#PortraitDeStartuper – Tilkee – Sylvain Tillon @sylvaintillon @tilkeeapp #Startup #Entreprenariat

#PortraitDeStartuper – Tilkee – Sylvain Tillon

Comment décririez-vous votre entreprise ?
Tilkee est un outil d’optimisation de la relance commerciale qui permet de tracker les propositions commerciales et de prédire vos ventes.

Notre solution analyse alors le comportement de lecture de vos prospects et les qualifie en temps réel.

Pourquoi ce choix de produit / service ?
J’ai tout d’abord conçu Tilkee pour moi en 2013. En effet, en tant que fondateur et business developer de l’agence Sydo (conception de solutions pédagogiques), j’en avais marre de courir après mes prospects pour savoir si oui ou non ils voulaient bien travailler avec moi. Je n’ai pas trouvé de solutions pouvant répondre à cette problématique alors j’ai décidé de la créer. J’ai conçu un mini Tilkee avec WordPress et Google Analytics. Et j’ai vu mon taux de transformation de devis en commandes monter en flèche ! C’eut été dommage de garder ce secret pour moi 😉

Quels sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
Notre objectif est de devenir le leader européen de l’analyse de lecture de documents numériques. Notre ambition : équiper 50.000 commerciaux de Tilkee d’ici 2019 ! À fin 2016, nous équipons déjà plus de 3.000 commerciaux.

__________________________________
Sponsor du blog
Paris&Co
__________________________________

Comment vous décririez-vous en tant qu’entrepreneur ?
Créatif et fonceur. J’adore les défis. Je me passionne pour beaucoup de sujets. Et j’aime aller au bout des choses !

Quelle est votre formation initiale ?
La directrice de mon école m’a dit un jour que j’avais fait l’EM Lucyf’Hair.

En fait j’ai fait l’EMLyon… Et dans le même temps j’ai développé ma 1ère entreprise, Lucyf’Hair, à travers laquelle j’ai énormément appris.

Qu’est-ce qui vous passionne ?
Professionnellement, j’adore voir mes collaborateurs se transformer : de salarié lambda à intrapreneur ultra-efficace !

Personnellement, je suis fan d’apnée (je vais à 30 mètres de profondeur sans palme), je pratique la boxe et le running, et je muscle mon palais dans de grands restaurants (mon préféré à ce jour est la Maison des Bois de Marc Veyrat à Manigod).

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ?
Comme je le disais plus haut, J’ai créé ma 1ère entreprise, Lucyf’Hair, à 21 ans, alors que je venais d’entrer à EMLyon. Cette aventure passionnante a duré 6 ans mais s’est soldée par un échec et une liquidation un peu traumatisante. Après avoir recherché du travail et m’être découragé devant la hiérarchie pyramidale dans les entreprises traditionnelles, je me suis relancé en créant Sydo, une agence de conception de solutions pédagogiques. Aujourd’hui, Sydo emploie 12 collaborateurs et réalise un CA de 1,4M€. C’est au sein de Sydo que j’ai eu l’idée de Tilkee. J’ai conçu un prototype. Et j’ai réussi à lever des fonds pour constituer une équipe et m’y consacrer à plein temps.

Depuis quand êtes-vous entrepreneur ?
Les prémices de mon esprit entrepreneurial se retrouvent à l’adolescence. J’ai commencé à travailler dès 16 ans pour gagner mon indépendance. J’ai notamment fait cuisinier à Malte (pour apprendre l’anglais) pendant 2 mois.

À 21 ans, quand un jury dans mon école de commerce m’a approché pour me dire que mon idée était pas mal et qu’il y avait du potentiel, je n’ai pas trop hésité. J’ai foncé ! Je ne risquais rien… ou presque.

Quelles difficultés avez-vous rencontré dans cette aventure ?
Les difficultés sont nombreuses et quotidiennes. Mais honnêtement, c’est ça qui me fait avancer. Quand les rails sont bien mis en place et que l’entreprise se met à avancer toute seule, je suis moins à l’aise…

Depuis mes débuts, j’ai tellement fait d’erreurs que j’en ai fait une compilation dans un livre intitulé « 100 conseils pour couler sa boîte » !

D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entrepreneuriat ?
Il n’y a pas de recette magique pour réussir… En revanche il y a quelques grandes erreurs à éviter.

Le facteur qui nous a permis de grandir… c’est notre équipe de collaborateurs motivés et talentueux !

Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?
Au lancement, nous avons choisi de lever des fonds auprès de 2 fonds d’investissement pour démarrer l’entreprise, constituer notre équipe technique et trouver nos premiers clients. Depuis, nous nous auto-finançons avec nos ventes !

S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ?
Les ventes ! Ce sont vos clients qui feront grandir votre entreprise. Pas les subventions, ni les levées de fonds…

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ?
Fonce, éclate-toi, fais des (petites) erreurs, apprends et grandis !

Site internet
https://www.tilkee.fr

Linkedin
https://fr.linkedin.com/in/sylvaintillon

Twitter
https://twitter.com/sylvaintillon

___________________________________

Découvrez le livre : Portraits de startupers – édition 2017
___________________________________
portraits de startupers
Vous pouvez vous procurer ce livre sur ces plateformes

 

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #3 – Tilkee – Sylvain Tillon – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Rappel des précédents portraits :
_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #1 – Bankin’ – Joan Burkovic – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #2 – Ariane Lab – Charles-Henri Mourre – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Laisser un commentaire