#PortraitDeStartuper – KeeeX – Laurent Henocque @laurenthenocque @KeeeXtwt #Startup #Entreprenariat

#PortraitDeStartuper – KeeeX – Laurent Henocque

Comment décririez-vous votre entreprise ? 
KeeeX est éditeur de logiciels. L’entreprise a été créée fin 2014, sur un projet initié en 2011, un premier brevet déposé en janvier 2013, et des développements démarrés en mars 2013. Nous sommes aujourd’hui huit personnes dans nos locaux de la pépinière Marseille Innovation avec des produits déployés et vendus : KeeeX ChatOps 3.2 (desktop), KeeeX Core 1.1, Photo Proof et ChatOps mobile.

Pourquoi ce choix de produit / service ? 
KeeeX repose sur une idée qui possède le potentiel de révolutionner la donnée numérique et la façon de la produire ou de la consommer. Notre procédé breveté invente la « blockchain des documents » : il permet d’équiper n’importe quel fichier d’une preuve d’intégrité, promue en identifiant humanisé, en pointeur pour que les fichiers se désignent mutuellement. Nous bouleversons aussi la question de l’identité et de l’authentification avec le choix de signatures Bitcoin et BIP32 injectées dans les documents. Enfin, nos solutions permettent de manière native et totalement opérationnelle d’enregistrer des preuves d’existence datées de données dans la blockchain Bitcoin.

Cela permet de certifier des documents : diplômes, bulletins, recommandations, feuilles de paye (crédit), factures client, note de frais …, des médias : photo de pièce d’identité et selfie probant (KYC) photo preuve de patrimoine, de sinistre (assurance), des signatures numériques multiples.

J’ai décidé de créer la société à cause du potentiel gigantesque de cette innovation. Le futur de KeeeX rend la totalité de leurs données aux individus, aussi bien en B2B qu’en B2C, et crée un monde de confiance absolue (dans les contenus, dans les interlocuteurs, dans les échanges). L’éthique KeeeX est extrêmement forte. Elle se positionne à 180 degrés du modèle habituel de captation par les grands opérateurs étrangers. KeeeX n’a aucun appétit pour les données et les métas données de ses utilisateurs.

Quelles sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ? 
Devenir un opérateur mondial du document certifié (diplômes, factures, bulletins, photos…)

Devenir le fournisseur de la plateforme de collaboration agile européenne de référence (le slack+skype+docusign+bitproof+ncrypted cloud français), qui laisse les données chez les utilisateurs (nous renversons la perspective du tout cloud).

Réinventer la manière dont les usagers du web poussent et agrègent leur contenu. Dans le futur de KeeeX, on peut blogger directement sur le dossier public de sa freebox.

__________________________________
Sponsor du blog
Paris&Co
__________________________________

Comment vous décririez-vous en tant qu’entrepreneur ? 
Débutant (5 ans d’expérience depuis la création de KeeeX). Soucieux de créer un environnement de travail éthique et épanouissant pour tous.

Quelle est votre formation initiale ? 
Je suis polytechnicien (X82), docteur en Mathématiques et Informatiques, habilité à diriger les recherches, avec une spécialité et une carrière principalement en Intelligence Artificielle.

Qu’est-ce qui vous passionne ? 
Je suis extrêmement technophile, en veille technologique permanente, également passionné de photographie et de kite surf – quand j’ai le temps. Un mari et un père surtout.

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ?
Je suis venu proposer une idée aux services de valorisation de l’Université Aix Marseille en 2011. Elle s’est avérée brevetable, puis brevetée.

J’ai décidé de créer la startup qui exploitera ces brevets, pour permettre que ma vision du potentiel de KeeeX percole au plus vite et au mieux des intérêts nationaux.

Depuis quand êtes-vous entrepreneur ? 
Depuis toujours. Enfant, je voulais être ‘inventeur’. J’ai été chercheur, souvent à contre-courant. Je ne suis pas forcément un manager brillant. Mais je crois avoir toujours eu une vision technologique, aussi bien en IA dans le passé qu’aujourd’hui dans le projet KeeeX.

Quelles difficultés avez-vous rencontré dans cette aventure ? 
De nombreuses pertes de temps.
Des négociations complexes.
La difficulté à communiquer, faire comprendre, faire accepter une technologie de rupture.
Un positionnement difficile de type ‘technologie cherche usage’.
La résistance inouïe des français à la cyber sécurité et à la protection de leurs données personnelles.

D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entrepreunariat ? 
Je suis trop débutant pour répondre à cette question. Il n’est pas sûr que disposer de beaucoup de fonds soit utile. Mais il faut de sacrées bonnes fées pour démarrer si on n’est pas sur un marché qui répond à la seconde.

Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?
J’ai été aidé par la SATT (avances remboursables), par BPI France (subventions), par du capital privé (200K+), pour un total d’environ 500K euros.

Le dispositif des SATT est très intéressant pour les enseignants chercheurs. Ils accompagnent les projets très en amont, financièrement et techniquement, également pour le dépôt des brevets.

Une nouvelle AK est prévue au T1 2017.

S’il n’y en avait qu’un, quels serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ? 
Permettre et maintenir les relations de confiance qui permettent de déléguer et de décupler la productivité. Tout repose sur la qualité et la vitesse d’exécution. En équipe.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ? 
Je suis également trop débutant pour répondre à cette question ?

Peut-être ne le faire que si on ne se voit pas d’autre futur possible ? Le feu intérieur doit être immense, et l’envie de construire irrépressible et éthique. De la sorte, les obstacles sont derrière soi, pas devant.

Site internet
https://keeex.me/fr/

Linkedin
http://www.linkedin.com/in/henocque

Twitter
https://twitter.com/laurenthenocque

___________________________________

Découvrez le livre : Portraits de startupers – édition 2017
___________________________________
portraits de startupers
Vous pouvez vous procurer ce livre sur ces plateformes

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #19 – KeeeX – Laurent Henocque – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Rappel des précédents portraits :

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #16 – MesDepanneurs – Katia Sogreeva & Alexander Gushchin – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #17 – Lemon Way – Sébastien Burlet – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #18 – Canard Street – Grégoire de Scorbiac & Nicolas Drouault – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Website Comments

Laisser un commentaire