#PortraitDeStartuper – Iskernel – Alexis Gauthier & Thierry Desprès & Arnaud Taphanel @ISKernelCompany #Startup #Entreprenariat

#PortraitDeStartuper – Iskernel – Alexis Gauthier & Thierry Desprès & Arnaud Taphanel

Comment décririez-vous votre entreprise ?
Les applications informatiques au service de l’humain !

Ce que l’on propose, c’est une alternative et une réponse aux besoins des utilisateurs dans le but de modifier la manière de gérer et de percevoir l’informatique en entreprise. Nous souhaitons rendre accessible la transformation numérique à tout type de structures (TPE/PME, ETI, associations, grands groupes, administrations etc…) en fournissant des solutions co-construites avec l’Utilisateur final.

Sans fioriture : simple, efficace et dynamique. Toujours avoir à l’esprit l’objectif à atteindre avec la méthode adaptée. Au-delà du nom de l’entreprise, du projet et du business, c’est une vision et un projet fort que l’on porte.

Pourquoi ce choix de produit / service ?
C’est en réponse à un besoin exprimé à voix basse par beaucoup mais qui sont comme « pris en otage » par la technique et par la volonté de ceux qui font l’informatique.  A partir de ce constat nous avons entrepris de développer une solution technique innovante adaptée à notre méthodologie de mise en place permettant de faciliter les processus de développement et suivi de projet informatique.

Quels sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
Notre ambition principale est de transformer l’utilisation et la vision de l’outil informatique pour les utilisateurs. L’informatique est à l’origine un outil et il doit être reconsidéré comme tel afin de le remettre au service de l’humain.

De nos jours, le modèle des développements d’applications est lourd, coûteux et peu accessible, il s’adresse en général aux grands groupes. Notre objectif c’est de désacraliser l’informatique en brisant les codes de fonctionnement existants pour qu’un maximum de personne adhère à notre vision.

__________________________________
Sponsors du blog
Paris&Co      julie desk
__________________________________

Comment vous décririez-vous en tant qu’entrepreneur ?
Thierry : Je suis ce que l’on pourrait appeler le geek psychologue : je cherche à construire des ponts entre la technique et la manière dont les utilisateurs imaginent leur métier de demain.

Alexis : Pédagogue, réfléchi, déterminé et j’aime croire que je suis aussi un brin visionnaire avec l’envie forte de faire bouger les lignes, éviter les postures pour revenir à plus de fond. J’aime trouver des solutions et me remettre en question pour toujours avancer, le pire pour moi c’est l’inertie.

Arnaud : Réfléchi et déterminé, toujours à l’écoute avec la volonté de satisfaire l’ensemble de nos interlocuteurs.

Quelle est votre formation initiale ?
Nous sommes 3 associés opérationnels avec des parcours différents et complémentaires, Thierry ingénieur Télécom Paris, Arnaud Master MIAGE Paris V et Alexis Commercial BTS NRC.

Qu’est-ce qui vous passionne ?
Thierry : Trouver de nouvelles idées, aider les autres dans leur quotidien, que ce soit du point de vue associatif ou via les outils techniques novateurs.

Alexis : Remettre en cause les acquis « poussiéreux et non adaptés » et trouver les nouvelles idées, visions et les nouveaux modèles qui contribuent à améliorer et faire avancer les choses pour construire un monde meilleur.

Arnaud : Progresser par l’expérimentation et partager des problématiques avec des personnes de tout horizon.

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ?
Répondre à une problématique, avoir une vision et en être convaincu, un temps plus ou moins long de réflexion avant de sauter le pas et ensuite c’est l’action et le début du parcours du combattant.

En ce qui nous concerne, nous sommes passés par le « CCI92 / NACRE » pour la partie formalisation de la vision et du business plan et « Hauts de Seine Initiative » pour la partie prêt d’honneur et accompagnement d’entreprise.

Depuis quand êtes-vous entrepreneur ?
Nous le sommes officiellement depuis 6 mois date de l’ouverture de l’entreprise. Toutefois le KBIS ne faisant pas l’entrepreneur c’est une envie présente depuis un bon moment chez chacun d’entre nous.

Quelles difficultés avez-vous rencontré dans cette aventure ?
Connaissez-vous les douze travaux d’Astérix ? A un moment j’ai eu l’impression d’être Astérix dans le passage du « laisser-passer A38 ».

Un des plus gros obstacles c’est la partie administrative pour monter une entreprise, plus vous êtes petit et plus c’est laborieux, cela devrait être l’inverse. Le processus est le même pour tous alors que chaque entreprise est différente tant par son Ecosystème que son parcours et des gens qui la composent.

D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entreprenariat ?
Des convictions fortes, une vision claire et l’envie de changer les choses, de les faire évoluer.

Un très bon entourage avec qui discuter et confronter ses idées. Une certaine stabilité financière, une grande curiosité d’esprit, en permanence en autocritique et surtout savoir prendre des risques calculés tout en anticipant chaque action.

Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?
Nous sommes partis d’une vision différente du modèle actuel. Nous privilégions un mode de financement en fonds propre car nous voulons que les gens adhèrent au projet et à notre vision plutôt qu’une vision purement financière. Dans ce cadre nous avons présenté notre projet chez HDSI qui nous a suivi et qui nous a octroyé un prêt d’honneur.

S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ?
Il n’y a qu’une seule ressource que vous ne pouvez pas acheter c’est le temps et donc ceci vous oblige à rester concentré sur le but à atteindre tout en restant attentif aux attentes du marché et à votre trésorerie.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ?
S’il est convaincu et s’il a bien étudié le sujet, il ne faut plus hésiter, c’est le seul moyen de fabriquer de la valeur. Il ne faut pas faire dans la demi-mesure mais il faut se lancer sans compter avec un investissement total. Etre bien entourer. Il n’y a pas forcément de bon ou de mauvais choix l’important c’est d’arbitrer, d’assumer ses choix, d’y croire et d’aller jusqu’au bout.

Site internet
https://www.iskernel.net

Linkedin
http://www.linkedin.com/in/alexis-gauthier-815644114
http://www.linkedin.com/in/thierry-després-6b2282a
http://www.linkedin.com/in/arnaud-taphanel-3099a3115

Twitter
https://twitter.com/ISKernelCompany

___________________________________

Découvrez le livre : Portraits de startupers – édition 2017
___________________________________
portraits de startupers
Vous pouvez vous procurer ce livre sur ces plateformes

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #44 – Iskernel – Alexis Gauthier & Thierry Desprès & Arnaud Taphanel – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Rappel des précédents portraits :

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #40 – Toucan Toco – Charles Miglietti – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #41 – Ector – Manoel Roy – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #42 – RogerVoice – Olivier Jeannel de Thiersant – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #43 – RendezvousCheznous.com – Pierre-Jérémy Gardiner – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Laisser un commentaire