe, peu transparente et sans aucune préoccupation de l’utilisateur final. C’est déjà ce que nous voulions changer en proposant une très bonne expérience utilisateur dans ce secteur régulé et guidé par les chiffres !

Chez Alan, nous croyons que le métier d’assureur n’est pas simplement de couvrir des risques financiers, mais d’aider à rendre la santé simple et accessible. Nous pensons que les nouvelles technologies, utilisées de la bonne façon, vont permettre une amélioration de la santé des personnes ; nous voulons leur donner le pouvoir et les outils pour comprendre et agir sur le long terme.

Nous avons donc créé Alan pour apporter la meilleure expérience utilisateur, plus de transparence et de simplicité dans le système de santé.

__________________________________
Sponsors du blog
Paris&Co      julie desk
__________________________________

Quels sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
D’abord devenir l’assurance santé de référence pour les entreprises et les travailleurs indépendants. Nous voulons être dans leur esprit le meilleur outil pour gérer leur santé, comme Slack peut l’être sur la communication ou Facebook pour les réseaux sociaux, des plateformes de référence. Cela passe par offrir une excellente plateforme de gestion de la santé en apportant des services transformants pour plus de transparence et de simplicité.

Comment vous décririez-vous en tant qu’entrepreneur ?
Je suis assez autodidacte, j’adore apprendre, grandir et je remets beaucoup de choses en question et résoudre des problèmes. Je suis anticonformiste donc je suis attiré par les secteurs régulés où l’innovation peut apporter une vraie valeur ajoutée pour les utilisateurs finaux. De plus, je n’aime pas qu’on m’impose des idées ou des manières de fonctionner.

En parallèle, je crois énormément à la transparence, la responsabilité et la communication efficace, énormément d’idées que nous avons mises en place chez Alan. Nos méthodes sont assez atypiques mais permettent beaucoup d’efficacité, du travail en asynchrone…

Quelle est votre formation initiale ?
Je suis ingénieur des Ponts et Chaussées et suis titulaire d’un MBA du Collège des Ingénieurs. Je suis aussi Actuaire depuis 2016.

Qu’est-ce qui vous passionne ?
Conduire un projet ambitieux et à l’impact sociétal fort avec la meilleure équipe de Paris !

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ?
Lors de ma dernière année d’ingénieur à l’Ecole des Ponts et Chaussées j’ai co-fondé la société Expliseat au travers de laquelle nous avons créé le siège d’avion le plus léger du monde (12 brevets déposés). Comme Directeur général de la société, j’ai conduit sa croissance jusqu’à connaître un succès mondial (certification par l’Agence européenne de la sécurité aérienne et la Federal Aviation Administration américaine). C’est à travers cette expérience que j’ai forgé mes qualités entrepreneuriales et mon expérience de l’innovation de rupture dans des secteurs très fortement régulés.

Depuis quand êtes-vous entrepreneur ?
J’ai commencé à coder et à vendre des sites Internet à l’âge de 12 ans.

Quelles difficultés avez-vous rencontré dans cette aventure ?
Le cadre réglementaire spécifique aux entreprises d’assurance (Solvabilité 2) constitue une barrière à l’entrée majeure dans le secteur. Le lancement d’Alan a nécessité l’obtention d’un agrément administratif délivré par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (Banque de France).

Au terme d’un examen de six mois de la gouvernance et de la solidité de la société, des procédures internes, de son programme d’activité et de son dispositif de gestion des risques et de conformité, l’ACPR nous a finalement accordé le 20 octobre 2016 l’agrément administratif, faisant d’Alan la première société d’assurance indépendante en France depuis 1986.

D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entrepreunariat ?  

  • Avoir une vision et de l’ambition. Vous devez savoir où vous voulez emmener votre entreprise et viser très haut.
  • Savoir écouter et communiquer. Il faut s’entourer d’une équipe de personnes brillantes et instaurer une transparence complète afin de créer un climat de confiance qui permette d’exécuter vite et bien.
  • Réfléchir aux organisations et les améliorer en continu
  • S’attaquer à des marchés passionnants et ne pas suivre les modes

Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?
Nous avons conclu mi-octobre 2016 une levée de fonds seed record en France avec plus de 12 M€ levés, réalisée auprès d’investisseurs de premier rang (CNP Assurances via OpenCNP, Partech Ventures, Power Corporation of Canada, serial entrepreneurs…).

S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ?
L’équipe : qu’il s’agisse de ses associés, des premiers à nous rejoindre ou de ses investisseurs, choisissez des gens en qui vous avez confiance et que vous admirez dans leur domaine de prédilection. Et surtout donnez-leur tous les outils pour qu’ils puissent donner leur maximum.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ?
Ne pas construire sa start-up parce que c’est une mode ou parce que c’est facile, mais résoudre un problème structurant pour soi, les personnes qui nous entourent ou la société, en analyser les enjeux et les conséquences, essayer d’aller plus loin et ne pas être naïf. Toujours tout remettre en question.

Site internet
www.alan.eu

Linkedin
http://www.linkedin.com/in/jcsamuelian

Twitter
https://twitter.com/jcsamuelian

___________________________________

Découvrez le livre : Portraits de startupers – édition 2017
___________________________________
portraits de startupers
Vous pouvez vous procurer ce livre sur ces plateformes

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #57 – Alan – Jean-Charles Samulian par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Rappel des précédents portraits :

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #52 – RepairTeam – Thomas Bassereau & Sibylle de Laboulaye & Guillaume Boutin-Lefeuvre – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #53 – ShorTouch – Antonella Benhamou & Allan Benguigui – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #55 – Whoomies – Alexandre Assal & Lauren Dannay par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #56 – Billee – Ghislain Rouëssé & Jan de Lobkowicz & Fernand Couto par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Website Comments

Laisser un commentaire